Hyundai Elantra 2016: Entre deux générations

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2016

La révision d’un modèle jouissant d’une grande popularité est toujours délicate. Trop peu de changements risquent de décevoir les acheteurs potentiels tandis qu’une transformation trop radicale a le même effet. Le plus bel exemple d’une refonte ratée est celui de la Honda Civic 2012 dont la silhouette avait si peu changé que le travail a dû être repris une année plus tard. Quant à l’Elantra, la Hyundai la plus vendue au Canada, il est plus que probable que la nouvelle génération sera dévoilée au Salon de l’auto de Los Angeles en novembre 2015.

Il est donc impératif pour le constructeur coréen de continuer à maintenir l’intérêt des gens jusqu’à la grande transformation. C’est pour cette raison que plusieurs modèles identifiés comme étant du millésime 2016 sont commercialisés depuis le mois de juin. Sans être transformés, ils sont dotés d’équipements spéciaux et sont souvent vendus à prix promotionnels. Pour nous faire patienter et pour nous donner un avant-goût de ce qui est à venir, le hatchback GT connaît des changements esthétiques plus importants.

La GT annonce la donne

La nouvelle version de la GT, du moins en attendant la refonte complète de toute la gamme, se démarque par une grille passablement modifiée. Elle est beaucoup plus grande, ses formes sont quasiment équarries, ce qui n’est pas sans nous rappeler un modèle Audi. Le nouveau bouclier avant ainsi que les quatre barres transversales de la calandre distinguent ce modèle de la berline tout en accentuant son caractère sportif. Mais il s’agit du seul changement majeur apporté à la carrosserie. À première vue, on serait porté à croire que les passages d’aile avant sont plus gros, mais c’est d’une illusion d’optique. Un coup d’œil à l’arrière permet de confirmer le statu quo. Il en est de même pour la planche de bord : tout est resté tel quel. 

C’est loin d’être un point faible, car cette version hatchback de la compacte de Hyundai se caractérise avantageusement de la concurrence par une présentation moderne et une ergonomie de bon aloi. L’indicateur de vitesse et le compte-tours sont de lecture facile et sont séparés par un minicentre d’information qui s’avère fort pratique. Cette disposition est reprise dans toutes les Elantra.  

La GT est le modèle le plus attrayant de la gamme tant en fait d’élégance que de polyvalence, son hayon permettant de transporter des objets encombrants. Toutefois, sa suspension est particulièrement sèche tandis que l’insonorisation est moins efficace que dans la berline. La GT n’est livrée qu’avec le moteur quatre cylindres 2,0 litres de 173 chevaux associé à une boîte manuelle à six rapports tandis que l’automatique optionnelle compte le même nombre de vitesses.

Le reste de la famille

Il est certain que la très grande popularité de l’Elantra sur notre marché s’explique en bonne partie par l’élégance de sa silhouette. D’ailleurs, plusieurs personnes ont avoué avoir craqué pour ce modèle au premier coup d’œil. Pour 2016, le coupé ne sera pas reconduit. Personne ne s’en plaindra puisque sa seule différence par rapport à la berline était l’absence de deux portières et des lignes plus fluides. Par ailleurs, le moteur 1,8 litre de 145 chevaux se cache dans les versions les plus économiques de la berline et sa puissance, non négligeable malgré tout, rappelle qu’il est plus vigoureux que celui de la Toyota Corolla.

Toutes les Elantra sont équipés du système de réglage de l’assistance de la direction. Le conducteur peut choisir entre trois modes : confort, normal ou sport. Ce gadget est plus ou moins utile, d’autant plus que le mode confort élimine pratiquement tout feedback de la route. On peut parier que la majorité des gens sélectionneront le mode sport et ne plus y penser par la suite. Quant au comportement routier de ce trio, la GT adopte une conduite un peu plus inspirante sans toutefois que cela inquiète les Mazda3 et VW Golf, les meilleures de leur catégorie à ce chapitre. Cependant, c’est plus que correct et l’Elantra, GT ou berline, propose un bon équilibre entre le confort et la tenue de route.

Le duo d’Elantra présentement sur le marché a suffisamment d’arguments pour convaincre beaucoup d’acheteurs. D’autant plus qu’il faut s’attendre à de nombreuses promotions d’ici l’arrivée de la prochaine génération.

Partager sur Facebook
Commentaires