Lors d’un barrage policier, puis-je refuser de souffler dans l’appareil de détection d’alcool?

Je sors d’un souper bien arrosé et je crois que j’ai un peu trop bu. J’ai décidé de conduire quand même pour retourner chez moi. Par malchance, je constate qu’il y a un barrage policier. Je crois que mon taux d’alcoolémie est bien au-dessus de la limite.

Quand les policiers me demanderont de souffler dans l’appareil de détection d’alcool, je vais refuser, car j’ai peur d’avoir un taux beaucoup trop haut. Comme cela, je ne risque pas d’avoir plus du double du taux permis, car en refusant, ils n’auront pas mon taux d’alcoolémie réel. Donc, pas de facteur aggravant.

Vrai ou faux?

--------------------------

Faux

Il est vrai que, si vous refusez de souffler, les policiers n’auront pas votre taux d’alcoolémie. Cependant, le fait de refuser de donner un échantillon d’haleine (que ce soit dans l’appareil de détection d’alcool sur les lieux de l’interception, ou au poste de police) entraîne des conséquences aussi graves que celles d’avoir eu plus du double du taux d’alcoolémie permis.

Donc, il est fortement recommandé de vous soumettre à un ordre d’un agent de la paix ou de vous soumettre à un test d’alcoolémie, car le Code criminel est très sévère pour ceux qui décident de refuser, au même titre que ceux qui souffleront plus du double de la limite permise.

Pour toutes questions, nous vous referons à notre expert Me Eric Lamontagne:
E.Lamontagne@contraventionexperts.ca | http://www.contraventionexperts.ca
(514) 578-2982

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ActualitéConduite avec les facultés affaiblies : Plus de 6 000 $ pour une 1re condamnation
Alors que s'amorce la 33e campagne de l'Opération Nez rouge, une initiative appuyée par CAA-Québec depuis plus de 20 ans, plusieurs sous-estiment encore les conséquences financières associées à l'alcool au volant. Voilà pourquoi nous rappelons aujourd'hui qu'une première condamnation pour conduite avec les facultés affaiblies par l'alcool entraîne le paiement …
JuridiqueConduire sous l’effet de la marijuana
J’ai fumé un joint il y a deux heures. Je me sens correct. Je ne ressens plus aucun effet. Je peux donc conduire ma voiture. Vrai ou faux? ------------------------------------------------ Faux. Après avoir fumé de la marijuana, il est recommandé d’attendre 5 heures avant de conduire. Et une heure de plus …
JuridiqueLors d’une interception policière, devrait-on refuser l’alcootest?
Si je me fais arrêter et que j’ai bu de l’alcool, j’ai tout avantage à ne pas souffler dans l’appareil, car il vaut mieux être accusé de refus d’obtempérer qu’être accusé de facultés affaiblies. VRAI OU FAUX? --------------------------------------------- FAUX! Quand ils sont interceptés pour donner un échantillon d’haleine, certains conducteurs …
JuridiquePlaider coupable à la comparution
L’été passé, j’ai été arrêté pour conduite avec facultés affaiblies et ma date de comparution est demain. J’ai l’intention de plaider coupable devant le juge à la comparution. Je démontrerai ainsi ma repentance et le tribunal sera plus clément avec moi. Vrai ou faux? ------------------------------------------- Faux! Il est fortement déconseillé …
JuridiqueRécidive alcool au volant et nouvelle loi
En vertu du projet de loi 165 modifiant le code de la sécurité routière et autres dispositions, dorénavant, les récidivistes de l’alcool au volant devront conduire à vie avec un éthylomètre dans leur voiture. Vrai ou faux? ------------------------------------------------ Faux! Car bien que les modifications prévoient, entre autres, l’imposition à vie …
JuridiqueUn policier peut-il vous demander de faire un alcootest sans motif?
À partir de décembre 2018, les policiers pourront vous arrêter pour vous faire souffler dans un appareil de détection d’alcool sans motif. Vrai ou faux? ----------------------------------------- Vrai! La deuxième phase de modifications au Code criminel doit entrer en vigueur le 18 décembre 2018. Et les modifications sont très importantes! Elles …
Commentaires