Chevrolet Volt 2017 : entre-deux

Vous connaissez la Chevrolet Volt? Sûrement. Elle a tellement fait parler d’elle, au cours des dernières années. Vous savez, la voiture électrique de Chevrolet, dotée d’un moteur à essence qui s’active comme générateur si vous n’avez plus d’électricité dans votre batterie!

Cette voiture vient d’être revue, avec l’arrivée d’une deuxième génération. Bien honnêtement, c’est une bonne auto, capable de convenir pas mal à tout le monde! Mais parlons-en, justement, parce qu’il n’est pas de l’avis de tous qu’il s’agisse d’une vraie voiture électrique.

Voyez-vous, au Québec, les voitures électriques ont des avantages, afin d’inciter les gens à acheter une auto électrique, et pour que le gouvernement atteigne ses objectifs complètement irréalistes de voitures électriques sur nos routes d’ici quelques années.

En plus de pouvoir utiliser les traversiers provinciaux gratuitement, les propriétaires de voitures électriques, avec une plaque d’immatriculation verte, peuvent emprunter les voies réservées sur l’autoroute. De beaux avantages, mais la Volt les mérite-t-elle?

Ça dépend.

La Volt, si vous conduisez moins de 80 km par jour, est une voiture électrique. Si vous dépassez 80 km, vous solliciterez votre moteur à essence, et grandement. En mode 100% essence, l’auto consommera près de 5,5 l/100 km.

Avec une telle consommation, qui est celle d’une voiture hybride, la Volt ne serait-elle pas, justement, une voiture hybride? Comme sur cette génération, le moteur peut assister les roues avant lorsque le moteur électrique ne suffit pas à la demande, on peut pratiquement parler d’une voiture hybride, même si Chevrolet préfère le terme « voiture électrique à autonomie prolongée ».

En vérité, comme la nature de la Volt dépend de votre kilométrage quotidien, autant dire que la Volt est à la fois une voiture électrique et une voiture hybride. Un entre-deux, quoi!

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ÉlectriqueLes voitures électriques : vraiment silencieuses?
Une petite montée de lait serait-elle permise? Votre serviteur en prend le droit, quoi qu’il en soit. La voiture électrique a un rôle à jouer dans la lutte aux changements climatiques, c’est certain. Réduire les émissions polluantes du transport individuel, n’importe quand! Des gens plus convaincus que d’autres sont devenus …
ÉlectriqueVoitures électriques : de meilleures batteries, voilà la solution
Le désir des gouvernements provincial et fédéral d’électrifier davantage le parc automobile québécois et canadien représente un marché fort intéressant pour les constructeurs automobiles. Toutefois, deux choses limitent la progression et la popularité des autos électriques, leur prix plus élevé et le faible rayon d’action de la plupart des batteries.
ÉlectriqueL’autopartage : la voiture électrique est un partenaire idéal
Si l’on se fie à la tendance actuelle, la voiture électrique occupera une grande partie du parc automobile d’ici quelques années. En outre, les solutions d’autopartage sont appelées à proliférer. Déjà, des entreprises comme Car2Go et Communauto sont établies dans notre province et connaissent un succès grandissant. La solution est …
Commentaires