Toyota Corolla 2017 : le meilleur et le pire de Toyota

Points forts
  • Style revu
  • Système de sécurité efficace
  • Voiture confortable
  • Beaucoup d’espace à l’intérieur
Points faibles
  • Moteur qui manque de couple
  • Embrayage trop long
  • Consommation d’essence pas si bonne
  • Direction floue
Évaluation complète

On a l’impression que la Corolla vient tout juste d’être redessinée! Et pourtant, le design « moderne » date de 2014. Trois ans plus tard, voilà venu le moment de mettre la voiture à jour! Toutefois, ne vous attendez pas à quelque chose d’extrême comme Nissan a fait avec sa Sentra, c’est-à-dire un rafraîchissement où près de 20% des pièces sont nouvelles.

On nous propose plutôt un nouveau design et la disparition de la version S pour laisser place aux versions SE et XSE.

Photo: Marc-André Gauthier

La voiture la plus vendue au monde

Oui, en Amérique, tout est pick-up. Le faible prix du baril de pétrole est-il à blâmer, ou à remercier, dépendamment d’où vous vous situez dans le débat, afin d’expliquer cette situation? Qu’importe, c’est un fait, les gens aiment le F-150. Dans le reste du monde, toutefois, c’est la Toyota Corolla qui se vend le plus. Sur d’autres marchés, il y a même une version familiale de cette voiture!

Quoi qu’il en soit, ce n’est pas bien sorcier que de comprendre pourquoi la Corolla est si populaire. Dans tous les classements qui existent, Toyota est l’une des marques, sinon la marque, les plus fiables sur le marché. Et la Corolla? L’une des voitures les plus fiables de Toyota.

Ainsi, si vous ne voulez pas de problèmes, si vous ne voulez pas aller au garage pour faire de coûteuses réparations, la Corolla est votre choix numéro un.

Toutefois, il semblerait que cette fiabilité a un prix, et ce prix, c’est une voiture qui traîne de la patte technologiquement.

Premièrement, côté moteur, nous n’avons qu’un quatre cylindres de 1,8 litre, bon pour 132 chevaux, et 140 chevaux sur la version Eco. Ce moteur, nonobstant quelques légères améliorations avec les années, a plus de 10 ans, et ça paraît. Le couple de 128 livres-pied, 126 sur la variante Eco, convenait sans doute il y a quelques années, mais sur un marché où la Jetta nous propose 184 livres-pied, c'est insuffisant.

Combiné à une boîte manuelle à six rapports avec un embrayage trop long, ou à une boîte automatique CVT qui, bien qu'efficace, rend le moteur bruyant lors des accélérations, ce quatre cylindres procure une consommation moyenne qui tourne autour de 7,3 l/100 km. Plus que ce que vous obtiendrez avec la Jetta, ou même la Hyundai Elantra.

Côté options, c’est pareil. La version de base est plutôt dénudée. Le système multimédia de la voiture comprend plusieurs fonctions, mais l’interface graphique pourrait être améliorée. Notez l’absence d’Apple CarPlay et Android Auto dans le lot, ce qui pourrait déplaire aux jeunes acheteurs.

Ce qui sauve la Corolla, à mes yeux, c’est que pour une voiture compacte, elle est excessivement confortable, spacieuse, et silencieuse. Ça compense largement une conduite pas très sportive, et une direction floue. Plusieurs chroniqueurs parlent de la Corolla comme étant une voiture plate et ennuyante, mais n’oublions pas que tout est relatif. La Corolla est populaire parce qu’elle est confortable et immensément fiable. C’est ce qui importe pour la plupart des acheteurs, et les ventes mondiales de la petite auto le prouvent.

Photo: Marc-André Gauthier

La sécurité qui compte

Toyota aura mis du temps à le faire, mais enfin, elle met sur le marché son Toyota Safety Sense, un système de sécurité qui comprend la détection des lignes sur la route, le régulateur de vitesse intelligent, le freinage d’urgence et la détection des piétons et des autres véhicules.

Chose exceptionnelle, c’est que Toyota équipera tous ses véhicules de ce système d’ici un an, à l’exception de la Yaris berline, que l’on sait être une Mazda2 déguisée. Il sera donc disponible même sur les versions de base des véhicules. Eh oui, même sur la Corolla CE de base!

Pourquoi avoir mis autant de temps avant de déployer ce dispositif? Toyota voulait s’assurer qu’il soit infaillible et fiable, dans la continuité de la marque. Mais contrairement aux autres marques qui font chèrement payer ces outils de sécurité importants, Toyota l’inclut dans toutes ses voitures. Si vous aviez besoin d’une autre raison de faire confiance à ce constructeur, la voilà. Il ne fabrique peut-être pas les véhicules les plus amusants à conduire, néanmoins, ils sont adaptés pour le vrai monde.

En ce qui concerne le système, j’ai eu l’occasion de le tester, et je ne peux que dire qu’il fonctionne bien. Le freinage d’urgence fonctionne superbement, et même après plusieurs tests, je n’ai remarqué aucun manque de constance.

Donc, vous savez maintenant à quoi vous en tenir quant à la Toyota Corolla 2017 : confort, fiabilité, sécurité, mais ennuyante à conduire. Le seul problème, c’est que si on la compare à la Honda Civic, la Hyundai Elantra ou la Mazda3, on a envie de troquer un peu de fiabilité pour un peu plus de personnalité. Mais bon, si vous optez pour une Corolla, c’est tout à fait compréhensible!

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

EssaisToyota Corolla 2014, va-t-elle faire taire ses détracteurs?
On doit avouer qu’elle n’a pas eu la vie facile, la Corolla! Elle essuyait depuis plusieurs années les critiques de nombre d’experts et ce, malgré ses grandes qualités. Il faut croire que c’est la rançon de la gloire. Ce qu’on lui reprochait? Une personnalité moins éclatante et extravertie que celle …
EssaisToyota Corolla 2016 : sans risque
Alors que la presse automobile vante les mérites des voitures qui proposent un agrément de conduite et un caractère sportif, la majorité des consommateurs d’aujourd’hui ne semble toutefois pas en faire leurs principaux critères d’achat. Toyota l’a compris et depuis longtemps, le constructeur commercialise des véhicules bien conçus, ennuyants parfois, …
EssaisToyota Corolla 2017 : une voiture plate. Mais ce n'est pas grave.
Un sage disait qu’il était plus facile de changer un ventilateur de radiateur pendant qu’il tournait que de changer une perception. Parlez-en à Toyota dont la Corolla est condamnée à perpétuité à jouer le rôle de la voiture pépère et fonctionnant uniquement sur la voie gauche des autoroutes… habituellement sous …
EssaisToyota Corolla iM 2017 : je suis cool
La réputation de la Corolla d’être une voiture terne et beige lui collera à la peau fort longtemps. Pourtant, depuis quelques années, Toyota a travaillé fort pour lui conférer un peu plus de caractère, avec un style plus affirmé, une direction plus vive et un comportement routier légèrement plus dynamique.
Commentaires