Nissan Pathfinder 2017 : positionnement plus clair

Points forts
  • Moteur plus puissant
  • Capacité de remorquage supérieure
  • Véritables capacités hors route
  • Conduite améliorée
Points faibles
  • Boîte CVT procurant des forces d'accélération inconsistantes
  • Places arrières petites
  • Toujours pas de plaisir derrière le volant
Évaluation complète

Alors que les VUS compacts et sous-compacts gagnent en popularité un peu plus chaque année, les VUS intermédiaires se positionnent comme les nouveaux rois de la route. Gros, puissants, polyvalents, les manufacturiers de ces utilitaires font de plus en plus d’efforts pour vous offrir une expérience de conduite unique.

Que l’on pense au Honda Pilot, au Toyota Highlander ou même au Kia Sorento, sans parler des produits américains, il y en a pour tous les goûts.

Chez Nissan, ce rôle revenait au Pathfinder. Avec tout le respect que l’on doit à Nissan, on peut dire que le Pathfinder n’était pas un « A », mais plutôt un « C » : ennuyeux, peu raffiné, muni d’une boîte CVT qui aseptise la conduite, il ne récoltait que rarement une note positive dans les dizaines de publications qui évaluent des automobiles.

En ce qui nous concerne, on ne le préférait pas aux véhicules énumérés plus haut, par exemple.

En 2017, toutefois, la partie change. Pourtant, Nissan ne propose pas un nouveau Pathfinder. À la place, le manufacturier parle d’un rafraîchissement important. Un peu comme pour la Sentra, qui avait vu 20% de ses composants remplacés.

Je n’ai pas le chiffre exact au sujet du Pathfinder, mais si l’on se fie à la longue liste d’améliorations proposées, on peut sans problème avancer un pourcentage similaire. Une réussite, ce rafraîchissement? Oui, sur toute la ligne!

Photo: Marc-André Gauthier

Plus « macho »

À chaque lancement où nous avons l’honneur d’aller, nous assistons presque systématiquement à une présentation médiatique, où l’expert maison en communications vient nous parler du nouveau modèle.

Notre travail consiste essentiellement à démêler le faux du vrai, car si l’on se fie à ces présentations, le véhicule que nous avons devant nous est carrément ce qu’il y a de mieux au monde…

Dans le cas du Pathfinder, on nous a expliqué qu’il s’agissait d’une « grosse mise à jour ». Si l’on étudie cette affirmation, on peut donner raison à Nissan. Le Pathfinder 2017 arbore fièrement un nouveau style, une nouvelle suspension, une nouvelle direction, un système d’infodivertissement moderne, et un moteur modifié.

Beaucoup de nouveautés pour un rafraîchissement, surtout quand on considère que ces modifications changent fondamentalement la conduite du véhicule.

Premièrement, le style. On nous a parlé d’un style in your face, que l’on pourrait traduire en français par « style plus agressif ». Effectivement, le Pathfinder, plus carré, plus camion, a l’air plus intimidant.

Mais est-ce suffisant pour redorer le blason d’un VUS qui s’est un peu perdu dans son segment?

À l’intérieur, le nouveau système d’infodivertissement est génial. Les contrôles tactiles sont intuitifs, et on apprécie l’écran disposé entre les cadrans du tableau de bord.

Sur le plan de la technologie, le Pathfinder bénéficie du même bouclier électronique que Nissan emploie dans la plupart de ses véhicules, et l’on doit avouer qu’il fonctionne superbement. Composé d’une série de radars et de caméra, ce système détecte tous objets qui pourraient entrer en collision avec votre voiture, corrigeant automatiquement votre vitesse et votre trajectoire.

Photo: Marc-André Gauthier

Le meilleur est invisible

L’intérêt de ce Pathfinder 2017 est invisible.

Par exemple, on parle d’une suspension plus ferme de 11% à l’avant, et de 7% à l’arrière. Des chiffres qui semblent timides, et pourtant, ils impactent grandement la conduite. Ajoutez à cela une direction plus précise, sans dire que la conduite du Pathfinder est sportive pour autant, sa tenue de route fait preuve de bien plus d’assurance sur l’autoroute et en virage.

Le moteur V6 de 3,5 litres produit maintenant 284 chevaux — au lieu de 260 — et un couple de 259 livres-pied. Cependant, ces 24 chevaux supplémentaires, en plus d’assouplir la conduite du véhicule, en rendant les accélérations plus convaincantes, améliorent grandement sa capacité de remorquage. Alors que le Honda Pilot et le Toyota Highlander ne peuvent remorquer que 2 268 kg (5 000 lb), le Pathfinder peut désormais en tirer 2 722 (6 000 lb). Cela signifie également qu’une charge de 5 000 livres est maintenant plus facile à tracter, autrement dit, si vous utilisiez un VUS intermédiaire pour traîner une petite embarcation ou une petite remorque, le Pathfinder devient soudainement très intéressant. En outre, il possède l’une des transmissions intégrales les plus polyvalents de sa catégorie, avec le système 4x4 du Jeep Grand Cherokee.

Avec cette mise à jour, Nissan vient positionner le Pathfinder plus clairement dans l’industrie. Dans le segment des VUS intermédiaires, il est celui qui vous permet d’amener le plus de matériel avec vous, sur des sentiers un peu plus difficiles.

Si vous ne comptez que rouler en ville avec votre VUS, le Pathfinder saura le faire confortablement, autant que ses concurrents, en fait. À vous de voir lequel vous préférez!

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Premiers contactsNissan Armada 2017 : un VUS (presque) moderne
Alors le voici. L’Armada 2017. Un véhicule qui pourrait en exciter plus d’un, pour la simple et bonne raison qu’il n’est plus basé sur le Nissan Titan, comme par le passé, mais plutôt sur le Nissan Patrol, un camion hors route légendaire dans le monde. Mais bon, il est vrai …
2016Nissan Pathfinder 2016: La passion a disparu
Voyant les parts de marché du Pathfinder fondre comme neige au soleil, Nissan a pris le taureau par les cornes pour éviter qu’il disparaisse des écrans radars. Reconnu jadis comme étant l'un des meilleurs baroudeurs de l'industrie, il a dû s'adapter à la popularité grandissante des véhicules multisegment. Pour survivre, …
Pleins feux surTrois Nissan pour le prix d’un
Fait rare, nous partons faire l’essai de trois véhicules différents cette semaine, pour le prix d’un! Dans le désert californien, près d’un gigantesque feu de forêt contrôlé à 18%, selon les autorités, nous allons mettre à l’épreuve de gros véhicules que certains tiennent responsables de l’augmentation des phénomènes climatiques extrêmes, …
ActualitéLes prix du Nissan Pathfinder 2017
Après avoir pris le volant du Nissan Pathfinder 2017 , il nous fallait encore savoir son prix avant de pouvoir pleinement le comparer à ses rivaux. Nissan nous a donc envoyé un communiqué de presse pour répondre à nos interrogations. À partir de la semaine prochaine, le gros VUS arrivera …
EssaisNissan Pathfinder 2017 : efficacement discret
Le créneau des VUS intermédiaires à sept passagers regorge de modèles, et l’on sait que plus les véhicules sont gros et à la mode, plus ils sont lucratifs pour les constructeurs automobiles. Au Canada, les marques populaires en vendent environ 85 000 par année, ce qui semble déjà beaucoup, mais …
Commentaires