Mercedes-Benz Classe E 2016: Les portes d'une cathédrale

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2016

De quelle couleur préférez-vous votre Classe E Cabriolet : marron, blanc, rouge, bleu, gris, ou noir? Et si vous recherchez un contraste des couleurs, le toit souple peut être teint en rouge, bleu, brun ou noir! Pour la touche finale, l'acheteur doit choisir entre quatre modèles de jantes dont la pointure se limite à 18 pouces. Avouons que les stylistes de Mercedes-Benz auraient pu offrir un plus vaste assortiment de pneumatiques dans les tailles de 19 et 20 pouces. Mais ce n'est pas fini... puisque pour compliquer davantage vos choix, les baquets en cuir peuvent être recouverts de huit couleurs différentes alors que les appliques intérieures peuvent être garnies en bois (ronce de noyer ou frêne foncé) ou en aluminium (structuré ou à stries transversales). 

Somme toute, à moins d'acheter une voiture déjà en concession, vous passerez beaucoup de temps à éplucher le catalogue de commandes et à comprendre tous les groupes d'options. Sans compter que vous devrez déterminer le nombre de cylindres du moteur : un V6 ou un V8? Une tâche beaucoup moins complexe que de choisir le moteur de la berline de Classe E parmi cinq motorisations!

Deux moteurs

Le cabriolet et le coupé se limitent à deux moteurs : un V6 biturbo de 3,0 litres ou un V8 biturbo de 4,6 litres. Pour l'instant, la version AMG n'est pas dans les plans du constructeur à l'étoile, pas plus que le moteur turbodiesel. Pour ceux qui ne le savaient pas encore, Mercedes-Benz a dévoilé une nouvelle gamme de moteurs au cours des dernières années. Ces changements ont été faits avec tellement de discrétion qu'on a de la difficulté à s'y retrouver. 

L'an passé, le V6 biturbo de 3,0 litres a pris la relève du vénérable V6 de 3,5 litres dans la version d'entrée de gamme, qui s'appelle désormais E 400 au lieu de E 350. Ce nouveau V6 développe 329 chevaux comparativement à 302 chevaux précédemment. Le couple de 354 livres-pied représente un bond important par rapport aux 273 livres-pied du défunt 3,5 litres. La présence d'un double turbo permet d'obtenir de meilleures accélérations et de réduire la consommation de carburant. Quant au V8 biturbo de 4,6 litres équipant l’E 550, il génère une puissance de 402 chevaux et un couple de 443 livres-pied.

Les deux moteurs sont jumelés à une boîte automatique à sept rapports qui effectue les changements de vitesse de façon imperceptible. Quant à la traction intégrale 4MATIC, elle est offerte uniquement avec le V6 dans le coupé E 400. Il est regrettable que le cabriolet E 400 ne puisse se targuer d'être une voiture quatre saisons au même titre qu'une Audi A5, ou la BMW Série 4 qui peut bénéficier du rouage intégral xDrive en option. Il est navrant aussi que le V8 du coupé et du cabriolet de Classe E ne puisse profiter des faveurs du système 4MATIC. Ce privilège est réservé aux moteurs V8 de la berline Classe E et de la version E 63 AMG de la berline et de la familiale.

Plus léger que le cabriolet, le coupé se révèle plus agile sur la route, et plus vif aussi. Le V6 représente sans doute la meilleure motorisation pour ce modèle, même si le V8 propose des accélérations foudroyantes. Cela dit, le V6 ne souffre d'aucun temps de réponse, il répond présent à chaque sollicitation des gaz. Et la tentation de transgresser les limites de vitesse nous tient continuellement en haleine tellement la voiture est stable et envoûtante sur les autoroutes.

Malgré l'absence de la transmission intégrale, la bonne répartition des masses est telle qu'on peut inscrire les E 400 Cabriolet et E 550 avec précision et confiance dans les virages, et ce, même si la chaussée est mouillée. Les pneus de 18 pouces font le boulot, cependant, on préférerait des pneumatiques et des jantes de plus grande dimension afin d'embellir le style et rehausser les proportions avant/arrière de la carrosserie.

Facilité d'embarquement

Si les personnes costaudes ou très grandes croient que tous les coupés et cabriolets sont mal adaptés à leur physique, elles ont tort. De toutes les voitures sur le marché, le coupé et le cabriolet de Classe E disposent assurément des plus larges portières. L'absence d'un pilier B (entre les glaces latérales) accroît la facilité pour entrer et sortir du véhicule. 

Même si certains VUS offrent des portes quasiment aussi larges, ces véhicules ont le désavantage d'avoir une garde au sol plus élevée qui rend difficile l'accès à l'habitacle. Dans le cas de la Classe E, la hauteur de l'assise des baquets est juste correcte et l'on s'y glisse aisément. En revanche, on convient que la Classe E n'est pas à la portée de toutes les bourses!

Partager sur Facebook
Commentaires