Dévoilement mondial du Volkswagen T-Cross Breeze à Genève

GENÈVE (Suisse) – Cherchant constamment à établir de nouvelles niches de produits, les constructeurs automobiles tentent maintenant leur chance avec des VUS décapotables, et un tel nouveau concept vient d’apparaître sur scène au Salon de l’auto de Genève.

Basé sur la plateforme de la petite Polo, le Volkswagen T-Cross Breeze est un utilitaire sous-compact à quatre passagers qui promet de moments agréables sous le soleil et des journées amusantes à la plage. Il affiche un design similaire à celui du nouveau Volkswagen Tiguan, mais avec quelques touches stylistiques qui lui sont propres, tel que l’éclairage à DEL de forme carrée autour des feux antibrouillard. Il repose aussi sur des roues en alliage de 19 pouces et arbore une peinture verte intitulée « Summer Green Metallic ».

À l’intérieur, on a mis l’accent sur le système infodivertissement du véhicule, ou ce que les constructeurs appellent l’interface homme-machine. On retrouve à peine quelques boutons sur le tableau de bord du T-Cross Breeze, remplacés par des surfaces tactiles et à une fonctionnalité de reconnaissance gestuelle initialement introduite dans le BUDD-e, cette microfourgonnette concept ayant fait ses débuts plus tôt cette année à l’exposition Consumer Electronics Show (CES) à Las Vegas.

Le T-Cross Breeze est également équipé d’une chaîne BeatsAudio, d’une puissance de 300 watts et qui comprend un caisson de graves logé à l’avant dans la console centrale. La chaîne est aussi compatible avec les intégrations Apple CarPlay, Android Auto et MirrorLink.

Sous le capot du Volkswagen T-Cross Breeze se loge un quatre cylindres TSI turbocompressé de 1,0 litre, qui développe 110 chevaux métriques et un couple de 129 lb-pi. Il est géré par une boîte automatisée DSG à sept rapports avec double embrayage. Avec un poids estimé à 1 250 kg (2 756 lb), le T-Cross Breeze peut accélérer de 0 à 100 km/h en 10,3 secondes et atteindre une vitesse de pointe de 188 km/h. Selon VW, il consomme en moyenne 5,0 l/100 km.

Ce petit VUS décapotable inclut aussi une sélection prédictive de conduite. Lié au système de navigation et à l’aide d’une caméra montée à l’avant, le système peut lire la route devant et s’ajuster selon les conditions de conduite changeantes. La réactivité du moteur ainsi que les réglages de suspension et de direction peuvent donc varier automatiquement. De plus, le système peut déceler lorsque le conducteur quitte les sentiers battus et activer un mode hors route. Par contre, puisque le T-Cross Breeze est une traction, il informera le conducteur où il peut aller sans s’embourber ainsi que les endroits à éviter.

Alors, le Volkswagen T-Cross Breeze sera-t-il produit? Très peu probable, malgré que le concept semble être un produit fini. Toutefois, un multisegment conventionnel à cinq portes, inspiré par le Breeze et disposant d’un gabarit similaire, sera éventuellement en vente. Un autre VUS, inspiré du T-ROC Concept présenté en 2014, sera aussi produit de série.

Les deux seront positionnés sous le nouveau Tiguan, qui n’arrivera au Canada qu’en 2017, peut-être même 2018. Et cette version canadienne sera la version plus longue, donc plus spacieuse, intitulée le Tiguan XL. Avec un nouveau gros VUS à sept passagers qui sera assemblé aux États-Unis, Volkswagen se retrouvera avec un éventail composé de cinq véhicules utilitaires.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ParisVoici la Volkswagen I.D. Concept, entièrement électrique
Après le scandale des émissions de ses moteurs diesels, Volkswagen a dû repenser sa stratégie en termes de faible économie; le géant allemand s’est donc concentré sur les voitures électriques, annonçant le lancement de pas moins de 30 modèles motorisés par des électrons dans la prochaine décennie. Voici ce qui …
Commentaires