Chevrolet Spark 2016: De mieux en mieux

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2016

En s’approche de plus en plus du but! La Spark 2015 n’était pas une mauvaise petite voiture. En fait, dans son marché, elle offrait quelque chose d’intéressant. Cependant, son petit moteur quatre cylindres de 1,2 litre n’était pas vraiment adapté à la vie sauvage que l’on rencontre sur l’autoroute.

Qu’importe, pour 2016, GM renouvelle son modèle. La silhouette du véhicule, pour l’occasion, change pas mal. On devine l’ancienne Spark à travers l’ensemble, mais l’édition 2016 semble moins « carrée », et pour cause, cette nouvelle version est moins haute de 1,4 centimètre. Pour que les passagers aient droit au même dégagement pour la tête, les sièges ont été abaissés dans une proportion égale.

Sous le capot, fini le moteur quatre cylindres de 1,2 litre. À la place, on retrouve dorénavant un moteur de quatre cylindres mais d’une cylindrée de 1,4 litre… Certes, la différence ne semble pas énorme, mais à la fin, la voiture compte désormais sur 98 chevaux pour se mouvoir, une augmentation de 17% par rapport à l’ancien 84 chevaux. Cette puissance sera acheminée aux roues avant par une transmission manuelle à 5 rapports, et si vous le voulez, vous pourrez opter pour une CVT.

Pour ceux et celles qui désirent mettre le paquet, il sera possible d’équiper la Spark de son propre réseau Wi-Fi LTE. Autrement dit, vos passagers pourront surfer sur la toile à vos frais. L’intérieur de la voiture ne change pas réellement, mais plusieurs nouvelles caractéristiques de sécurité sont disponibles, comme des détecteurs pour couvrir vos angles morts. La voiture se raffine de plus en plus.

Voiture de ville, voiture de campagne

Comme toute bonne citadine qui se respecte, la Spark a d’abord été imaginée pour la ville. Elle est petite, elle se faufile partout, elle est facile à garer. Pour plusieurs, 98 chevaux ne sont pas suffisants, mais la manière dont ils sont livrés dans la Spark convient tout à fait à la conduite urbaine. Dans une situation d’achalandage normal, la Spark ne semble pas manquer de puissance pour les manœuvres.

Toutefois, si vous passez les ponts pour aller jeter un coup d’œil aux alentours de la grande ville, le manque de puissance se ressent. Les dépassements sur l’autoroute doivent être calculés, disons. Heureusement, les 14 chevaux de plus disponibles en 2016 corrigent un peu la situation.

La tenue de route de la Spark n’est pas mauvaise, mais comme la voiture vient avec des pneus « éconologiques », on atteint rapidement la limite d’adhérence. À 120 km/h, on ne se sent pas en contrôle. Mais bon, après tout, nous ne sommes pas censés dépasser 100 km/h…

L’habitacle de la Spark est spacieux! Mesurant 6 pieds et pesant 230 livres, j’ai un gabarit qui ne convient pas à toutes les voitures. Pourtant, dans la Spark, je me sens à l’aise, tant dans le siège du conducteur qu’à l’arrière.

Une version électrique électrisante 

La Spark sera disponible, au Québec, en version 100% électrique. Pour 32 345$, vous pourrez vous procurer une Spark 2015 munie d’un moteur futuriste déployant 140 chevaux et 327 livres de couple. Vous avez bien lu, 327 livres de couple.

La Spark électrique est naturellement plus lourde que sa sœur à essence, comme son plancher et son coffre sont remplis de batteries au lithium. Ce faisant, la Spark EV vient avec des roues arrière plus larges que les roues avant, ce qui améliore la tenue de route. À 120 km/h, la Spark EV est confortable.

Mais le plus impressionnant demeure la puissance de la petite. Comme les moteurs électriques déploient leur couple instantanément, peu importe la vitesse à laquelle on roule, on colle rapidement au siège dès que l’on appuie sur l’accélérateur. La Spark 2016 fait le 0-100 km/h en 11,5 secondes, gracieuseté de son nouveau moteur. La Spark EV le fait en 7,5 secondes.

Sur une pleine charge, la voiture est bonne pour 140 km réels. Le temps de recharge varie, dépendamment du type de courant utilisé. Sur du courant domestique « ordinaire », la voiture met 20 heures à se recharger complètement. Si vous avez une prise de sécheuse à l’extérieur, ce temps s’abaisse à 7 heures. Par contre, sur une borne de recharge rapide, votre batterie peut se recharger jusqu’à 80% en 20 minutes… La magie de l’électricité.

La Spark s’améliore plus le temps passe. La version à essence est intéressante, tandis que la version électrique est une vraie petite bombe écologique.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

EssaisChevrolet Spark 2016 : pas juste une question de prix
Une voiture neuve à 9 995 $, c’est vendeur. Mais attention, la Chevrolet Spark 2016 ne mise pas que sur son prix pour connaître du succès. Des voitures comme la Chevrolet Spark, il n’y en a pas des tonnes au Canada. En fait, la Spark n’a que deux compétitrices directes …
Commentaires