LYNK & CO 01, le premier modèle de la nouvelle marque

Le constructeur chinois Geely Auto Group s’apprête à lancer LYNK & CO, sa nouvelle compagnie automobile, qui amorcera la vente de véhicules sur leur propre marché en 2017, suivi des marchés de l’Europe et des États-Unis.

Le premier modèle qui sera introduit est un VUS nommé le 01. Ce n’est pas un nom qui se démarque, mais qui se marie bien à l’objectif de la compagnie, soit de simplifier l’industrie automobile pour le consommateur. Les modèles subséquents seront nommés 02, 03 et ainsi de suite.

Que veut-elle dire par simplifier l’industrie? Les gens pourront s’acheter ou louer un 01, ou bien emprunter un 01 de propriétaires existants à travers un système d’autopartage intégré. Chaque véhicule LYNK & CO sera branché à 100% avec l’aide de compagnies telles que Ericsson, Alibaba et Microsoft.

La nouvelle marque s’est établie en Suède, là où leurs véhicules seront conçus et assemblés avec l’aide de Volvo, qui fait partie de Geely Auto Group depuis quelques années maintenant. Le 01 est basé sur la plateforme Compact Modular Architecture qui servira également à la future Série 40 de Volvo, et disposera d’une motorisation hybride dont les détails n’ont pas encore été spécifiés.

Selon LYNK & CO, le 01 ne proposera pas de « niveaux de finition », mais de « collections » avec une liste complète de caractéristiques et un prix fixe. Puisque chaque véhicule sera branché, les propriétaires pourront simplement prendre un rendez-vous en ligne, et la compagnie cueillera le véhicule pour le service et l’entretien, laissant derrière un véhicule de remplacement jusqu’à ce que le travail soit effectué.

Par l’entremise d’applications mobiles, les propriétaires pourront louer leur véhicule lorsqu’ils ne l’utilisent pas, et pourront même se faire livrer de la marchandise ou leur nettoyage à sec directement dans le véhicule, peu importe où se trouve ce dernier, peu importe où se trouve son propriétaire. Un service de conciergerie aidera les propriétaires – ou plutôt, les utilisateurs – de 01 de réserver une table dans un restaurant ou de trouver de l’information sur un sujet spécifique. De plus, la télémétrie du véhicule est conçue autour d’un API ouvert, la compagnie invitant les développeurs à collaborer avec leurs idées et leur créativité.

Selon le site Internet de la marque, le LYNK & CO 01 sera équipé d’une instrumentation numérique, d’une reconnaissance vocale, d’un écran tactile de dix pouces, d’un toit ouvrant panoramique, d’une assistance au stationnement semi-autonome, d’un hayon à commande électrique et même d’un système de qualité de l’air pouvant fermer la ventilation de la cabine lorsqu’il détecte de la pollution atmosphérique. Bien entendu, des dispositifs de sécurité tels qu’un moniteur d’angles morts, un freinage autonome d’urgence et d’un régulateur de vitesse adaptatif seront également inclus.

Pour un véhicule ciblant un public qui l’utilisera comme un simple appareil mobile, le 01 s’avère tout de même un VUS stylisé. Et pourtant, il ne partage pas d’éléments de design avec Volvo, du moins en apparence.

Nous ne savons pas encore si LYNK & CO sera lancé sur le marché canadien, mais nous vous tiendrons au courant dès que nous obtiendrons plus d’informations.

MISE À JOUR : suite à la publication de notre article, LYNK & CO a officiellement confirmé leur intention de s'implanter sur le marché canadien, mais n'a pas fixé d'échéancier.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ActualitéLynk & Co, bientôt offert en Amérique?
Si vous ne connaissez pas le constructeur automobile Geely, voici une courte présentation : il s’agit d’un gigantesque consortium chinois fabriquant non seulement des voitures, mais aussi des motos ainsi que des moteurs et des boîtes de vitesses pour d’autres manufacturiers. En 2010, la firme a fait l’acquisition de Volvo, …
Événements spéciauxVoici le nouveau Volvo XC40 2018
Le constructeur Volvo n’a pas eu la vie facile depuis la crise de 2008. Le contexte économique de l’époque et l’insuccès du groupe Ford, jadis propriétaire de la marque, à renouveler les modèles vieillissants ont fait fondre les parts de marché du constructeur suédois. Maintenant, dans le giron du groupe …
ActualitéGeely achète Manganese, le constructeur des taxis de Londres
Le constructeur automobile chinois Geely a annoncé vendredi avoir acheté l'entreprise qui fabrique les célèbres taxis londoniens. Geely est déjà propriétaire du constructeur suédois Volvo. La compagnie chinoise a indiqué avoir acheté Manganese Bronze Holding, qui est en faillite, pour 17,5 millions $ US. Elle détenait déjà une participation de …
BuzzTerrafugia : lorsque voler en voiture devient possible
On en a parlé abondamment et soyons franc, c’est loin d’être la fin! Les voitures volantes fascinent et apeurent. Sommes-nous réellement à l’aube d’une telle technologie? À vrai dire, les technologies se développent, les essais s’accumulent et les échecs deviennent tranquillement des succès. La semaine dernière, la start-up américaine Terrafugia …
Commentaires