Exclusif : nous avons essayé le Mazda CX-5 diesel, le CX-5 du futur!

Mazda vient de dévoiler une version à jour de son CX-5, qui comprendra notamment le fameux système de gestion de couple G-Vectoring Control. En plus, il sera disponible avec un moteur diesel, bonifiant ainsi l’offre des moteurs à essence.

Profitant de notre plus récente visite au Japon, nous avons mis la main sur un exemplaire du CX-5 diesel, et laissez-nous vous dire, d’entrée de jeu, qu’il s’agit d’un véhicule remarquable. Mais attention! Veuillez noter que le CX-5 diesel mis à l’essai date de l’année-modèle 2016, donc celle que nous avons déjà au Canada. De plus, les spécifications du moteur que nous divulguerons plus bas sont celles du Japon. Une fois rendu de notre côté de l’océan, il devrait conserver des « chiffres » similaires, mais nos normes environnementales étant plus sévères, il se pourrait que ses performances soient plus conservatrices.

Une expérience grandement bonifiée grâce au moteur

Le Mazda CX-5 de génération actuelle, on le connaît bien. On sait qu’il s’agit d’un VUS à la conduite sportive et appréciable. Cependant, les deux moteurs quatre cylindres présentement disponibles, de 2,0 et 2,5 litres, en laissent quelques-uns indifférents au chapitre des performances.

On a bien hâte à la version renouvelée en 2017, le G-Vectoring Control et tout ça, mais l’option diesel en fait déjà rêver plus d’un, et à juste titre.

Au Japon, nous avons eu accès au CX-5 diesel 2016. En apparence pareil au nôtre (même le couvert du moteur est identique!), on remarque à l’arrière la mention SKYACTIV-D. D pour diesel.

C’est de ce moteur qu’il est surtout question, ici. D’une cylindrée de 2,2 litres, ce quatre cylindres offre jusqu’à 173 chevaux et un couple de 310 livres-pied. On dit « jusqu’à », puisque la puissance varie d’un marché à l’autre en fonction des barrières législatives.

Reprises sécuritaires

Accouplé à une boîte automatique à six rapports, ce moteur impressionne dès le départ par la facilité qu’il affiche lors des déplacements. Si la puissance n’a rien d’épatant - rappelons que le CR-V 2017 a un moteur turbo de 190 chevaux -, mais quel couple! On appuie à peine sur l’accélérateur du CX-5, et on se sent porté en avant. Même chose sur l’autoroute, où ce couple donne toute la confiance nécessaire pour faire des dépassements sécuritaires.

Mis à part un plaisir de conduite rehaussé par rapport aux versions à essence, le moteur diesel est surtout économique! Sans faire attention, en conduisant d’une manière que l’on pourrait qualifier de tout sauf d’écologique, nous avons maintenu une moyenne de consommation de 6,6 l/100 km. Avec le nouveau CR-V, c’est 7,3 l/100 que le compteur affichait.

Au Japon, Mazda vend ses moteurs diesel comme ses moteurs de performance. On laisse sous-entendre que la future Mazdaspeed3 pourrait être à motorisation diesel. Ça pourrait devenir le cas en Amérique du Nord.

Qu’importe, ce moteur diesel, qui sera dans le prochain CX-5, est une merveille. Si l’on prend en considération les améliorations promises pour l’année-modèle 2017, Mazda s’enligne directement vers un succès.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ActualitéMazda CX-5 2017 : la production s’amorce déjà au Japon
La deuxième génération du populaire CX-5 vient à peine d’être présentée au Salon de l’auto de Los Angeles, que Mazda commence déjà sa production. Les premières unités assemblées du Mazda CX-5 2017 seront vendues au Japon à partir du mois de février, et celles pour les autres marchés, dont le …
TechnologieMazda G-Vectoring Control, maximiser ses virages sans se fatiguer
Mazda a lancé il y a quelques années sa technologie SKYACTIV, un terme qui décrit l’optimisation du châssis, du moteur, de la boîte de vitesses et de la carrosserie afin de réduire la consommation de ses modèles. Pour 2017, le constructeur étend la portée de ce système et s’attaque aux …
Los AngelesMazda CX-5 2017 : évolutif et révolutionnaire
Le VUS compact CX-5 s’est rapidement hissé au sommet du palmarès des ventes chez Mazda. Ce sympathique petit véhicule s’est attiré les louanges des journalistes et des clients dès sa sortie. Plusieurs vantaient son look moderne et dynamique, tandis que sa conduite étonnamment sportive pour le segment le rendait désirable …
TorontoMazda CX-5 2017 : revu et corrigé, diesel en prime
La première génération du CX-5 s’est avéré un succès commercial, au Canada et ailleurs dans le monde, grâce à son style dynamique, son comportement routier et ses motorisations peu énergivores. Mazda introduira cette année une nouvelle génération de son VUS compact, présenté au Salon de l’auto de Toronto, et il …
Pleins feux surMazda CX-5 et MX-5 RF 2017 : d’ici quelques heures, on les conduit!
Depuis l’arrivée de la nouvelle génération du petit biplace décapotable, ses nombreux amateurs demandaient un toit rigide rétractable. Plutôt que de concocter un toit s’escamotant dans le coffre comme c’est la norme, les ingénieurs ont été plus créatifs en concevant la Mazda MX-5 RF 2017. Dans un impressionnant ballet électrohydraulique, …
ActualitéMazda CX-5 2018 : moins énergivore, mieux équipé
Mazda Canada vient d’annoncer l’arrivée du Mazda CX-5 2018, et après lui avoir conféré une refonte majeure en 2017, on procède déjà à quelques changements. D’abord, les quatre cylindres de 2,0 litres et de 2,5 litres ont été révisés afin de procurer plus de couple à bas régime. La puissance …
Commentaires