Hyundai Tucson 2016: Dans la continuité de la marque

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2016

Les compagnies coréennes sont sur une lancée, c’est indéniable. Prétendre autrement équivaudrait à se mettre la tête dans le sable. La firme J.D. Power, dans le cadre de son étude sur la qualité initiale des produits 2015, a déclaré Kia 2e meilleure marque, et Hyundai, 4e meilleure marque, toutes les deux loin devant les constructeurs généralistes japonais.

Si Kia semble vouloir se diriger du côté des designs agressifs et sportifs, Hyundai semble vouloir jouer à la marque haut de gamme. La majorité de ses véhicules affichent dorénavant des airs bourgeois, caractérisés par de grosses grilles et par un style carré et affirmé. 

C’était au tour du VUS compact de Hyundai, le Tucson, de subir une refonte. Cependant, on devrait davantage parler d’une mise à jour, puisque le modèle 2016 ne présente pas de nouvelles caractéristiques renversantes, mais plutôt améliorations.

Prêt pour le bal

La première chose qui frappe quant à ce Tucson est sans nul doute son apparence générale. 

En effet, le VUS intermédiaire qui arborait jusqu’à récemment des formes plutôt arrondies est dorénavant plus carré, particulièrement lorsqu’il est observé de profil. La direction stylistique que prend Hyundai n’a rien d’emprunté. En fait, les nouveaux véhicules de la marque se différencient même du lot. Désormais, on reconnaît les Hyundai par leur joli style!

À l’intérieur, c’est pareil. On délaisse les tableaux de bord au design vieillot pour des éléments plus élégants. Toutefois, certains pourront reprocher à la Hyundai de manquer d’audace, puisque la console et le tableau de bord du Tucson 2016 ressemblent à ceux de tous les autres véhicules Hyundai, particulièrement dans le coin de l’écran d’infodivertissement.

Globalement, on peut tout de même dire que cette refonte, côté esthétique, est réussie. Le Tucson 2016 est plus beau que bien des véhicules de cette catégorie, mais bon, la beauté est derrière les yeux de celui qui regarde, n’est-ce pas?

Mécanique des plus modernes

Comme la plupart des VUS compacts, le Hyundai Tucson vient de série avec un système de traction (roues avant motrices), tandis que la traction intégrale est optionnelle.

Sous le capot, deux choix s’offriront à vous. Le premier est assez classique, puisqu’il s’agit d’un quatre cylindres  de 2,0 litres développant 164 chevaux, jumelé à une boîte automatique à 6 rapports. 

Le second moulin en sera un de performance écologique. Il s’agit d’un quatre cylindres de 1,6 litre turbocompressé livrant 175 chevaux, marié à une boîte automatique à double embrayage de 7 rapports.

Comme ces deux moteurs et ces deux transmissions sont déjà amplement utilisés dans la gamme Hyundai, on peut supposer que les acheteurs des premiers Tucson 2016 n’auront rien à craindre au chapitre de la fiabilité. 

Plusieurs technologies disponibles

Il sera possible d’équiper votre Tucson 2016 de plusieurs technologies intéressantes. L’une d’entre elles démontre bien l’esprit dans lequel les concepteurs étaient lors de la planification du produit. Dans le but d’offrir plus de commodités aux propriétaires, le hayon s’ouvrira automatiquement si quelqu’un se tient à moins de trois pieds de lui, avec la clé dans ses poches pendant au moins trois secondes. Pratique, certes, parce que l’opération ne nécessite pas de faire des signaux à des capteurs qui se bloquent souvent à cause de la neige, mais trois secondes semblent tout de même un peu longues, surtout les bras chargés.

Sinon, à condition d’y mettre le prix, le Tucson 2016 viendra avec des lumières DEL partout où il peut en avoir, du cuir, un toit ouvrant, un écran de 8 pouces, des détecteurs d’angle mort, un climatiseur automatique, une caméra de recul, des roues de 19 pouces, etc. Littéralement, un petit palace ambulant.

Le Tucson demeure-t-il un véhicule « utilitaire » et pratique? Il n’y aura pas de troisième banquette à l’arrière, alors pour les familles nombreuses, il faudra aller du côté du Santa Fe XL. Le Tucson est disponible avec les fameux sièges Hyundai résistants aux tâches (pratique si un enfant renverse son jus), mais seulement sur les versions équipées des sièges en tissu beige. 

Décidément, les VUS compacts ont perdu leurs allures aventureuses qui les caractérisaient autrement. Ils s’embourgeoisent tous, mais leurs beaux vêtements ne donnent plus envie d’aller jouer dans un sentier boueux pour trouver une piste de vélo de montagne. Il ne faudrait tout de même pas salir le cuir!

Mais bon, il faut savoir être de son temps, et Hyundai en fait preuve avec son Tucson 2016, en offrant un produit remis au goût du jour, et qui saura être des plus compétitifs. 

Hyundai offre aussi un Tucson Hydrogen EV. Cependant, avec une seule borne au Canada (à Vancouver!), on se doute que sa diffusion sera nulle au Québec.

Partager sur Facebook
Commentaires