Chrysler Pacifica 2017 : douée, mais pas donnée

Points forts
  • Carrosserie plutôt jolie (pour une fourgonnette)
  • Habitacle silencieux
  • Consommation très correcte
  • Puissance adéquate
  • Très bonne caméra de recul
Points faibles
  • Prix exorbitant
  • Banquette de troisième rangée peu invitante
  • Portes coulissantes imprévisibles (voir texte)
  • Pneu de secours à 295$
  • Valeur de revente et fiabilité à confirmer
Évaluation complète

Fiat Chrysler Automobiles, cette improbable entité née de l’union de deux entreprises déficitaires a créé, au cours des dernières années, de bien drôles de véhicules. Qu’on pense seulement à la déjà défunte Dodge Dart, à la trop sobre Chrysler 200 ou au mévendu Jeep Renegade.

Une fois n’étant pas coutume, FCA a récemment accouché d’un véhicule très intéressant qui, lors de son lancement au Salon de Detroit en janvier 2016, permettait les plus beaux espoirs. Ce véhicule, c’est la Chrysler Pacifica, une fourgonnette remplaçant à la fois la Town & Country, mais aussi la vieillissante, mais toujours très populaire, Dodge Grand Caravan. Or, lorsque la Pacifica est débarquée chez les concessionnaires, son prix de vente était largement supérieur à celui de la Grand Caravan. Pire, elle devait, et doit encore, partager le plancher des salles d’exposition des concessionnaires avec cette dernière.

On a beau dire que la qualité générale de la Pacifica est bien meilleure que celle de la Grand Caravan, bien peu de gens semblent prêts à débourser quinze ou vingt mille dollars de plus pour obtenir le privilège de la nouveauté. Et tant qu’à payer plus de 43 000 $ pour une fourgonnette, plusieurs préfèrent aller chez Honda (Odyssey) ou Toyota (Sienna), là où la fiabilité et la valeur de revente seront au rendez-vous. Remarquez que ni la fiabilité ni la valeur de revente ne sont encore connues pour la Pacifica.

Photo: Alain Morin

Première!

Ceci étant dit, qu’en est-il du véhicule qu’est la Pacifica? Franchement, c’est réussi! Lors d’un match comparatif entre fourgonnettes tenu par le Guide de l’auto 2017, elle a aisément remporté les honneurs devant l’Odyssey (2016), la Kia Sedona, la Toyota Sienna et la commerciale Mercedes-Benz Metris. Tout d’abord, la Pacifica a fière allure. On peut ne pas aimer le style fourgonnette ou même celui de la Pacifica, mais force est d’admettre qu’on a déjà vu pire, esthétiquement parlant.

La Pacifica que nous avons conduite pour cet essai est la même que nous avions pour le match, une version Limited équipée au bouchon et coûtant la bagatelle de 60 445 $. Dans l’habitacle, c’est du joli, les cuirs bruns se mariant à merveille aux accents argent poli. À ce prix, c’est la moindre des choses…

Comme toute bonne fourgonnette qui se respecte, les sièges avant sont confortables, les espaces de rangement sont légion… même si le coffre à gants aurait peine à contenir une brosse à dents tellement il est petit. La nuit venue, l’éclairage bleu du tableau de bord est tout simplement superbe. L’écran central de 8,4 pouces affiche le système multimédia Uconnect, l’un des plus polyvalents et ergonomiques sur le marché.

La visibilité tout le tour n’est pas parfaite, mais elle n’est pas dramatique non plus, et l’excellente caméra de recul ajoute un élément de sécurité non négligeable. Attention toutefois de ne pas se servir uniquement de cette caméra lors des manœuvres de recul. Il faut toujours avoir l’œil au bon endroit. C’est vrai avec la Pacifica et ça l’est pour tout véhicule à moteur.

Le fameux Stow ‘n Go

Les sièges de la deuxième rangée s’avèrent confortables, cependant, ils n’offrent aucun support pour les cuisses. Le confort de ces sièges est tributaire du Stow ‘n Go, un système génial qui permet de les replier dans le plancher et de créer un immense espace de chargement. Si le Stow ‘n Go n’existait pas, les designers pourraient sans aucun doute ajouter une couche de mousse dans l’assise des sièges!

Quant à la banquette de la troisième rangée, elle ne recevra jamais de prix de design. Certes, son assise est moins inclinée que celle de la Dodge Grand Caravan, ce qui améliore le confort, mais elle demeure peu invitante. Bref, elle ne servira que pour faire du dépannage ou pour transporter des Pee-Wee d’une région à l’autre du Québec, ces jeunes ayant une notion fort différente du confort de celle d’un vieux journaliste de 55 ans.

Photo: Alain Morin

Mécanique connue et appréciée

Pour mouvoir les 1 964 kilos de la Pacifica, il aurait été surprenant que Chrysler fasse appel à autre chose qu’à son omniprésent V6 3,6 litres Pentastar. Ce dernier est puissant, doux et souple et les accélérations et reprises sont suffisamment véloces pour être sécuritaires. Ce moteur n’est généralement pas reconnu pour sa frugalité, mais sa consommation nous a agréablement surpris. Lors de ma semaine d’essai où j’ai parcouru 1 020 km (toutes mes excuses à FCA Canada qui devait s’attendre à la moitié moins!) la Pacifica a bu 109,24 litres d’essence, pour une excellente moyenne de 10,7 l/100km (10,1 selon l’ordinateur de bord). Notons qu’une version hybride débarquera bientôt chez les concessionnaires.

La boîte automatique à neuf rapports, vertement critiquée partout dans le petit monde du journalisme automobile, n’a jamais eu de comportement erratique dans la Pacifica testée et trouvait généralement le bon rapport au bon moment. Elle permet au moteur de ne tourner qu’à 1 400 tr/min à 100 km/h et à 1 900 à 120, ce qui améliore le silence dans l’habitacle, la consommation d’essence et contribue à réduire l’usure des pièces internes.

Sur la route, la Pacifica adopte un comportement des plus placides. Confortable et silencieuse, elle semble léviter tellement elle est isolée du reste du monde. Dans les courbes, la caisse penche beaucoup… mais est-il besoin de rappeler qu’il s’agit d’une fourgonnette, pas d’une voiture sport?

Côté style, polyvalence ou motorisation, la Pacifica n’a rien à se reprocher. La stratégie marketing est douteuse, mais il y a fort à parier que lorsque la Grand Caravan ne sera plus offerte, une version moins équipée de la Chrysler fera son apparition. Il ne faut pas oublier que lors de notre match comparatif, la Pacifica avait gagné devant une Honda Odyssey démodée. Une nouvelle Odyssey est attendue d’ici peu. Ça va peut-être faire mal à Chrysler.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Premiers contactsChrysler Pacifica 2017, direction luxe en famille
Le segment des fourgonnettes a perdu beaucoup de sa vigueur ces dernières années et d’ailleurs, plusieurs constructeurs dont Ford et GM ont lancé la serviette préférant miser sur les VUS. Malgré tout, FCA (Fiat Chrysler Automobiles) avec sa Dodge Grand Caravan continue de dominer ce marché année après année, ayant …
Technologie/Véhicules autonomesGoogle roulera en Chrysler Pacifica hybride
Un important partenariat a été signé entre Google et Fiat Chrysler Automobiles (FCA) concernant le programme de voiture autonome. L’équipe de Google travaillera à partir de la Chrysler Pacifica hybride qui a été choisie pour son espace intérieur. D’abord testés sur des routes privées et ensuite dans la vraie nature, …
DetroitChrysler Pacifica 2017: le glorieux retour de la fourgonnette Chrysler
En 1984, Chrysler lançait la Dodge Caravan, la première fourgonnette pour passagers en Amérique du Nord. Si ce véhicule offrait toutes les caractéristiques nécessaires pour transporter une famille (un rôle qu'il a rempli pendant de nombreuses années), il a depuis été supplanté par les VUS. Aujourd'hui, on en croise de …
Pleins feux surÀ l’essai ce weekend : Chrysler Pacifica hybride 2017
Lorsque Fiat Chrysler Automobiles a dévoilé sa toute nouvelle fourgonnette Pacifica en janvier dernier, le constructeur avait annoncé qu’une version hybride rechargeable serait introduite, une première dans son segment. On le sait, il s’agit d’une catégorie de véhicules mal-aimée, puisque les consommateurs préfèrent se coller à la mode des VUS …
Premiers contactsChrysler Pacifica hybride 2017 : pour la famille écolo
SANTA MONICA (Californie) – Après avoir créé la fourgonnette moderne il y a plus de 30 ans, Fiat Chrysler Automobiles passe à un niveau supérieur avec leur nouvelle Pacifica hybride, pouvant combler les besoins de transport d’une famille active sans consommer une goutte d’essence, et qui sera en vente à …
ActualitéLe Chrysler Portal Concept dévoilé au CES
Selon FCA, la génération du millénaire fondera bientôt leurs familles, et il était important de figurer ce que ces jeunes veulent ou ont besoin dans un futur véhicule familial. Le Chrysler Portal Concept a donc été conçu par des gens de la génération Y, pour la génération Y, présenté au …
Commentaires