Audi A7 2016: Presque parfaite

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2016

Si Mercedes-Benz a lancé la tendance des coupés quatre portes dans la catégorie des voitures de luxe, Audi a pour sa part opté pour une voiture cinq portes tout aussi luxueuse, mais se démarquant davantage. En fait, au chapitre de la silhouette, cette automobile a un petit quelque chose de différent qui fait tourner les têtes et qui est apprécié par ses propriétaires en raison du caractère pratique de sa carrosserie. Mieux encore, il faut y regarder de près pour découvrir que cette voiture possède un hayon.

L’an dernier, l’A7 a bénéficié de plusieurs retouches esthétiques afin d’optimiser son style et de l’harmoniser avec les nouveaux modèles qui se sont récemment ajoutés à la gamme. On venait ainsi peaufiner une voiture qui cible un large potentiel de clients par l’intermédiaire non seulement d’un habitacle hors du commun en fait de luxe et de présentation, mais aussi par le biais d’un choix très élaboré de motorisations.

Une tradition

Peu importe le modèle produit par Audi, les commentaires sont élogieux en ce qui concerne l’habitacle : la qualité des matériaux est excellente, tandis que le design et l’ergonomie sont pratiquement sans égal. Comme le veut la tendance actuelle, le grand écran d’affichage est superposé à la planche de bord tandis que la console centrale est dotée du bouton de contrôle du système MMI qui permet de gérer les principales fonctions de la voiture, notamment la climatisation, le système audio, la navigation et la téléphonie. Ce bouton central est garni en périphérie de pavés de commande qui permettent de sélectionner assez rapidement une catégorie de fonctions, et c’est intuitif. D’ailleurs, l’A7 a été l’une des premières voitures sur le marché à offrir un pavé tactile afin de gérer certaines fonctions, dont celle de la navigation.

Si la silhouette est sportive à souhait avec son toit fuyant et son hayon arrière, les occupants des places arrière sont pénalisés par cette configuration dictée par l’esthétique. En effet, il faut se pencher plus que la moyenne pour prendre place à bord et une fois installé le dégagement pour la tête est plutôt limité. Malgré tout, même les personnes de grande taille trouveront un moyen de s’en accommoder. Il faut également souligner un catalogue d’options vraiment très étoffé qui permet d’ajouter encore au luxe de cette voiture.

Superbe ou extraordinaire!

Dans sa livrée de base, cette Audi offre le choix entre deux moteurs. Si vous êtes un inconditionnel du diesel, le V6 3,0 litres TDI en impose avec ses 240 chevaux et son couple de 428 de livres-pied. Il est associé à une boîte automatique à huit rapports. Son couple généreux permet de boucler le 0-100 km/h en un peu plus de six secondes tandis que sa consommation observée est de 7,2 l/100 km. L’autre choix est un autre V6 3,0 litres mais à essence cette fois. Ses 333 chevaux sont plus que suffisants pour plaire aux amateurs de conduite nerveuse. Sur la route, cette voiture se révèle aussi agile et agréable à conduire qu’elle est élégante et il faut se creuser la tête pour trouver à redire. 

Mais on peut encore en obtenir plus en optant pour la version S7 à vocation plus sportive, dotée de plusieurs éléments additionnels. Ce modèle est propulsé par un V8 4,0 litres biturbo de 450 chevaux. Cette fois, c’est une transmission sept rapports à double embrayage qui transmet la cavalerie de ce moteur au bitume par l’intermédiaire du rouage intégral quattro. Sa suspension plus ferme et une direction un peu plus nerveuse s’associent à cette puissance accrue pour rendre une voiture désirable encore plus attrayante. Attrayante? Assurément. Mieux, superbe. Si ce modèle est livré de série avec des jantes de 20 pouces, il est possible de commander des roues de 21 pouces.

Et si vos moyens financiers sont à la hauteur de vos attentes en fait de conduite ultime, la RS7 avec son V8 turbocompressé de 560 chevaux fait partie de ce qu’il y a de mieux tant au chapitre de son raffinement supérieur que de la conduite très relevée en raison de la puissance du moteur et de la traction intégrale offerte par le système quattro. 

Dans cette catégorie où le prestige côtoie la puissance, la famille des Audi A7 est en mesure d’inquiéter la concurrence.

Partager sur Facebook
Commentaires