Chrysler 300 2016: Grand luxe pour grand public

Tel que publié dans le Guide de l'auto 2016

La Chrysler 300 a toujours été une grande berline très stylée. Avec la dernière refonte, parue l’hiver dernier, elle devient plus fortement orientée vers le haut de gamme. Grâce à cette approche, FCA espère améliorer sa rentabilité et repositionner Chrysler en tant que marque axée sur le luxe plutôt que sur les performances. Structurellement, cette 300 est très semblable à la précédente, mais on sent qu’une nouvelle philosophie a guidé la réalisation du design intérieur et du style extérieur ainsi que la liste des options et des déclinaisons offertes. La grosse berline à quatre portières est maintenant plus compatible avec sa consœur de format intermédiaire nouvellement redessinée, la Chrysler 200.

La différence est dans les détails

À première vue, les différences entre la 300 actuelle et le modèle précédent ne semblent pas très prononcées. En regardant de plus près, cependant, on remarque que la calandre a été agrandie (de 30 %), les sorties d’échappement sont rectangulaires, les garnitures en chrome sont moins nombreuses, et les DEL sont présentes sur certains modèles (pour les phares antibrouillard et les feux de position arrière). Les panneaux latéraux costauds sont toujours au poste, mais leur impact visuel a été réduit par le profil plus arrondi de la carrosserie.

Là où la nouvelle 300 fait le plus gros effort pour se distinguer de l’ancienne – et de la Dodge Charger qui partage la même plate-forme – c’est à l’intérieur. La version de base Touring comprend des sièges en tissu, des garnitures similibois et des sièges avant à ajustement manuel. Par contre, dès qu’on passe aux versions 300S (au tempérament plus sportif) et 300C, on obtient une panoplie d’équipements de luxe, notamment des sièges baquets chauffants et ventilés, le système d’infodivertissement sophistiqué uConnect 8.4, et une chaîne stéréo améliorée digne d’un véhicule de catégorie supérieure. Il y a aussi une toute nouvelle déclinaison 300C Platinum qui élève le luxe d’un cran de plus. Elle est dotée de sièges en cuir gaufré exceptionnels, de garnitures en cuir nappa, et son habitacle dégage une impression de distinction authentique qu’on ne retrouvait pas dans les anciennes 300.

Soulignons également que le système uConnect de dernière génération demeure le chef de file de l’industrie avec son écran tactile ACL intuitif, bien organisé et facile d’utilisation. L’interface permet de contrôler la navigation, l’audio et les communications Bluetooth, de même que certaines fonctions de climatisation. Le uConnect est nettement supérieur à la majorité des systèmes concurrents en termes de design et de réalisation.

Spacieuse et confortable

La Chrysler 300 renoue avec le concept qui veut qu’une voiture au tempérament calme et bien contrôlé soit préférable à une qui penche vers le caractère sportif. Ainsi, en dépit du fait que la 300S soit équipée d’une suspension et d’une direction plus fermes, elle est loin d’avoir le comportement enflammé de l’ancienne déclinaison SRT (qui n’est plus sur le marché). 

Le moteur de base est un V6 de 3,6 litres qui produit 292 chevaux et un couple de 260 lb-pi; le V8 de 5,7 litres optionnel livre 363 chevaux et un couple de 394 lb-pi. Même si la puissance est clairement au rendez-vous avec les deux moulins, la voiture favorise la douceur de roulement et l’isolation des imperfections de la route plutôt que l’établissement d’un lien mécanique entre le pilote et sa machine. Dans toutes ses déclinaisons, la 300 est une compagne de route agréable qui, même après cinq heures de conduite, demeure aussi confortable qu’au départ!

L’économie d’essence et la douceur de roulement ont été améliorées grâce à la transmission automatique à huit rapports, livrée avec les deux moteurs. Auparavant installée uniquement avec le V6, cette transmission met également au rancard le bouton de changement de vitesse électronique au profit d’une commande mécanique nettement moins ennuyeuse. La traction intégrale est offerte, mais seulement avec le moteur six cylindres.

La Chrysler 300 est une adaptation moderne intéressante de la voiture américaine classique de grand format. Son immense espace intérieur peut être aménagé de manière étonnamment cossue, elle vient avec la propulsion ou la traction intégrale et les moteurs proposés sont puissants. Ces éléments se combinent pour créer une routière confortable et conçue en fonction de la plupart des conducteurs, qui n’ont pas envie de jouer les pilotes de course en se rendant au travail chaque matin. Voyez-la comme une « voiture de grand luxe pour grand public » et vous aurez une bonne idée de l’angle d’attaque de la 300 dans le segment des grandes berlines.

 

Partager sur Facebook
Commentaires