Toyota règle à l’amiable : 1,5 million de châssis seront inspectés… et peut-être changés

Reuters vient de confirmer que Toyota s’est entendu avec des poursuivants aux États-Unis qui leur reprochait de n’avoir pas suffisamment protégé les châssis de leurs camions. Cela a causé plusieurs cas de rouille prématurée dans les régions plus à risques (comme les états du nord).

Le géant japonais vient de trancher : près de 1,5 million de Tundra et Tacoma 2007-2008 ainsi que des Sequoia 2005-2008 seront inspectés. S’il s’avère que leurs châssis sont corrodés, ils seront changés. Oui, vous avez bien lu : le concessionnaire prendra le temps de transférer la carrosserie et tous les éléments de suspension du camion affecté sur une plateforme flambant neuve.

Cette réparation coûtera environ 15 000 $ US. Si l’on ajoute à cela les frais de 60 $ US pour une inspection, Toyota pourrait se retrouver avec une facture totale de 3,4 milliards $ US.

Le constructeur s’est aussi engagé à inspecter les véhicules affectés pendant les 12 années suivant l’achat initial pour s’assurer qu’ils ne rouillent pas.

Au Canada, le constructeur a conclu une entente similaire pour le même problème : pour certains Tacoma et Tundra, la garantie anticorrosion du châssis a été prolongée à 15 ans.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

BlogueLes rappels, une question de $$$ et d'attitude
Pas plus tard que le 1er avril dernier, Mary Barra, la nouvelle présidente de General Motors comparaissait devant le Congrès américain pour répondre des nombreux (et troublants) rappels qui affectent ses produits. Toyota, il n’y a pas si longtemps naviguait également dans les eaux troubles des rappels. Et d’autres manufacturiers …
Commentaires