GMC Acadia 2017 : unique… pour l’instant

Points forts
  • Nouveau style chic et distingué
  • Moteur V6 bien adapté
  • Silence à bord impressionnant
  • Peut asseoir sept VRAIS adultes
  • Conduite pas trop aseptisé
Points faibles
  • 62 000 $ pour un Denali tout équipé?
  • Quelques plastiques durs dans l'habitacle
  • Pas de version All Terrain à sept passagers
Évaluation complète

Mine de rien, le Canada est un gros marché pour la branche GMC de General Motors. Si les acheteurs étasuniens favorisent généralement les variantes Chevrolet, nous sommes plus enclins à choisir les versions huppées de ce constructeur. Si l’on peut soulever quelques hypothèses sur le pourquoi — le style plus européen ou encore l'image de marque? –, une conclusion demeure : au sein de notre marché, les GMC sont populaires et sont là pour rester.

Si GMC est reconnu pour ses Sierra 1500 et HD, la marque offre aussi une gamme complète de VUS adaptés aux besoins d'un large éventail d'acheteurs : du Terrain au Yukon en passant par le Colorado, il y en a pour tous les goûts. Pour ceux qui désirent transporter sept passagers ou beaucoup de bagages sans devoir s'encombrer d'un gros Yukon, il y a l'Acadia.

Cure minceur

Pour 2017, l'Acadia a perdu du poids. Grâce à l'utilisation d'aluminium et d'autres matériaux avancés, en plus de nouvelles techniques de construction, le VUS pèse maintenant 317 kilos de moins. Pour en arriver là, l'Acadia a été raccourci de 18 cm, et son empattement a diminué de 16,2 cm. Malgré cela, une configuration intérieure redessinée fait en sorte que l'espace pour les passagers n'a pas été sensiblement réduit et qu'il est encore possible d'asseoir sept adultes dans le VUS. Même ceux qui auront tiré la paille courte et seront envoyés à l'arrière n'auront pas à se recroqueviller! De plus, les larges vitres arrière aident à se sentir moins confinés, contrairement aux places arrière de beaucoup de modèles concurrents...

L'habitacle du GMC Acadia 2017 a été conçu avec une image de luxe en tête : on le voit aux moulures de faux bois (de bonne qualité, il faut le reconnaître) ainsi qu’au design de la planche de bord. Les lignes sont droites et les formes carrées suggèrent la solidité. Malheureusement, on est quelquefois rappelé au fait que l'on se retrouve dans un produit GM : certains plastiques sont durs et plient facilement sous la main. Ce serait acceptable dans la version de base, mais quand on prend place dans un Denali de plus de 50 000 $, on s'attend à mieux...

Par contre, la visibilité tout autour de l'Acadia est bonne, et vérifier ses angles morts n'est pas si difficile. Finalement, les commandes, comme celles des sièges chauffants et les boutons sur et derrière le volant, tombent bien sous la main et sont intuitives.

Si vous avez besoin de meilleures performances hors route, vous pouvez cocher l'option All Terrain sur les SLE et SLT. Cela vous donnera non seulement un mode Hors route pour le système de gestion du couple électronique, mais aussi un rouage intégral à différentiel central actif incorporant deux embrayages. Celui-ci transfère la puissance d'un essieu à l'autre plus rapidement que le système des autres versions du GMC Acadia 2017. Cependant, l’ensemble All Terrain élimine la troisième rangée de sièges, alors avec cette version, on ne peut embarquer que cinq personnes.

Mêmes moteurs, plus de puissance

Pour propulser l'Acadia 2017, il y a deux choix : les versions de base ont droit à un quatre cylindres de 2,5 litres et 193 chevaux, tandis que les modèles plus équipés héritent d'un V6 de 3,6 litres et 310 chevaux. Peu importe le moteur sous le capot, la seule boîte de vitesses au programme est une automatique à six rapports. Cependant, la capacité de remorquage est en baisse. Si l'ancien Acadia tirait jusqu'à 2 268 kilos, le nouveau modèle ne pourra en remorquer que 1 814 (4 000 lb).

Par contre, vous sauverez à la pompe! L'Acadia 2016 engloutissait de l'essence à un rythme qui n'aurait pas embarrassé la navette spatiale, alors que cette nouvelle génération est plus rationnelle : la version quatre cylindres à traction affiche une consommation combinée de 10,2 litres aux 100 km, et les versions à rouage intégral et moteur V6 ont une cote combinée de 11,6 litres aux 100 km.

Si nous n'avons pu mettre le quatre cylindres à l'essai, on peut toutefois élaborer qu’il fera le travail, sans plus. Pour ceux qui trimballent fréquemment bagages et passagers, il sera judicieux de se tourner vers le V6. Ce dernier pourra non seulement dépasser avec plus de vigueur, mais il risque d'être moins glouton si vous chargez l'Acadia. Durant une promenade dans la région montagneuse de Vancouver et de Whistler, le VUS n'a jamais manqué de puissance.

Sur la version Denali, on pouvait profiter d'une suspension ajustable automatiquement : elle se raffermissait ou se ramollissait selon l'état de la chaussée, ce qui augmentait beaucoup le confort. Le système n'est pas aussi efficace que la suspension magnétique de Cadillac, mais il nous a quand même surpris par sa vivacité, diminuant également quelque peu le tangage dans les virages.

Changement de cap

Avec cette nouvelle mouture, il est clair que le GMC Acadia 2017 tente de s'attirer une clientèle qui autrefois ne l'aurait même pas regardé. Son style plus moderne lui donne des arguments face à des rivaux comme le Honda Pilot et l’Infiniti QX60, et ses dimensions extérieures plus modestes le rendront plus agile en zone urbaine. Le fait qu'il se soit distancé de ses deux anciens frères d'armes laisse présager des changements dans les VUS sept passagers de GM : le Chevrolet Traverse risque de revenir sous une nouvelle forme, mais il est possible que le Buick Enclave soit relégué aux oubliettes, remplacé par l'Envision.

Encore une fois, General Motors a prouvé qu'il n'allait plus se contenter de donner un look différent à un produit générique pour concocter un nouveau véhicule : le GMC Acadia 2017 arrive sur notre marché avec la ferme intention de dominer son segment.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Premiers contactsHonda Pilot 2016 - Sans complexe
Le Pilot de Honda, sur le marché depuis quelques années était de moins en moins compétitif. Au cours des six dernières années, le gros VUS avait bénéficié très peu de modifications techniques et esthétiques. Tant et si bien que sa silhouette très carrée ne répond plus aujourd’hui aux canons esthétiques …
Premiers contactsInfiniti QX60 2016, voyager en famille dans le grand luxe
Infiniti, la marque de luxe de Nissan, a toujours misé sur la sportivité et le plaisir de conduite afin de rivaliser avec les autres protagonistes des segments aristocrates. D’ailleurs, Infiniti utilise le terme « performances inspirées » comme credo, preuve que l’on veut tout sauf se doter d’une image banale.
DetroitLe Chevrolet Traverse 2018 sera dévoilé à Detroit
Après presque dix ans sur le marché sans changement majeur, le VUS intermédiaire Traverse de Chevrolet recevra une refonte totale pour l’année-modèle 2018. Seulement une image très foncée a été publiée par Chevrolet jusqu’à maintenant, mais on peut apercevoir des similitudes dans la silhouette avec le GMC Acadia 2017 , …
Commentaires