Porsche Panamera 2017 : tour de force technologique

DRESDEN (Allemagne) — Porsche cherche à créer la perfection automobile avec la Panamera 2017 entièrement redessinée. Et pour démontrer à quel point il veut atteindre ce but, il a invité le Guide de l’auto en Allemagne afin que nous ayons un aperçu de la berline sport de luxe.

La Panamera est nouvelle de A à Z. On n’a pas gardé un seul écrou de la voiture actuelle, même pas en souvenir. On essaiera de ne pas tomber dans des détails trop techniques ici, mais voici quelques caractéristiques intéressantes de la voiture, qui sera mise en vente au Canada tôt en 2017.

Plate-forme et carrosserie

La structure de la Porsche Panamera 2017 sera construite en utilisant un mélange hybride d’aluminium et d’acier à haute rigidité, alors que la plate-forme, nom de code MSB, a aussi été développée par Porsche avec la réduction de poids en tête. Elle peut accommoder deux longueurs d’empattement, signifiant qu’une Panamera allongée sera une fois de plus offerte, un incontournable pour le marché de voitures de luxe en Chine. De plus, elle a été conçue pour soutenir divers choix de motorisations, y compris un système hybride rechargeable qui sera éventuellement introduit.

Alors que les portes, le capot, le hayon et les ailes avant de la berline précédente étaient déjà étampés à partir d’aluminium, les sections latérales et le toit de la nouvelle génération le seront aussi. Une technique d’assemblage à ourlets, compressant deux panneaux ensemble à l’aide de rouleaux, sans soudure, sera employée pour la construction.

Le poids de la voiture est inchangé, alors que la Panamera Turbo affiche une masse tout juste sous la barre des 2 000 kg, mais la berline a gagné en proportion.

L’empattement a été allongé de 2 920 à 2 950 millimètres, alors que la voiture est plus longue de 34 mm, plus large de 6 mm et plus haute de 5 mm. Au-dessous de la tête des passagers arrière, la ligne de toit a été abaissée de 20 mm par rapport à la Panamera actuelle, mais le dégagement n’a toutefois pas été sacrifié. Confirmé d’ailleurs par mes cheveux qui ne frôlaient même pas la garniture du plafond en alcantara.

En général, les proportions de la Panamera 2017 sont mieux équilibrées, surtout à l’arrière, ou le design de la première génération de la berline s’est attiré le plus de commentaires négatifs. Chaque panneau de carrosserie est nouveau, mais on reconnaît immédiatement le style unique de la Panamera. L’aileron arrière articulé, qui s’élève à partir de 205 km/h pour augmenter la stabilité à haute vitesse, est mieux intégré au hayon. Le coefficient de traînée de la voiture se situe maintenant à 0,29 pour les versions 4S et à 0,30 pour la version Turbo.

Photo: Porsche AG

Motorisation, suspension, direction

Voici les détails les plus intéressants. La Porsche Panamera 2017 sera initialement offerte avec deux moteurs à essence et un moteur diesel — bien que ce dernier ne traversera pas l’Atlantique. Chacun bénéficie d’un rouage intégral et d’une boîte automatique PDK à huit rapports, celle-ci étant aussi mise au point pour intégrer un système hybride rechargeable.

La Panamera 4S sera équipée d’un V6 biturbo de 2,9 litres qui développe 440 chevaux ainsi qu’un couple de 406 lb-pi de 1 750 à 5 500 tr/min. En mode Sport Plus, la 4S peut accélérer de 0 à 100 km/h en 4,2 secondes, alors que la vitesse de pointe est évaluée à 289 km/h. Elle peut consommer aussi peu que 8,1 l/100 km selon les procédures de calcul (très optimistes) de l’Europe.

La Panamera 4S Diesel, que l’on n’aura pas au Canada, dispose d’un V8 biturbo de 4,0 litres qui produit 422 chevaux et un couple massif de 627 lb-pi bien étendu entre 1 000 et 3 250 tr/min. La Panamera au gazole atteint 100 km/h en 4,3 secondes et une vitesse maximale de 285 km/h, alors que sa consommation mixte est fixée à 6,7 l/100 km. Avec le réservoir d’essence optionnel de 90 litres et sa cote extra urbaine de 5,8 l/100 km, la 4S Diesel dispose d’une autonomie potentielle de plus de 1 550 km.

Le joyau de la gamme — pour l’instant — c’est la Panamera Turbo, laquelle héberge un V8 biturbo de 4,0 litres déployant 550 chevaux ainsi qu’un couple de 568 lb-pi entre 1 960 et 4 500 tr/min. Le sprint de 0 à 100 km/h est réglé en 3,6 secondes, et la vitesse de pointe s’élève à 306 km/h. Sa consommation combinée sur le cycle européen est évaluée à 9,3 l/100 km.

Un système de roues arrière directionnelles est optionnel. À basse vitesse, les roues arrière tournent dans la direction opposée que celles d’en avant, à un angle maximal de 2,8 degrés, aidant à réduire le diamètre de braquage et à faciliter les manœuvres de stationnement. À partir d’environ 50 km/h, les roues arrière pivotent dans la même direction, ce qui, selon Porsche, rend la voiture plus stable et réduit le degré de rotation du volant.

Photo: Porsche AG

Un choix de sept jantes est offert sur la Porsche Panamera 2017, variant de 19 pouces sur la 4S à 21 pouces sur la Turbo. Les Panamera 4S et 4S Diesel sont équipées d’une suspension en acier ainsi que du système Porsche Active Suspension Management (PASM), alors que la Turbo obtient une suspension pneumatique avec des ressorts dotés de trois chambres à air. Un système nouvellement mis au point nommé 4D-Chassis Control centralise l’information recueillie en temps réel du PASM, des amortisseurs réglables de la version Turbo, de la direction active arrière et des dispositifs PTV Plus et PDCC Sport (vectorisation de couple et contrôle dynamique du châssis). Tous ces composants travaillent main dans la main au lieu d’être indépendants, ce qui optimise l’agilité et la stabilité.

Habitacle et électronique

Le tableau de bord de la Panamera a évolué, bien qu’il conserve les quelques éléments stylistiques propres au constructeur. L’instrumentation du conducteur à cinq affichages superposés abrite toujours un compte-tours analogique en plein centre, mais deux écrans de sept pouces reproduisent numériquement les autres affichages, y compris l’indicateur de vitesse, l’ordinateur de bord et la navigation.

La console centrale inclinée, sur laquelle reposait une interminable rangée de boutons, a été raccourcie et épurée. Seules quelques commandes essentielles demeurent pour la radio, la climatisation et le système de modes de conduite, le tout sur une surface tactile noire reluisante. Le reste a été intégré dans le système multimédia Porsche Communication Management 4.1 et son écran surdimensionné de 12,3 pouces. Le PCM propose un menu doté de boutons carrés, dont la disposition est configurable selon les goûts du propriétaire, alors que les gestes tactiles tels le pincement et l’étirement sont inclus, comme sur un téléphone intelligent ou une tablette.

Une foule d’applications peuvent être ajoutées dans le PCM, notamment la recherche d’une place de stationnement, le prix de l’essence, l’envoi de textos par commande vocale, un fil Twitter, la météo et les nouvelles. Apple CarPlay est intégré, mais pas Android Auto; ce n’est pas un problème, dit Porsche, citant que près de 90% de ses clients possèdent des appareils Apple.

Une chaîne audio Bose est de série, mais en option, on peut choisir un système ambiophonique Burmester de 1 455 watts, avec 21 haut-parleurs. Cette puissante chaîne émet une sonorité exceptionnelle, avec de multiples réglages pour reproduire l’effet d’une salle de concert, entre autres. À l’aide d’un algorithme logiciel, le système peut aussi rehausser la qualité sonore de la musique compressée en format MP3 ou en continu (streaming).

Photo: Porsche AG

Chaque Porsche Panamera 2017 sera équipée de phares à DEL ainsi que de feux de jour à quatre points, signature de la marque. Des phares adaptatifs seront optionnels dans la 4S, de série dans la Turbo. De nouveaux phares à DEL Matrix seront disponibles, utilisant 109 diodes et pouvant couper une partie du faisceau du feu de route pour ne pas éblouir le trafic venant en sens inverse. Tristement, la réglementation actuelle empêche Porsche d’offrir les phares DEL Matrix au Canada.

On note aussi un nouveau système de vision nocturne, recourant à une caméra thermique pour détecter piétons et gros animaux sur la route. De plus, le dispositif InnoDrive comprend un régulateur de vitesse adaptatif et recueille du système de navigation l’information sur les trois prochains kilomètres de la route. Avec ces données, le système peut calculer l’accélération et le freinage optimal pour le système de conduite semi-autonome et maximiser l’économie d’essence. Ces deux caractéristiques figurent sur la liste d’options.

Au Canada, la Porsche Panamera 4S 2017 sera vendue à partir de 114 300 $ avant les frais de transport et de préparation, alors que la Panamera Turbo le sera à partir de 167 700 $. Comme d’habitude, on peut s’attendre à voir éventuellement apparaître une version de base, une variante hybride rechargeable, une GTS et une Turbo S. Notre premier essai de la Panamera sera publié dans quelques semaines.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Nouveaux modèlesPorsche Panamera 2017 : plus racée, plus rapide, plus efficace
Dévoilée en première mondiale lors d’un événement spécial à Berlin, la nouvelle Panamera affiche une silhouette nettement plus racée que celle du modèle de première génération. Le porte-à-faux avant plus court, les flancs plus sculptés, l’empattement allongé et la ligne de toit infléchie de 20 millimètres vers l’arrière sont autant …
Premiers contactsPorsche Panamera 2017 : couper dans le gras
MUNICH (Allemagne) – Pour 2017, Porsche a complètement redessiné la Panamera et il s'agit de la première refonte importante pour la berline sportive allemande depuis sa sortie en 2009. Les changements sont considérables et rien, à l’exception du logo, n’y a échappé. Nous avons eu l’occasion de conduire la 4S …
BlogueLa Porsche Panamera sera allongée une fois de plus
Nous avons récemment assisté au l ancement média de la toute dernière Porsche Panamera , qui a subi une refonte totale pour le millésime 2017. La première génération de la Panamera a été introduite en 2009, mais en 2014, Porsche a ajouté la version Executive, une version à empattement allongé …
ParisPorsche introduit la Panamera 4 E-Hybrid
Le fabricant de sportives allemandes vient de dévoiler quelques détails et des images de la nouvelle version hybride rechargeable de la berline Panamera. Entièrement redessinée, la Porsche Panamera 4 E-Hybrid 2017 disposera d’un V6 biturbo de 2,9 litres et d’un moteur électrique, jumelés à un rouage intégral et une nouvelle …
MontréalPorsche Panamera 2017 : cure de rajeunissement pour la superstar!
Une nouvelle Porsche, même s’il s’agit du renouvellement d’un modèle existant, est toujours un événement en soi! Au Salon international de l’auto de Montréal, vous pourrez voir les nouvelles Panamera 4S et Turbo 2017. Même si la Panamera conserve les lignes générales de la génération qu’elle remplace, elle est entièrement …
GenèvePorsche Panamera Turbo S E-Hybrid 2018 : 680 chevaux!
Une fois de plus, les constructeurs de voitures de luxe et de performance nous prouvent que des motorisations électrifiées ont le potentiel pour sensiblement améliorer à la fois les accélérations et la consommation d’essence. La Porsche Panamera Turbo S E-Hybrid 2018, fraîchement dévoilée, devient le deuxième plus puissant modèle de …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires