Un moteur de 2,0 litres pour l’Audi Q7 2017

Il semble que le marché nord-américain soit enfin prêt à accepter une plus grande sélection de motorisations dans leurs voitures et camions. Les normes d’émissions polluantes, le prix du carburant et le changement de mentalité des consommateurs, qui ne cherchent plus à obtenir le moteur le plus puissant que leur budget leur permettra, créent un besoin et un désir pour des motorisations de plus modestes cylindrées.

Jusqu’à maintenant, l’Audi Q7 2017 était disponible au Canada et aux États-Unis avec un V6 suralimenté de 3,0 litres, développant 333 chevaux, assorti d’un rouage intégral quattro et d’une boîte automatique à huit rapports. Le SQ7 TDI promis pour l’an prochain disposera d’un V8 turbodiesel de 4,0 litres, produisant 435 chevaux et un couple de 664 livres-pied.

Par contre, un quatre cylindres turbo de 2,0 litres vient tout juste d’être annoncé pour le Q7 sur les marchés canadien et étasunien, ce qui signifie également un prix d’entrée plus abordable.

Le quatre turbo développera 252 chevaux ainsi qu’un couple de 273 lb-pi entre 1 600 et 4 500 tr/min, lui aussi géré par une boîte automatique à huit rapports. Selon le constructeur, et grâce à une réduction de poids importante, le Q7 équipé du moteur de 2,0 litres sera plus rapide et moins énergivore que le Q7 de génération précédente, muni d’un V6 suralimenté qui développait 280 chevaux. Ce dernier pouvait accélérer de 0 à 96 km/h (0-60 mi/h) en 7,7 secondes, alors qu’on retrancherait une demi-seconde pour effectuer le même sprint dans le nouveau Q7 2.0T.

Et avec l’ensemble remorquage optionnel, le Q7 et son moteur de 2,0 litres pourra quand remorquer jusqu’à 1 996 kg (4 400 lb).

Au Canada, l’Audi Q7 2.0 TFSI quattro 2017 sera vendu à partir de 61 900 $ avant les frais de transport et de préparation. Ça, c’est pour la version Komfort, qui comprend des roues de 19 pouces, un volant et des sièges avant chauffants, un climatiseur automatique à trois zones, un hayon à commande électrique, un toit ouvrant panoramique à deux panneaux, des phares au xénon avec feux de jour et feux arrière à DEL ainsi que de la place pour sept passagers.

La version Progressiv à 67 100 $ ajoute un système de caméras à 360 degrés, un climatiseur à quatre zones, des sièges arrière chauffants et des sièges avant ventilés, un système multimédia MMI Navigation plus, l’instrumentation Audi virtual cockpit ainsi qu’une colonne de direction à réglage électrique. Une foule d’options sont également disponibles, comme l’ensemble sport S line, des phares à DEL et une suite de systèmes de sécurité avancés pour le conducteur.

L’Audi Q7 2017 avec le moteur de 2,0 litres est maintenant en vente.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Premiers contactsAudi SQ7 TDI 2018 : le plus puissant des VUS diesel
Dès le démarrage, le moteur V8 turbodiesel de 4,0 litres annonce la couleur d’un essai hors-norme avec le grondement sourd d’un gros cube carburant au gazole… Deuxième VUS de la marque à recevoir la désignation « S », le SQ7 TDI est à la fois performant, à la fine pointe …
Premiers contactsAudi Q7 2016, voici la seconde génération
Audi a fait son entrée un peu tardivement dans le segment des VUS de luxe lorsqu’il a introduit son Q7 en 2007, mais il faut avouer que le modèle a su s’imposer rapidement. Malgré quelques petites retouches ici et là, le modèle est demeuré relativement inchangé pendant toutes ces années.
TechnologieAudi SQ7 TDI 2018 : pas hybride, mais l’électricité prime.
Avec le lancement du SQ7 TDI, Audi inaugure une nouvelle ère où l’électricité est au service de la performance. Le SQ7 TDI n’est pas un véhicule hybride et ne peut rouler que si son moteur carburant au diesel est en marche. Et pourtant, il est doté d’une pile lithium-ion logée …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires