Chevrolet Camaro 2016: Une sixième génération plus raffinée

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2016

La Camaro de cinquième génération, qui a été lancée en 2010 après une interruption de plusieurs années, a connu beaucoup de succès. Mais pour General Motors, ce n’était pas une raison pour s’asseoir sur ses lauriers, d’autant plus que la nouvelle Ford Mustang complètement redessinée s’est bonifiée.

Selon Chevrolet, la nouvelle Camaro est totalement transformée et seuls les écussons avant et arrière ont été conservés. Tout ce qui se trouve entre les deux est nouveau! En fait, j’exagère puisque ce qui est nouveau sur la Camaro 2016 avait des chances d’exister quelque part sur d’autres modèles fabriqués par General Motors. Par exemple, la plate-forme de la Camaro 2016 a été empruntée à la Cadillac ATS. Bonne nouvelle, c’est probablement ce qui se fait de mieux dans la catégorie. Cette plate-forme Alpha a été modifiée pour l’adapter aux besoins du coupé sport. Afin d’alléger la Camaro d’environ 100 kg, on a fait appel à des composantes de suspension en aluminium, et plusieurs composantes en métal ont été perforées. Le capot est lui aussi en aluminium tandis que la carrosserie est en bonne partie réalisée à partir d’acier de haute qualité, plus rigide mais plus léger. Mais il y a plus que la mécanique.

Silhouette évolutive

Lorsqu’on produit un modèle aussi populaire et aussi ancré dans le passé, il ne serait pas sage de tout transformer. Ce qui explique pourquoi la silhouette de la Camaro s’est raffinée, certains angles ont été revus, mais on retrouve toujours plus ou moins cette fenestration relativement étroite, un arrière élargi et une section avant constituée d’une grille très étroite superposant une énorme entrée d’air. L’arrière est passablement relevé, ce qui diminue la visibilité mais qui fait des merveilles au plan aérodynamique. On peut déceler quelques influences de la nouvelle Corvette. 

Là où la transformation a été plus spectaculaire, c’est au chapitre de la planche de bord qui a été entièrement redessinée. Cette fois-ci, on a abandonné les petits cadrans carrés placés au début de la console centrale. Non seulement les matériaux sont de meilleure qualité, mais le design est plus moderne et mieux réussi en général. Le volant redessiné se prend bien en main. Les cadrans indicateurs sont de type électronique et à affichage multiple. L’écran du milieu, à la fois pratique et esthétique, est un véritable centre de commande.

Si les sièges avant sont confortables et offrent un bon support latéral, oubliez les places arrière qui ne sont que symboliques... Par contre, le dossier du siège arrière se rabat d’une seule pièce, ce qui permet de transporter des objets longs.

Un moteur quatre cylindres!

Les temps changent et nous en avons un bel exemple avec cette Camaro qui offre un quatre cylindres 2,0 litres turbo. Il produit 275 chevaux et 295 lb-pi de couple. Si ce moteur est nouveau pour ce modèle, il est utilisé depuis quelque temps sur les Cadillac ATS et CTS. Ses performances sont à souligner puisqu’il réalise le 0-100 km/h en moins de six secondes. Par ailleurs, le  catalogue s’étoffe d’un V6 de 3,6 litres, 335 chevaux et 284 lb-pi de couple qui est doté de l’injection directe, de la désactivation des cylindres et du calage infiniment variable des soupapes. Mais la Camaro n’aurait pas droit au titre de muscle car si un V8 n’était pas offert! Et on n’a pas lésiné puisque la SS est livrée avec le V8  LT1 de 6,2 litres produisant 455 chevaux 455 lb-pi de couple. Il est identique à celui de la Corvette. Tous les moteurs peuvent être couplés à une transmission manuelle Tremec à six vitesses ou à une boîte automatique Hydra-Matic à huit rapports.

La nouvelle génération est plus courte de 57 mm, son empattement a été réduit de 41 mm et sa largeur de 20 mm. Par contre, elle est plus basse de 28 mm. Le fait qu’elle soit un peu plus légère et de dimensions moindres explique sa remarquable agilité  tandis que sa direction a gagné en précision.

Cette sixième génération de la Camaro s’est raffinée à tous points de vue et sa tenue de route s’est améliorée. Nul doute que les versions hyper puissantes que sont les ZL1 et Z28 ainsi que les décapotables seront bientôt présentées, question de laisser durer le plaisir!

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ActualitéVoici la puissance de la Chevrolet Camaro ZL1 2017
Lorsque Chevrolet a présenté les premières images de sa Camaro ZL1, une information était absente : on entendait parler de sa boîte automatique à 10 rapports, sa suspension magnétique, ses énormes prises d’air… Par contre, la puissance n’était pas annoncée. Chevrolet nous réservait une surprise. Malheureusement, l’Internet ne garde pas …
Commentaires