Kia Spectra, anonymement vôtre !

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2009

Si les stylistes de ce constructeur coréen ont réussi de belles silhouettes sur certains modèles, ils semblent, avec la Spectra, s’être donné comme mission de réaliser la berline la plus discrète dans la catégorie des compactes. Il faut cependant préciser que c’est en effet surtout la berline qui se veut la plus discrète du lot. La hatchback cinq portes, la Spectra 5, se démarque nettement et on peut même parler de silhouette élégante. Mais c’est davantage un prix de vente très compétitif qui semble intéresser les acheteurs potentiels de ce modèle.

Avant de poursuivre dans l’analyse de la Spectra, il est inté ressant de souligner que la Hyundai Elantra est en quelque sorte la grande soeur de ce modèle alors que les deux se partagent le même groupe propulseur et théoriquement la même plate-forme.

Cependant, contrairement à certains autres modèles produits par ces deux marques, il existe une différence quand même assez marquée entre la Spectra et l’Elantra. En effet, la Spectra est arrivée sur le marché quelques années avant l’Elantra, qui a pour sa part bénéficié d’une refonte complète il y a trois ans. Elle a alors profité d’améliorations à plusieurs points de vue, même si elle partage toujours la même mécanique que la Spectra.

Sans prétention

Il est certain que la Spectra, qu’il s’agisse de la berline ou du modèle cinq portes, n’intéressera pas les personnes qui recherchent une voiture tape-à-l’oeil. En effet, la carrosserie est d’une sobriété extrême. Comme le dirait mon petit neveu : « C’est drabe à mort ! » Il est vrai que le modèle cinq portes est plus esthétique. La bonne nouvelle concernant cette approche stylistique, c’est que la voiture ne se démodera pas rapidement. Il faut souligner que la finition extérieure est correcte et qu’il en est de même pour la peinture.

La même approche en fait de design a été adoptée pour le tableau de bord et l’habitacle en général. C’est simple, sobre et sans prétention. Bien entendu, les plastiques que l’on retrouve sur le tableau de bord sont très durs tandis que les tissus qui recouvrent les sièges sont similaires à ceux utilisés par la plupart des constructeurs asiatiques pour la catégorie.

Toujours au chapitre des sièges, leur support latéral est presque inexistant et leur confort moyen. De plus, certaines personnes auront de la difficulté à trouver une position de conduite qui leur convient. Les passagers des places arrière n’auront pas à se plaindre, ni du confort de la banquette ni du manque d’espace. Quant à l’habitabilité justement, s’il est vrai que le modèle cinq portes offre moins d’espace une fois la banquette arrière en position relevée, il devance la berline lorsque son dossier est rabattu. Signalons en terminant les nombreux espaces de rangement placés un peu partout dans l’habitacle.

Il ne faut rien brusquer

Peu importe le modèle de Spectra que vous choisirez, il sera toujours propulsé par un moteur quatre cylindres 2,0 litres d’une puissance de 138 chevaux. La boîte manuelle à cinq rapports est de série, tandis que l’automatique à quatre rapports est offerte en option et est suffisante pour boucler le 0-100 km/h en un peu moins de 11 secondes. La boîte automatique semble robuste, mais les passages des rapports sont parfois saccadés. Quant au moteur, un essai prolongé de plusieurs mois effectué l’an dernier nous a convaincu de sa robustesse et de sa fiabilité. Il est cependant très bruyant lorsque fortement sollicité, et il est recommandé d’y aller en douceur de sorte que le niveau sonore dans l’habitacle demeure acceptable. La tenue de route peut être qualifiée de correcte pour autant qu’on ne pousse pas trop la voiture dans ses limites. Celle-ci d’ailleurs n’a jamais été conçue pour participer à des gymkhanas ou à des rallyes.

Ses concepteurs prévoyaient qu’elle serait utilisée de façon familiale et non pas sportive. Il faut ajouter que les pneumatiques d’origine ne sont pas tellement performants. Sur une note plus positive, la voiture est confortable en raison de sa suspension arrière indépendante de type multibras. Avec un prix de vente très compétitif, la Spectra intéresse les acheteurs à la recherche d’une aubaine. D’autant plus que Kia propose des conditions de financement très avantageux en plus d’une garantie généreuse. Il faut cependant faire attention au modèle choisi. Car si la version de base est une aubaine, les modèles plus luxueux sont vendus souvent plus chers que des modèles concurrents qui en offrent plus en fait de performance, de qualité et de comportement routier.

FEU VERT

Faible consommation
Moteur adéquat
Comportement routier correct
Prix de base alléchant
Version hatchback  

FEU ROUGE

Insonorisation perfectible
Certaines versions trop chères
Pneumatiques moyens
Valeur de revente
Certains matériaux à remplacer

Partager sur Facebook
Commentaires