Cette semaine, le Guide de l’auto carburera aux ions… avec la smart fortwo electric drive!

Dévoilée au Salon de Paris en septembre dernier, la smart fortwo electric drive pourra enfin être conduite par la presse spécialisée cette semaine.

Extérieurement, cette smart à ions est très semblable à sa version à essence. En gros, seules quelques couleurs, certains écussons et l’absence d’un embout d’échappement les différencient. Même dans l’habitacle, les disparités sont ténues.

La smart fortwo electric drive 2017 (il aurait été sans doute trop simple pour Mercedes-Benz de l’appeler smart ed… vous saviez bien sûr que la smart est un produit Mercedes-Benz, non?), la smart electric drive, donc, n’a pas de moteur à essence. Il est remplacé par un moteur électrique de 80 chevaux pour un couple de 118 livres-pied, alimenté par une batterie lithium-ion de 17,2 kWh. Quant à l’autonomie, elle sera d’à peu près de 160 km. La vitesse sera limitée à 130 km/h. Sur une prise de 110 V, il faudrait environ 22 heures pour que la batterie de la smart soit rechargée à 100%. On parle approximativement de deux heures et demie avec une prise 240 V.

Restez à l’écoute, on vous en apprend davantage cette semaine sur cette nouvelle compétitrice des Nissan LEAF, Mitsubishi i-MiEV et de la future Volkswagen e-Golf.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Essaissmart fortwo 2016 : améliorée et fidèle à ses origines
À l’origine, la smart avait été concoctée par Nicolas Hayek, le créateur de la montre Swatch. Ce monsieur voulait produire une petite voiture urbaine dotée d’une carrosserie en plastique pouvant être changée au goût de son propriétaire. Après un départ chancelant avec le groupe Volkswagen comme partenaire, il s’est associé …
BlogueMais comment en est-on arrivé à la smart?
Lorsqu’elle est apparue sur le marché canadien en 2005, la smart Fortwo a créé un véritable raz-de-marée. Tout le monde voulait tout savoir d'elle. Il fallait voir la tête des badauds quand on leur répondait qu’elle était mue par un moteur diesel et qu’elle était construite par… Mercedes-Benz et qu’elle …
Premiers contactssmart fortwo 2016: Loin, loin de la ville...
« Emmène-moi, je t’en prie, loin, loin de la ville… » chantait Georges Thurston, alias Boule Noire. Jusqu’à cette semaine, je n’aurais d’ailleurs jamais pensé associer la plus petite voiture offerte au pays à cette chanson. Parce qu’une smart, c’était bon… à condition de ne pas sortir de la ville.
ActualitéRetour sur la loi Zéro Émission adoptée pour le Québec
La semaine dernière, le gouvernement du Québec a adopté à l’unanimité le projet de loi 104 visant à augmenter le nombre de véhicules zéro émission au Québec, dans le but ultime de réduire les émissions de gaz à effet de serre et autres polluants générés par les automobiles sur nos …
Commentaires