Ford Explorer 2016: 26 ans plus tard…

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2016

Le Ford Explorer n’a pas toujours été le véhicule raffiné que nous connaissons de nos jours. Celui de la première génération (1990-1994) empruntait ni plus ni moins la plate-forme de la camionnette Ranger, et inutile de dire que le comportement routier n’était pas la raison première de son immense popularité. À cette époque, ces VUS à châssis autonome étaient très populaires.

Avec le temps et l’arrivée de plusieurs nouveaux modèles concurrents dotés d’une plate-forme monocoque, Ford s’est adapté et, en 2011, a présenté une autre mouture de l’Explorer. Les caractéristiques pures et dures ont été abandonnées, alors que le raffinement était présent non seulement au chapitre du rouage intégral, mais aussi de la tenue de route et de l’habitabilité. Pour 2016, sans que ce soit un changement radical, l’Explorer subit des retouches esthétiques à l’avant et à l’arrière tandis que l’habitacle fait également l’objet d’améliorations. Ainsi, l’Explorer continue d’être l’un des meilleurs de sa catégorie, et ce, à tous les points de vue.

Mon Explorer a des boutons!

L’une des raisons de sa grande diffusion est le fait que l’habitacle soit non seulement spacieux pour cette catégorie, mais également confortable. Les matériaux sont de qualité, l’aménagement est pratique et les espaces de rangement ne font pas défaut. Enfin, la troisième rangée de sièges est un peu plus confortable et spacieuse que ce que la concurrence peut fournir. La présentation de la planche de bord est moderne, toutefois, la grande nouveauté est l’ajout de boutons et de pavés au système MyFord Touch, ce qui rend ce dernier beaucoup plus convivial et certainement moins dangereux : auparavant, il fallait quitter la route des yeux trop longtemps. D’autres constructeurs devraient prendre exemple sur Ford…

Cette année, Ford ajoute à la gamme Explorer la version Platinum qui tient vraiment lieu de haut de gamme. Son équipement est complet et ferait rougir bien des berlines! On y retrouve, de série, un toit panoramique double, un volant en bois, un système de stationnement automatique, des ceintures de sécurité arrière gonflables et j’en passe, faute d’espace. Tout ce luxe se paie : il s’agit du premier Explorer dont le prix dépasse 50 000 $ avant les options, le transport et la préparation et les taxes.

Il est livré de série avec le V6 EcoBoost de 3,5 litres et assure une capacité de remorquage de 5 000 livres (2 268 kg). Il s’agit du même moteur qui gronde dans le modèle Sport, la version la plus agréable à conduire. 

Nouveau quatre cylindres 

Cette année, le quatre cylindres 2,0 litres EcoBoost est remplacé par le 2,3 litres EcoBoost qui a fait ses débuts sur la nouvelle Mustang. Sa puissance est de 280 chevaux, un gain de 40 équidés par rapport à la version antérieure. Il faut souligner que tous ces moulins sont associés à une boîte automatique à six rapports.

À la base, l’Explorer se déplace grâce aux roues avant motrices. Cependant, le rouage intégral est nettement plus intéressant. Les modèles qui en sont équipés font appel au Terrain Management System, un système qui permet de choisir entre quatre types de chaussée, à l’aide d’un bouton rotatif: normal, neige, sable et boue. 

En outre, comme pour tous les autres modèles de la catégorie, le système de contrôle de vitesse en descente fait partie de l’équipement. Il faut ajouter qu’il est plus efficace que la moyenne. Un autre système a été développé au début des années 2 000 alors que Ford faisait face à d’innombrables poursuites concernant le capotage de plusieurs Explorer durant les années 90. On se rappellera que ces Explorer étaient tous dotés de pneus Firestone sous-gonflés. C’est à ce moment que les ingénieurs de Ford ont élaboré un dispositif de contrôle de vitesse dans les virages qui intervient lorsque la stabilité verticale est inquiétante. Avec les années, ce système a été raffiné. Il est maintenant transparent et fonctionne très bien, faisant de l’Explorer moderne un véhicule très sécuritaire.

L’Explorer est l’un des meilleurs vendeurs de sa catégorie. Ce n’est d’ailleurs pas surprenant quand on regarde l’ensemble : variété de modèles, qualité générale du véhicule, polyvalence de l’habitacle, conduite sans histoire et de nombreuses et intéressantes options offertes. 

Partager sur Facebook

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires