Mercedes-Benz Classe CLS, plus moderne, toujours élégante

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2009

Cette Mercedes-Benz est l’une des plus élégantes voitures sur le marché, toutes catégories confondues. En effet, ce coupé quatre portes affiche une silhouette unique qui fait tourner les têtes à coup sûr. D’ailleurs, lorsqu’interrogés pour savoir quelle est la plus belle voiture sur le marché, la plupart des spécialistes mentionnent souvent la CLS, sans oublier que son comportement routier est également digne de mention. Malgré cela, la direction de Mercedes-Benz a décidé de lui faire subir une cure de rajeunissement.

Il est toujours difficile de tenter d’améliorer ou de modifier une voiture dont la silhouette est quasiment passée à la légende. Si on change trop de choses, il est fort possible que la majorité des mordus soient déçus. Par contre, si les modifications sont trop timides, ce sera encore pire. Parlez-en à Jaguar, qui a complètement loupé son coup avec sa berline XJ-8. Mais en ce qui concerne la CLS, il suffit d’améliorations de milieu de cycle qui sont davantage des retouches qu’une transformation en profondeur.

Au goût du jour

Cette année, ce constructeur s’est mis en frais de modifier l’apparence de plusieurs de ses modèles lancés il y a trois ou quatre ans afin de les harmoniser avec les nouveaux venus. C’est ainsi que les modèles SL, SLK et CL ont tous bénéficié d’une cure de jeunesse et notre modèle d’essai ne fait pas exception.

Comme tous ces modèles, la grille de calandre a été modifiée, le parechocs arrière abaissé tandis que les tuyaux d’échappement de forme trapézoïdale permettent de différencier notre modèle. Toujours à l’arrière, les feux sont dorénavant à double fonction et font appel à des diodes électroluminescentes. Enfin, les rétroviseurs extérieurs sont plus gros.

L’habitacle bénéficie également de plusieurs modifications esthétiques, notamment un volant sport trois branches et un nouveau réceptacle pour les cadrans indicateurs, tandis que le système audio affiche de nouvelles commandes. Soulignons aussi que les systèmes de navigation par satellites et de reconnaissance vocale sont nouveaux.

Ajoutez à cela un niveau d’équipement de série plus complet, de nouvelles options ainsi qu’une palette de couleurs renouvelée, et il est facile de conclure que cette élégante allemande n’a rien perdu de sa classe et de son attrait.

Luxe ou sport

Si vous préférez une voiture plus luxueuse et confortable que sportive, la CLS 550 vous comblera. Avec son moteur V8 5,5 litres de 382 chevaux, les performances sont impressionnantes puisqu’il faut 5,4 secondes pour réaliser le 0-100 km/h. Ce moteur est associé à une boîte automatique à sept rapports, dont le fonctionnement semble s’être amélioré au chapitre de la douceur. Les hésitations entre les passages des rapports sont également choses du passé. Quant à la tenue de route, elle est stable, rassurante et prévisible.

Dans l’habitacle, les places avant sont confortables et le support latéral est bon. Et si vous optez pour le siège multi contours, c’est encore mieux. Une chose est certaine, le tableau de bord de ce modèle est nettement plus convivial que celui de la CL plus luxueuse et plus chère. Si les occupants des places avant peuvent prendre leurs aises, ceux des places arrière devront souffrir pour monter à bord. La ligne du toit très fuyante oblige à se pencher fortement, tandis que la faible ouverture de la porte ne facilite pas les choses. Heureusement, une fois assis, les passagers sont confortablement installés, mais la visibilité laisse à désirer en raison de la ceinture de caisse assez élevée.

Puis il y a la 6,3 !

Si vous faites partie de celles et ceux qui veulent une voiture plus pointue, il y a la CLS 6,3 AMG, dont le moteur V8 de 6,2 litres produit 507 chevaux. Ce modèle offre également en exclusivité une transmission automatique à sept rapports en mesure d’ajuster le régime du moteur lorsque la boîte rétrograde. C’est le fameux « blip » en jargon de connaisseur. Bien entendu, ce modèle se démarque par des artifices aérodynamiques qui lui sont propres, de même que par des roues exclusives. Oui, ce modèle est cher, il consomme beaucoup de carburant et sa fiabilité inquiète toujours, pourtant c’est un modèle d’exception à tous les points de vue. Ses performances sont sportives, son habitacle confortable comme celui d’une limousine tandis que sa silhouette est vraiment unique. Tous ces éléments se conjuguent pour faire de cette AMG l’une des voitures les plus désirables de la catégorie.  

FEU VERT

Silhouette classique
Présentation plus moderne
Version 6,3 AMG
Ergonomie en progrès
Fiabilité améliorée

FEU ROUGE

Places arrière difficiles d’accès
Consommation élevée
Visibilité trois-quarts arrière
Seuil du coffre élevé

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ParisMercedes-Benz CLS 2011 : Une 2e génération très attendue
Le constructeur allemand à la flèche d’argent vient de dévoiler par le truchement d’internet les premières photos de la 2e génération de son modèle phare de Classe CLS. Une décision qui fait suite à la présentation accidentelle sur internet de photos de cette voiture. La Mercedes-Benz de Classe CLS est …
Commentaires