Mercedes-Benz Classe GLE 2016: Nouveau nom, nouveau style et nouveau coupé

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2016

Mercedes-Benz est au cœur d’un processus de renouvellement de toute sa gamme de VUS et, comme vous l’avez peut-être remarqué, chaque nouveau modèle est accompagné d’un nouveau nom. L’ancien GLK s’appelle maintenant GLC; le ML devient le GLE; lors de sa présentation plus tard en 2016, le GL deviendra le GLS et le G, qui figure au sommet de la gamme, demeurera le G. Ajoutons aussi le GLA, un modèle lancé l’an dernier. Ces dénominations revues ont pour objectif de créer une suite logique pour l’ensemble des véhicules de Mercedes, et de s’aligner sur les appellations de leurs automobiles. Ainsi, on retrouve les véhicules de classe A au bas de l’échelle et on monte graduellement vers les classes C, E et S.

Le passage de ML à GLE

Le GLE se situe au milieu de la gamme des VUS de Mercedes. Plus spacieux que le GLC, mais moins gros et moins cher que le GL, il a droit à un léger remodelage pour 2016 : pare-chocs et calandre redessinés, nouveaux matériaux et nouvelles couleurs à l’intérieur.

Le GLE arbore des lignes extérieures fonctionnelles qui le rendent peu distinctif par rapport à d’autres VUS. Il se fond discrètement dans le paysage urbain, ce qui n’est pas nécessairement un défaut. Même les versions AMG sont plutôt sobres et elles n’affichent pas le petit côté plus flamboyant de certains coupés et berlines au logo AMG.

Le choix de moteurs demeure identique à celui de l’ancien modèle ML : un V6 biturbo de 3,0 litres de 329 ch (GLE 400) ou de 362 ch (GLE 450 AMG), un V8 biturbo de 429 ch (GLE 550) ou de 577 ch (Mercedes-AMG GLE 63 S) et un V6 turbodiesel de 3,0 litres qui produit 249 chevaux et un couple impressionnant de 457 lb-pi (GLE 350d). Les moulins à essence sont reliés à une boîte à sept rapports. Le moulin au diesel bénéficie de la nouvelle automatique 9G-Tronic à neuf rapports.

Près de 85 % des acheteurs de Mercedes Classe ML choisissaient le moteur diesel BlueTEC plutôt que ceux à essence, et l’on peut s’attendre à ce que cette tendance se maintienne avec le GLE. Ce moteur est remarquablement silencieux, il livre un couple particulièrement généreux à bas régime et consomme peu.

Toutes les versions sont livrées avec le bouton de commande Dynamic Select. Selon les déclinaisons, il permet de choisir jusqu’à six modes de conduite, dont confort, sport, routes glissantes et hors route. Chaque mode ajuste automatiquement différents paramètres reliés à la fermeté de la direction, la hauteur du véhicule (avec la suspension AIRMATIC) la réponse de la transmission et la cartographie moteur.

Dans la planche de bord, un nouvel écran COMAND de 20,3 cm beaucoup plus grand remplace l’ancien modèle de 11,2 cm. Il dépasse vers le haut, ce qui donne l’impression qu’il s’agit d’un accessoire ajouté, mais son grand format est tout de même bienvenu.

Il est relativement facile de naviguer dans les différents menus, cependant, il faut s’habituer au système de contrôle avec pavé tactile intégré. Le système de navigation est parfois lent, ce qui peut s’avérer agaçant quand on approche d’une sortie ou d’un point de bifurcation.

Le Coupé GLE

Le Coupé GLE est un nouveau modèle avec un style plus sportif et un toit avec pente arrière plus prononcée, à la BMW X6. Il est surprenant de voir à quel point le simple remaniement de la courbe du toit a transformé l’allure du GLE. Le coupé conserve le même empattement, mais il est moins large, plus long et un peu plus bas. De série, il est équipé de roues de 20 pouces au lieu des roues de 19 pouces de base du GLE.

En matière de groupes motopropulseurs, le coupé offre le turbodiesel (GLE 350d), le V6 biturbo à essence de 362 ch (GLE 450 AMG) et le V8 biturbo de 577 chevaux (Mercedes-AMG GLE 63 S). Cependant, dans ce cas-ci, le GLE 450 AMG hérite de la boîte automatique à neuf rapports. L’allure sportive impose une légère pénalité à l’espace de chargement; le volume est réduit de 290 litres par rapport au GLE, mais totalise tout de même encore 1 720 litres. On observe également une réduction de la visibilité arrière, Mercedes offre toutefois une excellente caméra à 360° pour vous aider à reculer dans les endroits serrés.

Évidemment, tous les dispositifs de sécurité et d’aide à la conduite sont de retour : système actif de maintien de la voie, régulateur de vitesse actif, prévention des collisions, avertisseur d’angle mort, système de stabilisation par vents latéraux, etc.

Les véhicules de classe M ont été redessinés en 2012 et les changements de cette année constituent essentiellement une mise à jour en milieu de cycle. La plus grande nouveauté est du côté du coupé, un véhicule qui tentera de séduire une autre catégorie de clients.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

EssaisMercedes-Benz GLE 450 AMG 4MATIC 2016 : logique germanique!
La gamme de produits signés Mercedes-Benz est tellement complète, que le constructeur a dû résoudre des problèmes d’identification, notamment concernant ses VUS. Il a alors décidé d’adopter une nomenclature plus logique en identifiant tous ses utilitaires sport par les lettres GL suivies d’une troisième lettre identifiant l’origine de la plate-forme.
Commentaires