Mercedes-Benz Classe R, le diésel, toujours le diésel !

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2009

La compagnie Mercedes-Benz ne se contente pas d’avoir installé le premier moteur diesel dans une automobile au cours des années 30, elle a continué le développement de ces moteurs robustes et économiques au fil des ans. Ses recherches ont abouti à la technologie BlueTec, qui fait de ses moteurs les diesels les plus propres sur la planète. Lancés il y a deux ans, ces moteurs ont permis à plusieurs personnes de découvrir les avantages de cette technologie en plus de rouler au volant d’un véhicule plus propre. Cette année, l’addition de la technologie AdBlue les rend encore plus « verts ».

Pour 2009, il est possible de commander cette mécanique sur les modèles des Classes ML, GL et R. Pour souligner l’arrivée de la technologie AdBlue, ces modèles profitent de multiples modifications, surtout en ce qui concerne l’équipement de série, du moins sur la classe R.

Luxe et confort

Avant de décrire en détail la technologie de ces moteurs diesels ultrapropres, consacrons quelques lignes à l’habitacle et aux changements qui y ont été apportés pour 2009. Avec une compagnie comme Mercedes-Benz, qui prône l’efficacité à tout crin, il ne faut pas se surprendre qu’un véhicule à vocation utilitaire bénéficie d’un habitacle fort pratique. Mais le confort n’a pas été négligé pour autant. C’est ainsi que les occupants des places avant sont assis dans des sièges d’un confort remarquable et qui possèdent un bon support latéral. La deuxième rangée est loin d’être inconfortable, et c’est à peine si on a un peu moins d’espace pour les jambes. Pour paraphraser le constructeur, les places avant équivalent à ceux de la première classe dans un avion et ceux de la seconde rangée s’apparentent à ceux de la classe affaires. Par contre, les occupants de la troisième rangée ne se feront pas prier pour vous affirmer qu’ils sont en classe économique.

Bien entendu, la qualité des matériaux et de la finition est à la hauteur de la réputation de la marque. Un léger bémol toutefois en ce qui concerne la planche de bord, qui fait plus véhicule utilitaire sport que berline de luxe. Comme d’habitude, il faut un certain temps pour s’acclimater à la logique toute germanique de certaines commandes. Dans l’édition 2009, il faut souligner les nouveautés suivantes apportées à l’habitacle de la classe R : nouveau volant multifonction avec palette de passage des rapports, sièges avant avec support lombaire réglable électriquement, système de reconnaissance vocale Linguatronic, système audio ambiophonique, écrans vidéo arrière plus larges et nouvelles télématiques. Au chapitre de la sécurité, soulignons que le système PreSafe et le support de tête NeckPro sont en équipement standard.

Encore plus propre

Depuis 2006, le moteur turbodiesel V6 de 3,0 litres utilisant la technologie BlueTec a été un choix très populaire auprès des acheteurs, notamment sur les véhicules de la Classe R. En effet, avec son couple de 400 livres-pied, ce moteur assurait de bonnes performances tout en proposant une consommation de carburant fort raisonnable. Cette année, ce moteur propose, selon le constructeur, une consommation inférieure à 10 litres aux 100 km. Mais ce qui est encore plus intéressant est l’addition du système AdBlue qui rend ce moteur encore plus propre qu’auparavant. En effet, grâce à l’injection d’urée dans le tuyau d’échappement, les émissions nocives résiduelles sont éliminées. Ce liquide est contenu dans un réservoir de 28 litres, ce qui devrait être suffisant pour n’exiger le remplissage qu’à la prochaine inspection technique. À l’usage, ce moteur couplé à la boîte automatique à sept rapports est vraiment le groupe propulseur idéal pour ce modèle, surtout si l’on tient compte de sa consommation.

Et si vous croyez encore que les moteurs diesels émettent une fumée bleue et sont très bruyants, vous êtes fortement dans l’erreur, comme vous le prouvera un essai routier. Mais toute bonne chose a son revers et malgré la faible consommation du moteur diesel et de sa technologie BlueTec qui le rend très propre, le prix du gazole à la pompe a effectué un bond incroyable au cours des derniers mois, ce qui devrait en décourager plusieurs. Si vous faites partie de celles et ceux qui ne veulent rien savoir de cette technologie, Mercedes-Benz vous propose un autre modèle avec moteur, à essence cette fois-ci. Il s’agit du R350 et de son moteur V6 de 3,5 litres de 268 chevaux. Peu importe le moteur sous le capot, ce véhicule présente une tenue de route rassurante, mais plusieurs trouvent que la direction est trop légère. En conclusion, le Classe R possède une silhouette qui ne plaît pas à tous, mais qui fait l’unanimité en fonction de sa polyvalence et de son confort.

FEU VERT

Habitacle confortable
Moteur diesel économique
Rouage intégral 4Matic
Sécurité rassurante
Équipement complet

FEU ROUGE

Transmission parfois paresseuse
Direction trop assistée
Portes arrière très longues
Moteur V8 gourmand
Dimensions encombrantes

Partager sur Facebook
Commentaires