Mazda CX-9 Signature 2016, ou devoir changer l’image d’une marque

Je pense que je ne surprendrai personne en disant que la marge de profit sur un véhicule luxueux est plus importante que sur un modèle d’entrée de gamme. Plus on ajoute des options, plus le manufacturier fait de l’argent, c’est évident.

Il est donc logique pour un constructeur de vouloir diversifier son offre pour vendre des modèles plus dispendieux. Cependant, cela vient avec une difficulté majeure : il faut que l’image de marque soit suffisamment élevée aux yeux du client.

Pour ce faire, certains manufacturiers choisissent de créer une marque de luxe à part entière : Toyota l’a fait avec Lexus, Nissan avec Infiniti, Honda avec Acura, Hyundai avec Genesis. Cette solution fonctionne, mais il faut souvent plusieurs années avant de pouvoir comparer une nouvelle marque avec les joueurs établis du segment.

Mazda est actuellement dans cette situation : son nouveau multisegment CX-9 en version Signature est suffisamment luxueux, bien fini et agréable à conduire pour aller jouer dans les platebandes des Acura MDX, Lexus RX et même certains produits allemands. L’ennui, c’est que plusieurs acheteurs potentiels ne tiendront pas compte du CX-9 uniquement à cause de son écusson.

On entendra souvent : « un Mazda de plus de 50 000 $, c’est ridicule! ». J’aimerais rappeler à ces gens que ce n’est pas la première fois que le manufacturier d’Hiroshima lance un produit au-delà de cette barrière psychologique : la RX-7 de 1994 coûtait environ 34 000 $ US, soit l’équivalent de 55 000 $ aujourd’hui. Pire encore, la Eunos Cosmo tout équipée se détaillait l’équivalent de 43 650 $ US en 1993. Ajusté pour l’inflation, on parle de 72 000 $ US...

Les résultats de vente du Mazda CX-9 Signature nous diront si Mazda a réussi son pari d’offrir un véhicule de luxe sans lancer une nouvelle gamme. La marque visera tout d’abord les propriétaires actuels de CX-5, de Mazda3 et de Mazda6 désirant quelque chose de plus luxueux, mais elle a aussi bien l’intention de ravir des parts de marché à la concurrence.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ActualitéLes prix du Mazda CX-9 2016
Dans la gamme Mazda, le CX-9 faisait bande à part. Il était le dernier de la famille à rouler sur une plateforme n’abritant pas la technologie SKYACTIV, et utilisait même des pièces Ford dans son moteur! Une nouvelle génération a été présentée au Salon de l’auto de Los Angeles. Désormais, …
Los AngelesMazda CX-9 2016 - Style KODO et moteur turbo
Le tout nouveau Mazda CX-9 fera son entrée au pays au printemps 2016. Il sera animé par un moteur quatre cylindres de 2,5 litres turbocompressé, le constructeur japonais ayant décidé d’ajouter la suralimentation au moteur qui équipe les Mazda6 et CX-5 pour son VUS de grande taille. Il faut bien …
Premiers contactsMazda CX-9 2016 : renouveau et domination
Le CX-9 était encore disponible chez Mazda, mais il commençait à montrer des signes de vieillissement; il a bien reçu quelques améliorations ici et là au cours des ans, mais c'est sensiblement le même véhicule qui était avec nous depuis près d'une décennie — une éternité dans le monde de …
TechnologieMazda G-Vectoring Control, maximiser ses virages sans se fatiguer
Mazda a lancé il y a quelques années sa technologie SKYACTIV, un terme qui décrit l’optimisation du châssis, du moteur, de la boîte de vitesses et de la carrosserie afin de réduire la consommation de ses modèles. Pour 2017, le constructeur étend la portée de ce système et s’attaque aux …
EssaisMazda CX-9 2016 : une refonte réussie
Après 10 ans de loyaux services, ce n’était pas un luxe de requinquer le CX-9 qui avait de plus en plus de difficultés à se faire justice dans une catégorie où les modèles concurrents avaient tous étés transformés à au moins une reprise quand ce n’était pas plus. Quant à …
EssaisMazda CX-9 2017 : style et agilité
La deuxième génération du CX-9, introduite l’an dernier, a repris le flambeau de la première génération au chapitre du comportement routier, tout en adoptant une nouvelle motorisation SKYACTIV pour remplacer l’ancien, et quelque peu glouton, moteur V6. Elle dispose également d’un nouveau style qui fait riche, raffiné et très européen.
Commentaires