Alfa Romeo dévoile les prix de la Giulia

Quelques semaines après la présentation de sa Giulia à la presse et peu de temps avant son arrivée chez les concessionnaires canadiens, Alfa Romeo a dévoilé ses prix...

Giulia de base (quatre cylindres, 2,0 litres turbo, roues arrière motrices) : 48 995 $

Giulia de base Q4 (quatre cylindres, 2,0 litres turbo, rouage intégral) : 50 995 $

Giulia Ti (quatre cylindres, 2,0 litres turbo, roues arrière motrices, équipement plus relevé que celui de la Giulia de base - roues 18 pouces, placages de bois, écran 8,8 pouces, radio satellite XM, etc) : 50 995 $

Giulia Ti Q4 (même description que Giulia Ti mais avec le rouage intégral) : 52 995 $

À la Giulia Ti, Q4 ou non, il sera possible d'ajouter le groupe Sport (2 500 $ - roues exclusives, pneus haute performance, étriers de freins rouge, noir ou jaune, pédalier en aluminium, etc). Il y a aussi le groupe Lusso (3 250 $ - roues exclusives, sièges sport en cuir, volant plus luxueux, etc)

Giulia Quadrifoglio : 87 995 $

La Giulia devrait être en vente d'ici quelques semaines. On vous tient au courant!

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Premiers contactsPRIMEUR : Le Guide de l'auto a essayé l'Alfa Romeo Giulia 2017!
Lorsqu’elle est revenue s’établir en Amérique en 2015, la marque italienne Alfa Romeo a marqué l’imaginaire collectif avec sa 4C, une biplace davantage à l’aise sur le bitume parfaitement lisse des pistes de course que sur nos tristes routes. Pour survivre, toutefois, une marque a besoin de plus qu’une voiture …
Premiers contactsAlfa Romeo Giulia Quadrifoglio 2017 : parmi les grands noms de l’automobile
Les Italiens font rarement les choses à moitié. Généralement reconnus pour leur sang bouillant et leur caractère fort, ils ont créé quelques-unes des automobiles les plus marquantes, toutes catégorie, nationalité et décennie confondues. Encore aujourd’hui, les noms Ferrari, Lamborghini, Lancia, Bizzarini, Lancia, Maserati et Isotta Fraschini rappellent que l’automobile est, …
BlogueAlfa Romeo Giulia 2017 : le passé et l’avenir d’Alfa Romeo
La semaine dernière, le Guide de l’auto faisait l’ essai de la nouvelle Alfa Romeo Giulia. Nous en avons profité pour discuter avec Reid Bigland, président de la marque italienne, du positionnement d’Alfa Romeo et de sa marque sœur, Maserati. Mais avant, un peu d’histoire… Alfa Romeo, la course dans …
EssaisAlfa Romeo Giulia 2017: Le plaisir en boni
Une BMW Série 3, une Audi A4 ou une Mercedes-Benz Classe C sont devenues trop banales pour vous? L’Infiniti Q50 ou la Volvo S60 ne sont pas assez sportives? La Cadillac ATS est un peu trop petite? Pourquoi alors ne pas zieuter du côté d’Alfa Romeo et de sa Giulia?

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires