Subaru Forester 2017 : rester au goût du jour

Points forts
  • Conduite confortable
  • Habitacle silencieux
  • Coffre spacieux
  • Technologie moderne abondante
Points faibles
  • La puissance du moteur de 2,5 L demeure tout juste convenable
  • Tendance au sous-virage
  • La boîte automatique à variation continue n’est pas axée sur la conduite dynamique
Évaluation complète

HIGH RIVER (Alberta) – Si le nom de cette petite ville du sud de l’Alberta semble familier, c’est parce qu’il a fait les manchettes il y a trois ans à la suite d’une importante inondation qui a failli rayer de la carte la communauté de 13 000 personnes. En seulement trois ans, High River est parvenue à reconstruire sa petite ville et à montrer au monde, et aux éléments de la nature qu’elle était trop forte et résiliente pour disparaître.

À bien des égards, le rapprochement entre Subaru et High River est pertinent. À l’instar des citoyens de la municipalité, les Subaru sont là pour rester. Imaginez : 98% de tous les véhicules Subaru vendus au Canada au cours des 10 dernières années sont encore sur la route aujourd’hui. Et comme la ville, les Subaru sont axés sur les gens, surtout ceux qui y prennent place comme passagers.

Le très populaire Forester (qui correspond à un véhicule Subaru sur trois vendu au cours des dernières années) a été immédiatement acclamé à sa sortie en 1997. Ce multisegment compact est une pierre angulaire dans sa catégorie et pour qu’il conserve sa place, Subaru donne à la quatrième génération du véhicule une cure de rajeunissement.

Photo: Mathieu St-Pierre

Plus vif et plus silencieux

Pour l’année-modèle 2014, le Forester avait en partie retrouvé le style de sa jeunesse. La troisième génération était loin d’être jolie, mais c’est maintenant chose du passé. Les changements les plus remarquables touchent l’enveloppe du pare-chocs avant et les phares révisés, lesquels sont maintenant des phares à DEL en forme de C inspirés du modèle BRZ. Les feux arrière sont aussi équipés de leurs propres DEL.

Le véhicule est équipé de nouveaux modèles de roues et même si ceux-ci ne sont pas des plus jolis, c’est notamment grâce à eux si le Forester est le plus silencieux à ce jour. En fait, le Forester 2017 est sans doute le Subaru le plus raffiné jamais offert.

L’habitacle est feutré grâce au nouveau pare-brise acoustique, aux glaces latérales qui descendent plus bas dans les portières, à l’ajout de matériaux isolants dans les portières, à l’espace de chargement et au tunnel de transmission. Il en résulte ainsi une atmosphère sereine, même à une vitesse supérieure à la vitesse limite provinciale de 110 km/h en Alberta. Le bruit du moteur est étonnamment étouffé, tout comme le vent et les projections de la route.

C’est une bonne chose pour les acheteurs typiques du Forester, lesquels ont entre 30 et 40 ans et entre 50 et 70 ans. Bon, le Forester s’adresse essentiellement à tout le monde, mais je pense davantage aux jeunes familles et aux personnes retraitées. Pour ces deux groupes, la sécurité est plus souvent qu’à son tour au sommet de la liste des priorités. Par ailleurs, quand il est question de sécurité avec Subaru, impossible de ne pas penser au système EyeSight.

Le système EyeSight fait partie de l’histoire de Subaru depuis quatre ans et constitue un aspect important de la popularité de la marque en matière de cotes de sécurité. Pour le Forester 2017, ce système a également été mis à jour.

De nouvelles caméras offrent un meilleur champ de vision et des fonctionnalités comme l’assistance au maintien de voie, la détection des angles morts et le système d’alerte de circulation transversale arrière sont inclus. Le freinage automatique en marche arrière est également nouveau et comporte un sonar (plutôt qu’un radar, pour plus de précision à proximité immédiate) pour détecter les objets et arrêter immédiatement le véhicule.

En matière de technologie, le Forester est doté d’un écran tactile de série de 6,2 pouces, le seul dans sa catégorie. Par ailleurs, le système d’infodivertissement est à la hauteur des attentes avec de nombreuses options de connectivité.

Sur la route et hors route

Conduire le Forester n’a jamais été une expérience aussi royale. Je le pense vraiment. La suspension a subi de petits ajustements à l’avant et à l’arrière pour une conduite plus confortable et sans heurts. Sachez que cela n’a pas modifié l’impressionnante garde au sol de 220 mm du Forester que nous avons mise à l’épreuve à quelques reprises. Le rapport de direction a été affûté, améliorant ainsi grandement la réaction et la sensation. Avec l’habitacle plus silencieux et la conduite plus douce, plus de bémol avec l’expérience de conduite.

Photo: Mathieu St-Pierre

De petites modifications ont également été apportées au groupe motopropulseur. Le moteur quatre cylindres à plat de 2,5 L est maintenant à émissions quasi nulles alors que la présélection des rapports de la boîte automatique à variation continue est plus serrée pour améliorer l’accélération. Cela se traduit par de meilleures données sur papier en matière d’économie de carburant. Sur la route, le conducteur ordinaire ne remarquera pas de changements.

Dans le cas de l’un des deux Forester mis à l’essai, on ressentait une légère vibration dans le fonctionnement de la boîte de vitesses, mais je suis persuadé qu’il s’agissait d’un cas isolé. D’ailleurs, le Forester 2017 se comporte comme un produit bien plus haut de gamme que son prix le suggère. Il est également à la hauteur en situation hors route puisque, outre la transmission intégrale de série, la fonction X-Mode est offerte sur tous les modèles dotés de l’automatique à variation continue. Je le précise parce que le Forester est le seul multisegment compact proposé avec une transmission intégrale et une boîte manuelle à six vitesses.

Dans cette catégorie, l’offre est pratiquement illimitée, notamment grâce aux Japonais et aux Coréens qui sont passés maîtres de la catégorie avec des modèles comme le CR-V de Honda, le RAV4 de Toyota et le Tucson de Hyundai. On trouve également le populaire Escape de Ford. Le grand coffre, la conduite en douceur et la technologie supplémentaire du Forester font de ce véhicule un pari fort réussi à long terme.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ActualitéLe Subaru Forester 2017 sera revu
Pour 2017, Subaru annonce que le Forester recevra une bonne mise à jour. Un nouveau design extérieur, de nouvelles technologies d’assistance au conducteur, plus de confort, plus d’agrément de conduite et une meilleure économie d’essence. Pour ce qui est de l’extérieur, les modèles « non turbo » verront leur pare-chocs …
BlogueSubaru Forester 2017 : Subaru est Japonais
Il y a quelques années, la campagne publicitaire de Subaru visait à rappeler aux consommateurs que le constructeur était en fait Japonais, et non pas Coréen ni Chinois, non pas que cela aurait posé problème. Tout en menant cette croisade, Subaru prend la grande décision de se comporter davantage en …
Los AngelesSubaru lève le voile sur son VUS concept VIZIV-7 à Los Angeles
Le VUS à sept passagers promis par Subaru depuis un bout de temps arrivera finalement tôt en 2018. En attendant, nous avons ce VIZIV-7 SUV Concept fraîchement dévoilé au Salon de Los Angeles. Ce VUS conceptuel à trois rangées de sièges sera l’inspiration pour le futur modèle de production du …
Los AngelesSubaru VIZIV-7 Concept : la taille de ce qui s’en vient
Au Salon de l’auto de Tokyo l’an dernier, Subaru a dévoilé le VIZIV Future Concept. Il ressemblait à la prochaine génération du Forester, mais le véhicule servait plutôt d’une indication des futurs produits en route au sein de la division des voitures de Fuji Heavy Industries. En passant, FHI changera …
ActualitéSubaru Canada annonce les prix du nouveau Forester 2018
Dès le mois de juin, le nouveau Subaru Forester 2018 débarquera chez les concessionnaires du Canada. Nommé « Utilitaire canadien de l’année 2017 » par l’AJAC (Association des journalistes automobile du Canada), le Forester 2018 arrive avec des caractéristiques actualisées ainsi qu’une myriade de technologies de sécurité. On compte parmi …

À lire aussi

Et encore plus

Commentaires