Audi A5 2018 : à l’essai cette semaine

Audi a introduit l’A5 en 2007, et s’apprête à lancer la deuxième génération du sportif coupé cette semaine au Portugal. Nous y serons pour la conduire.

Cette nouvelle A5 dispose d’une carrosserie dotée de lignes un peu plus affûtées, et profite d’une réduction de poids de 60 kg. Une direction asservie à la vitesse a été incorporée dans une nouvelle plateforme empruntée à l’Audi A4, alors qu’une direction à ratio variable sera offerte en option. L’habitacle a été mise à jour et dispose de l’affichage maintenant bien connu Audi virtual cockpit. On peut s’attendre aussi à une foule de nouvelles caractéristiques de sécurité et de nouvelles technologies.

L’A5 misera sur deux moteurs à essence et trois moteurs diesel dans d’autres marchés, mais la motorisation de base en Amérique du Nord sera vraisemblablement le quatre cylindres turbocompressé de 2,0 litres qui se trouve sous le capot de la nouvelle A4. La fiche technique préliminaire annonce une puissance accrue de 17 pour cent par rapport à la génération actuelle, tout en affichant une consommation réduite de 22 pour cent.

Ce moteur acheminera sa puissance aux roues par l’entremise d’une boîte S tronic à sept rapports, bien que l’on clarifiera quelles motorisations et boîtes de vitesses seront mises à la disposition des Canadiens suite à notre essai.

Restez des nôtres pour lire notre essai complet plus tard cette semaine.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Nouveaux modèlesVoici les Audi A5 et S5 2018
Audi n’est pas un constructeur reconnu pour prendre des risques au niveau du style. Même sa supervoiture la plus puissante, la R8, n’attire pas particulièrement les regards, surtout si on la compare à sa cousine italienne, la Lamborghini Huracán. La toute nouvelle génération du coupé Audi A5 vient d’être dévoilée, …
Commentaires