Jaguar XF 2016: Une entrée remarquée

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2016

igne des temps, la grande première de la Jaguar XF de deuxième génération au Salon de l’Auto de New York a été précédée d’un véritable stunt publicitaire alors que le cascadeur Jim Dowdall l’a « pilotée » sur deux câbles de fibre de carbone tendus au-dessus des eaux du Canary Wharf à Londres, établissant ainsi un quelconque record mondial. Le constructeur britannique a mérité sa part de visionnements sur YouTube avec cet exploit qui a mis en lumière le fait que la nouvelle XF est composée à 75 % d’aluminium, donc plus légère que sa devancière.

Lorsqu’elle est apparue au Salon de l’auto de Francfort en septembre 2007, la première génération de la XF a marqué un clivage avec le style néo-rétro de la S-Type en adoptant une allure beaucoup plus moderne afin de rivaliser directement avec les valeurs sûres de la catégorie développées par les constructeurs allemands.

De prime abord, la nouvelle XF peut donner l’impression qu’elle ne présente qu’une légère évolution stylistique par rapport à sa devancière, mais c’est plutôt une refonte en profondeur qui s’est opérée, puisque la voiture a troqué l’acier pour l’aluminium, émulant ainsi la grande Jaguar XJ. Le choix de ce matériau plus léger a permis une considérable réduction de poids en plus de rigidifier la structure même de la voiture, ce qui devrait bonifier la consommation et la dynamique.

Toujours sur le plan technique, les proportions du nouveau modèle sont sensiblement les mêmes, mais elle est légèrement plus courte alors que son empattement a progressé de cinq centimètres. La répartition des masses est idéale, puisqu’elle se chiffre à 50 % sur le train avant et 50 % sur le train arrière. Côté style, les éléments qui permettent de différencier plus facilement le nouveau modèle de l’ancien sont les phares, le vitrage plus étendu ainsi que les feux arrière inspirés de ceux de la sportive F-Type.

Motorisations V6 en exclusivité

En Europe, cette XF aura bien sûr droit à des moteurs diesel à quatre et six cylindres, mais la motorisation des modèles destinés à l’Amérique du Nord consiste exclusivement du même V6 gavé par un compresseur volumétrique qui équipait le modèle précédent et qui développe 340 chevaux. Également au programme, une version plus performante de ce même moteur qui régit 380 chevaux se retrouve sous le capot de la XF S.

Tous les modèles de la gamme XF sont dotés de la boîte automatique à huit rapports, contrôlée par le sélecteur de vitesse rotatif propre à la marque et le rouage intégral est proposé de série au Canada. Cela signifie également que le V8 de 5,0 litres surcompressé qui était disponible sur les modèles R et RS ne sera pas de retour sous le capot de la nouvelle XF.

Par ailleurs, le rouage intégral de la XF présente les mêmes caractéristiques que celui de la F-Type puisqu’il permet de freiner sélectivement la roue intérieure en virage, laissant ainsi la voiture s’inscrire plus facilement sur la trajectoire. La fermeté de la direction, la réponse à la commande des gaz ainsi que les points de passage de la boîte automatique sont paramétrables sur trois modes de conduite et l’amortissement piloté est également disponible.

L’électronique répond présent

Avec la nouvelle XF, Jaguar se met à la page pour ce qui est de la connectivité et des systèmes électroniques d’aide à la conduite. Ainsi, la XF est dotée d’un écran central de 10,2 pouces qui sert d’interface avec le téléphone, le système de navigation ou la chaîne audio Meridian. De plus, le traditionnel bloc d’instruments cède sa place à un écran de 12,3 pouces présentant un affichage numérique, tout comme sur la Jaguar XJ. Le conducteur peut donc personnaliser les informations affichées. 

L’affichage tête haute, l’avertissement en cas de collision avec freinage automatique ainsi que le régulateur de vitesse adaptatif sont au programme, tout comme un système appelé Intelligent Speed Limiter qui est capable de faire la lecture des panneaux de limites de vitesse et d’ajuster le régulateur automatiquement afin de les respecter. Un système de stationnement automatique fait également partie du menu.

La Jaguar XF n’a jamais obtenu un succès comparable à celui des berlines allemandes de la même catégorie. Toutefois, avec la nouvelle XF, la marque anglaise a bon espoir d’augmenter ses ventes dans ce créneau très concurrentiel.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ActualitéJaguar F-PACE, XE et XF 2018 : nouvelle motorisation de base
Le marque anglaise ajoutera un moteur de base afin d’offrir un choix plus varié à leur clientèle, et pour mieux concurrencer ses rivaux allemands, japonais et américains. Ainsi, le VUS compact Jaguar F-PACE 2018 , la berline compacte Jaguar XE 2018 et la berline intermédiaire Jaguar XF 2018 obtiendront tous …
Commentaires