Alfa Romeo Stelvio 2018 : l’âme d’une voiture sport dans un corps de VUS

Alfa Romeo a à peine trempé son petit orteil dans l’eau lorsqu’elle a effectué son retour sur le marché nord-américain, en relâchant quelques unités de la 8C Competizione et de la 8C Spider en 2008/2009, puis en introduisant la 4C à faible volume en 2014. Toutefois, la marque tente maintenant de faire une percée avec sa nouvelle berline Giulia 2017 ainsi qu’avec le Stelvio, dévoilé en primeur mondiale au Salon de l’auto de Los Angeles.

En effet, l’Alfa Romeo Stelvio 2018 fera le saut dans le segment des VUS compacts de luxe, éclaboussant au passage ses rivaux avec, notamment, la version hautes performances Quadrifoglio. Avec une longueur hors tout de 4 680 millimètres, une largeur de 2 160 mm (incluant les rétroviseurs) et une hauteur de 1 650 mm, on se mesurera à des modèles tels que l’Audi Q5, le Mercedes-Benz GLC, les BMW X3 et X4 ainsi que le Jaguar F-PACE.

Le Stelvio et le plus luxueux Stelvio Ti disposeront d’un quatre cylindres turbocompressé de 2,0 litres qui développe 280 chevaux et un couple de 306 livres-pied, une boîte automatique à huit rapports et un rouage intégral. Selon FCA, le Stelvio peut atteindre une vitesse maximale de 232 km/h.

La transmission intégrale Q4 envoie 100% de sa puissance aux roues arrière en conditions de conduite normales, mais peut réassigner jusqu’à 60% du couple disponible aux roues avant lors des pertes d’adhérence. Le communiqué de presse européen mentionne plutôt une répartition allant jusqu’à 50%, mais on réglera ce détail plus tard. Alfa vient toutefois d’ajouter une vectorisation du couple, permettant d’acheminer la puissance d’une roue arrière à l’autre afin de maximiser l’adhérence et de rehausser le comportement routier du VUS.

À l’instar de la berline Giulia, le joyau de la gamme de l’Alfa Romeo Stelvio 2018, c’est la version Quadrifoglio. Sous son capot se manifeste un V6 biturbo de 2,9 litres qui produit 505 chevaux et un couple de 443 lb-pi, bons pour un 0-96 km/h (0-60 mi/h) en 3,9 secondes et une vélocité de pointe de 285 km/h.

La version Quadrifoglio inclura également le rouage intégral, mais aussi des freins haute-performance, une suspension plus ferme, un système d’amortissement adaptatif (optionnel sur le Stelvio Ti), des sièges sport en cuir et en Alcantara ainsi qu’un réglage course dans le système de modes de conduite Alfa DNA. De plus, des sièges sport Sparco en fibre de carbone et des freins en céramique de carbone Brembo seront offerts en option.

Le Stelvio proposera également des caractéristiques de sécurité avancées telles que le régulateur de vitesse adaptatif et l’avertissement précollision frontal, tous deux avec freinage d’urgence autonome, la surveillance des angles morts, l’alerte au trafic transversal arrière et le sonar de stationnement. L’habitacle du VUS sera disponible avec, selon FCA, « une sélection presque infinie de couleurs intérieures et de garnissages ». Jusqu’à 13 couleurs de carrosserie et un choix de sept styles de jantes en alliage, variant de 18 à 21 pouces, seront disponibles.

L’Alfa Romeo Stelvio 2018 sera en vente au cours de 2017, bien que la date exacte de mise en vente et les prix n’ont pas encore été annoncés.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Premiers contactsAlfa Romeo Giulia Quadrifoglio 2017 : parmi les grands noms de l’automobile
Les Italiens font rarement les choses à moitié. Généralement reconnus pour leur sang bouillant et leur caractère fort, ils ont créé quelques-unes des automobiles les plus marquantes, toutes catégorie, nationalité et décennie confondues. Encore aujourd’hui, les noms Ferrari, Lamborghini, Lancia, Bizzarini, Lancia, Maserati et Isotta Fraschini rappellent que l’automobile est, …
Premiers contactsPRIMEUR : Le Guide de l'auto a essayé l'Alfa Romeo Giulia 2017!
Lorsqu’elle est revenue s’établir en Amérique en 2015, la marque italienne Alfa Romeo a marqué l’imaginaire collectif avec sa 4C, une biplace davantage à l’aise sur le bitume parfaitement lisse des pistes de course que sur nos tristes routes. Pour survivre, toutefois, une marque a besoin de plus qu’une voiture …
EssaisAlfa Romeo 4C Spider 2016, pour les amateurs de voitures radicales
On dit qu’il y a du bon dans tout, même dans les épreuves. Chrysler a certainement souffert de la crise financière et de la restructuration qui en a suivi, néanmoins, sa prise de contrôle par le groupe Fiat lui a apporté un vent de fraîcheur, chose que l’on n’aurait probablement …
Pleins feux surAlfa Romeo Stelvio 2018 : à l'essai cette semaine!
La guerre des utilitaires est lancée depuis quelques années. Les formats sont nombreux, mais le plus gros pourcentage des ventes provient du segment des utilitaires intermédiaires. Si l’on peut les appeler ainsi. De plus, le véhicule de luxe a la cote. Quand l’on pense que même des constructeurs classiques comme …
Commentaires