Chevrolet Camaro Z/28 1979 : un petit bijou bien de chez nous

Il y en a des voitures d’exception, au Québec! Et cette Chevrolet Camaro Z/28 1979 en est un autre exemple éloquent.

Bon, des Camaro de ces années-là, c’est loin d’être une denrée rare. Sauf que l’état dans lequel cet exemplaire se retrouve aujourd’hui est difficile à ignorer. Avec seulement 42 000 kilomètres à l’odomètre, cette Camaro blanche est dans une classe à part. Et elle vient tout juste de changer de main.

Le nouveau propriétaire, Patrick Thibeault, n’en est pas à sa première voiture ancienne. Et même s’il avoue d’emblée ne pas être un grand amateur de cette génération de la Camaro, il ne pouvait tout simplement pas passer à côté d’une voiture comme celle-là.

« Je l’ai trouvée dans une exposition à Farnham », raconte-t-il quelques jours à peine après en avoir pris possession. « De toutes les voitures qu’il y avait là-bas, c’est la seule qui a attiré mon regard ».

Après une bonne discussion avec le vendeur, Patrick a réalisé que la voiture qu’il avait devant lui n’était pas une Camaro ordinaire : jamais restaurée, seulement deux propriétaires et pratiquement toutes les pièces d’origine. Une vraie perle. Même le manuel du propriétaire et le contrat de vente original avaient été conservés!

Après quelques jours de négociations, une entente fut finalement conclue, et Patrick Thibeault devenait le troisième propriétaire de la Camaro.

Photo: Patrick Thibeault

La riposte à la Mustang

Peu importe votre opinion sur la Camaro, tous s’entendent pour dire qu’il s’agit de l’un des modèles les plus iconiques des 50 dernières années dans l’industrie automobile.

Lancée par Chevrolet en 1967 en riposte au succès monstre de la Ford Mustang, la Camaro est devenue l’un de ces modèles que tout le monde connaît. Le genre de voiture dont la réputation transcende le monde de l’auto.

En 1979, année du modèle de Patrick Thibeault, l’ère des muscle cars vivait des moments difficiles. Le choc pétrolier avait forcé les consommateurs à se tourner vers de plus petits véhicules, alors que de nouvelles normes environnementales sont venues mettre un frein à la course à la puissance des constructeurs américains.

La Z/28, la version la plus puissante de la gamme, ne produisait alors plus que 175 chevaux malgré l’utilisation d’un gigantesque bloc à huit cylindres de 350 pouces cubes. En comparaison aux modèles des débuts des années 70, c’était tout simplement anémique!

Reste qu’une Camaro Z/28 demeure un véhicule mythique. Et même si le modèle de Patrick Thibeault n’est pas le plus puissant, il représente parfaitement son époque, avec les bons et les mauvais côtés que ça implique.

L’intérieur bleu pâle, vestige d’une autre époque, se marie à merveille avec l’extérieur blanc et les proportions démesurées du véhicule. La Camaro est une voiture qui s’assume, que vous l’aimiez ou non.

Photo: Patrick Thibeault

Quelques projets

La Camaro Z/28 1979 de Patrick Thibeault a beau être pratiquement neuve, son propriétaire désire tout de même y apporter quelques correctifs.

D’abord, il entend sortir le moteur de 350 pouces cubes de sa tanière pour le repeinturer. Comme c’est la mécanique d’origine, elle n’a pas bougé de là depuis sa sortie de l’usine.

Patrick, mécanicien de formation, entend aussi réinstaller la boîte manuelle — à quatre vitesses — originale. « L’ancien proprio l’a changée pour une boîte à cinq vitesses, mais il m’a donné l’originale avec la voiture », résume-t-il.

Après ça, Patrick Thibeault se demande encore ce qu’il fera de sa nouvelle Camaro. « Si j’obtiens un bon prix, je vais peut-être la vendre, mais je suis plus un collectionneur qu’un vendeur », explique celui qui a déjà plusieurs autres voitures anciennes à son actif.

Chose certaine, la Camaro est entre bonnes mains avec son nouveau propriétaire.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Voitures anciennesFerrari 308 GTS 1979 : pour l’amour de l’Italie
Une Ferrari au Québec, c’est rare. Une Ferrari 308 GTS 1979, c’est quasiment unique. Alors, imaginez la tête que font les gens quand ils croisent Simon Robin au volant de sa bagnole! Grand amateur de voitures allemandes, Simon Robin a fait une exception à ses habitudes en se tournant vers …
Voitures anciennesChevrolet, de la Classic Six à la Corvette C8
En 1908, William C. Durant, aussi connu sous le nom de Billy Durant, fonde la General Motors. Hommes d’affaires charismatique et visionnaire, Durant a toutefois la mauvaise habitude de voir trop grand, achetant entreprise après entreprise; Buick, Oldsmobile, Cadillac, Oakland qui deviendra Pontiac, Cadillac, Cartercar et Reliance Motor Truck pour …
Commentaires