Mercedes-Benz Classe CL, la grâce et le luxe !

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2009

Si la Classe S représente l’ultime berline de luxe chez Mercedes-Benz, il faut avouer que la Classe CL s’en approche fortement, avec deux portes en moins. Ce coupé aux lignes plus classiques que les roadsters du même constructeur allie élégance, luxe et confort dans une robe enchanteresse qui fait indubitablement tourner les têtes. Il ne faut cependant pas en conclure que la CL est dénuée de performance. Elle cache sous son capot quelques motorisations dont les chiffres pourraient faire pâlir d’envie plusieurs bolides sport.

Alors que la nouvelle génération a été introduite l’an passé, la CL demeure pratiquement inchangée, si ce n’est de la disponibilité, pour 2009, d’un rouage intégral 4Matic. Voilà qui donne un argument de plus à la voiture, puisqu’elle profitera d’un aplomb supérieur sur les routes enneigées. L’envers de la médaille, puisque rien n’est parfait en ce bas monde, c’est que le rouage intégral apporte un poids supplémentaire à la voiture, qui n’était déjà pas légère à la base.

Une panoplie de motorisations

Il faut avouer que pour une voiture qui ne s’adresse pas à la masse, le constructeur nous propose une panoplie de versions incluant plusieurs choix relativement similaires. En effet, la CL peut accommoder sous son capot diverses motorisations comprenant à la base un moteur V8 de 5,5 litres développant 382 chevaux dans le cas de la CL550. Pour 2009, cette dernière hérite de série d’un rouage intégral, alors que toutes les autres versions sont des propulsions. Ceux qui désirent avoir une pédale droite plus vigoureuse pourront opter pour la CL600 qui porte le nombre de cylindres du moteur à douze. Avec sa cylindrée de 6,0 litres, ce V12 biturbo dispose d’une puissance de 510 chevaux, mais c’est son couple de 612 livres-pied qui en fait une voiture capable de vous clouer littéralement au siège.

Et si cela n’est pas assez, la division haute performance du constructeur, AMG, se charge de rehausser la mécanique en proposant deux versions, la CL65 AMG animée par un V12 à double turbo de 603 chevaux et la CL63 AMG qui fait appel à un huit cylindres atmosphérique de 6,2 litres développant 465 chevaux. Voilà un choix difficile dans un monde de surpuissance. Bien entendu, peu importe la cavalerie choisie, il ne faut pas que la consommation de carburant soit une priorité pour vous.

À l’extérieur, la CL dispose de lignes fluides mettant en valeur sa grâce. Son exclusivité est annoncée notamment par la présence de l’étoile argentée sur la grille de calandre, et non sur le capot comme c’est le cas pour les modèles un peu plus bourgeois. Ses porte-à-faux réduits et son habitacle reculé ajoutent à sa prestance, qui est soulignée encore plus en version AMG grâce, entre autres, à quelques éléments de style plus agressifs. Les jantes exclusives rehaussent le caractère de cette voiture, surtout lorsqu’elle est issue de la division de performance AMG.

Une panoplie de technologies

Je me considère comme un technophile averti et rares sont les voitures qui m’obligent à plonger dans le manuel du propriétaire afin de comprendre l’utilité ou le fonctionnement de certains systèmes. Mais je dois avouer qu’il faut un certain temps pour maîtriser tous les gadgets et technologies présents à bord de la CL. Voilà une voiture qui fera en sorte que vous épaterez plusieurs de vos amis, notamment avec le système de vision nocturne qui permet de déceler des obstacles grâce à une caméra infrarouge via un écran positionné au centre du groupe d’instrumentation. La Mercedes-Benz CL n’échappe pas à la mode des systèmes multifonctions intégrés. Baptisé COMAND, ce système contrôle les différents réglages de la voiture comme le climatiseur ou encore le système de sonorisation et de navigation, et ce, grâce à une commande rotative. Relativement intuitif, ce type de système permet de dégarnir quelque peu le tableau de bord, mais il exige une certaine adaptation. Heureusement, on retrouve toujours les commandes les plus souvent utilisées sur le tableau bord.

Sur la route

Au volant de la CL550, on découvre une voiture amplement puissante dont le comportement se situe entre une voiture de grand tourisme et une véritable sportive. Enfoncez la pédale et le V8 vous fera sentir sa présence à tout coup. Imaginez alors le tout en présence d’une version AMG. Pratiquement jouissif. La direction demeure assez précise alors que la suspension minimise bien les transferts de poids de la voiture qui est pourtant assez lourde. Bref, sans être une véritable bête de piste, la CL n’a rien d’une voiture ennuyante non plus. Pour ceux qui apprécient le style coupé sport sans devoir sacrifier le luxe et le confort sur route, la Classe CL représente un véhicule de choix. Ses nombreuses variantes procurent une gamme élargie, permettant à l’acheteur de trouver un modèle correspondant à ses goûts.  

FEU VERT

Lignes exquises
Bon choix de modèles
Moteurs performants
Habitacle soigné

FEU ROUGE

Places arrière étriquées
Certains systèmes moins intuitifs
Prix prohibitifs
Voiture lourde

Partager sur Facebook
Commentaires