BMW X1 2016: L’union fait la force

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2016

De nos jours, c’est la guerre des VUS sous toutes les moutures dans l’industrie automobile. Si les grosses pointures ont toujours leurs fidèles, ce sont les VUS plus petits qui ont la cote. Et, depuis quelques années, les très petits VUS sont en net progrès. Ces VUS ont d’abord été connus comme des versions économiques mais voilà que le luxe se mêle de la partie. 

Le BMW X1 qui fait l’objet de ce texte sera le plus économique des VUS BMW. Sa mission est de contrer les modèles concurrents que sont les Audi Q3, Mercedes-Benz GLC et même Range Rover Evoque. On peut même y ajouter la nouvelle Mercedes-Benz GLA, tandis que plusieurs personnes seraient portées à ajouter le Volkswagen Tiguan à ce groupe.

Ces modèles ne sont pas nécessairement tous de même grandeur ou de même puissance, mais les acheteurs intéressés à cette catégorie les inscrivent généralement parmi les premiers sur leur liste. Cette année, le X1 fait peau neuve. Certains seront surpris puisque ce modèle n’est arrivé sur notre marché qu’en 2012. Mais il faut savoir qu’il était commercialisé en Europe depuis quelques années et sa transformation pour 2016 respecte les échéanciers en vigueur dans l’industrie.

Ce nouveau venu n’est pas uniquement l’objet d’une révision esthétique, mais subit un changement  plus fondamental puisque BMW a fait appel à une nouvelle plate-forme qu’on est allé la chercher dans la famille MINI. Car MINI appartient à BMW.

Diable! Une traction!

Aussi incroyable que cela puisse être, cette X1 est dorénavant une traction. Il est certain que les inconditionnels de la marque de Munich vont crier à la trahison, mais ils doivent se souvenir que dans le monde de l’automobile, comme dans tout autre domaine, moins les coûts de production sont élevés, meilleure sera la situation financière de la compagnie. De plus, le X1 s’adresse à une clientèle beaucoup moins intéressée par la disposition mécanique du moteur que certaines autres catégories d’acheteurs.

Cette nouvelle génération est plus légère que la précédente, suivant ainsi la tendance du marché. Cette réduction est obtenue par l’utilisation de nombreuses pièces en aluminium et d’acier de haute qualité. Cet acier à haute résistance permet d’obtenir non seulement une plate-forme plus légère, mais offre une rigidité accrue. Toujours pour alléger la voiture, le capot, les supports de pare-chocs, les moyeux des roues et de nombreuses autres pièces sont produits en aluminium.

Puisque le moteur est monté transversalement, l’habitabilité est plus grande et il en est de même pour le coffre à bagages. Les passagers des places arrière bénéficieront pour leur part d’un dégagement pour les jambes plus long de 4 cm. Il faut aussi souligner que tous les occupants sont assis plus haut que précédemment. Incidemment, ce nouveau X1 est plus haut que son prédécesseur.

Extérieurement, le bouclier avant est tout nouveau avec une prise d’air inférieure allongée, des grilles de calandre plus grandes tandis que les phares sont également modifiés, sans oublier la présence d’une ligne de caractère parcourant la partie supérieure des parois.

Le groupe d’options Drive Assistance Plus comprend de nombreuses avancées technologiques au chapitre de la sécurité, tels un avertisseur de collision frontale, les phares de croisement automatiques, le régulateur de croisière intelligent et bien d’autres. 

Avantage aux 4 cylindres

Le fait de monter le moteur transversalement sur ce modèle vient de stopper l’utilisation d’un moteur 6 cylindres en ligne, si apprécié des amateurs de belles mécaniques. Un moteur trop long est non seulement difficile à loger, mais ses conséquences négatives sur le diamètre de braquage causent encore plus de problèmes.

Selon les indications préliminaires obtenues au moment d’écrire ces lignes, il semble que seul le moteur 4 cylindres 2,0 litres turbo sera disponible. Il provient d’une famille de nouveaux moteurs modulaires qui permettent de produire différentes cylindrées de façon plus efficace et plus économique. Il sera associé au rouage intégral xDrive et à une boîte automatique à 8 rapports à double embrayage. Avec ses 228 chevaux, il devrait conserver des accélérations et des reprises similaires à celles du modèle précédent compte tenu de nombreuses modifications et de l’allégement de la voiture.

Bien que le X1 soit un VUS sous-compact, son niveau de raffinement devrait être à l’égal de celui des autres produits BMW. 

Partager sur Facebook
Commentaires