BMW X4 M40i 2016 : il y a un peu de la M2 là-dedans…

Points forts
  • Très bonne tenue de route
  • Couple abondant du moteur
  • Boîte à huit rapports efficace
  • Direction précise
Points faibles
  • Poids élevé
  • Options nombreuses et chères
  • Confort relatif
  • Sièges avant trop élevés
Évaluation complète

Avec le X4 M40i, BMW suit la tendance actuelle qui consiste à développer, à peu de frais, de nouvelles versions souvent très performantes de modèles déjà établis afin d’augmenter la marge de profit. Avec un prix de base de 57 900 $, soit 3 700 $ de plus que le X4 xDrive35i, le X4 M40i s’inscrit parfaitement dans cette mouvance.

Évidemment, le nouveau venu offre un niveau de performance relevé d’un cran avec une dynamique bonifiée et son moteur « emprunté » à la M2. En effet, sous le capot du X4 M40i, le moteur six cylindres en ligne turbocompressé de 3,0 litres développe 355 chevaux, soit 10 de moins que la M2, mais le couple est identique à 343 livres-pied. Le X4 M40i est beaucoup plus lourd (1 921 kilos), toutefois, le moteur n’éprouve aucune difficulté à animer ce VUS compact aux allures de coupé puisque le 0-100 kilomètres/heure se fait en 4,9 secondes.

Amenez-en des virages…

Le lancement du X4 M40i a eu lieu en marge de celui de la M2, mais le programme ne comprenait pas de tours de piste sur le circuit de Laguna Seca avec le VUS à vocation sportive. Qu’à cela ne tienne, les routes de la péninsule de Monterey sont parmi les plus belles au monde et certaines d’entre elles, comme Los Laureles Grade ou Carmel Valley Road, sont particulièrement sinueuses.

En premier lieu, il convient de souligner que la géométrie du train avant du modèle M40i est différente de celle des autres modèles X4. Ainsi, le carrossage est plus prononcé, et produit donc un effet bien senti en entrée de virage alors que le véhicule répond instantanément au mouvement du volant. Ce léger changement, qui peut sembler banal, a une incidence sur l’agilité du X4 M40i qui se révèle nettement plus vif et agile en conduite sportive.

Un confort relatif…

Les mouvements de la caisse sont bien maîtrisés et le comportement routier du BMW X4 M40i 2016 est très prévisible, ce qui inspire confiance. Afin d’optimiser la tenue de route et le plaisir de conduire, il suffit de sélectionner le mode Sport Plus pour augmenter la répartition du couple qui est livré aux roues arrière, ce qui permet au véhicule d’adopter une conduite nettement plus sportive.

En sélectionnant le mode Confort, on sent bien que le débattement des suspensions reprend de l’amplitude, mais comme notre véhicule d’essai roulait sur des jantes en alliage de 20 pouces chaussées de pneus Michelin Pilot Super Sport de taille 245/40 à l’avant et 275/35 à l’arrière, le niveau de confort laissait à désirer sur les sections de route plus dégradées que nous avons parcourues.

Un couple abondant

Le moteur livre son couple de façon très linéaire, le couple maximum est disponible de 1 350 à 5 250 tours/minute, et le X4 M40i se déplace avec un aplomb qui ne se dément pas. La boîte automatique à huit rapports avec paliers de commande au volant fait un travail remarquable pour passer les rapports rapidement. En conduite sportive, on se plaît aussi à écouter le son particulier du moteur lorsqu’il s’approche de sa limite de révolutions de 7 000 tours/minute.

Les considérations pratiques

Le volume du coffre du BMW X4 M40i 2016 est identique à celui des autres modèles de la gamme, 500 litres avec tous les sièges en place et 1 400 litres avec les dossiers des sièges arrière abaissés. De plus, on remarque des touches M dans l’habitacle soit sur le volant, le levier de vitesses ainsi que les sièges sport.

Il est toutefois regrettable que, même à leur position la plus basse, les sièges avant demeurent trop élevés, ce qui nous donne l’impression d’être trop haut perchés. Compte tenu de la vocation sportive de ce modèle, on aurait aimé pouvoir mieux sentir les réactions du châssis en étant assis plus bas dans le véhicule, avec le fameux seat-of-the-pants feel dont on parle souvent en conduite sportive.

La concurrence? 

Elle s’appelle Porsche Macan GTS avec son V6 de 3,0 litres biturbo de 360 chevaux et Audi SQ5 avec son V6 de 3,0 litres suralimenté par compresseur de 354 chevaux. Bientôt, le Mercedes-Benz GLC 450 AMG avec son V6 de 3,0 litres biturbo de 352 chevaux devrait faire son entrée sur le marché à l’été 2016 en tant que modèle 2017. 

Bref, ce créneau de niche reste la chasse gardée des grands constructeurs allemands, mais il est intéressant de noter que tous les concurrents du X4 conservent une silhouette plus conventionnelle. Si l’on juge par le succès commercial des X5 M et X6 M, parions que BMW n’aura pas beaucoup de mal à trouver d’acheteurs pour son X4 dopé aux stéroïdes.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Premiers contactsEXCLUSIF : BMW M2 2016 - L'âme de BMW
FWAAAP… FWAAAP… FWAAAP… C’est l’un des sons les plus agréables que l’on perçoit au volant de la BMW M2 sur le circuit de Laguna Seca en Californie. Ce son très particulier émane du contact entre les pneus Michelin Pilot Super Sport et les vibreurs à profil très bas localisés aux …
Premiers contactsMINI Cabriolet 2016 : beau chic, bon genre
Dernière née de la lignée, la nouvelle MINI Cabriolet conserve ses proportions classiques mais gagne en dimensions puisqu’elle est plus longue, plus large et un tantinet plus haute que la génération précédente. Simplement parce qu’elle est élaborée sur la nouvelle architecture qui sert aussi de base au modèle à trois …
MontréalLes BMW M2 et X4 M40i 2016 dévoilés au Salon de Montréal
Le constructeur bavarois BMW a présenté en marge du Salon de l’auto de Montréal plusieurs nouveautés. Les visiteurs du Salon de l’auto de Montréal pourront admirer la nouvelle génération de sa grande berline de luxe, la Série 7, et de celle de son VUS ultra compact, le BMW X1. BMW …
Pleins feux surBMW M2 2016 : à l’essai cette semaine
Le Guide de l’auto est en route pour Monterey et le fabuleux circuit de Laguna Seca pour prendre contact avec la BMW M2 2016. Et le moins que l’on puisse, dire c’est que l’on a très hâte… Descendante spirituelle du coupé 1M, la M2 annonce un chrono de 4,4 secondes …
EssaisBMW X4 M40i 2017 : la preuve que le style vend
Introduit en 2014 et commercialisé comme modèle 2015, le BMW X4 reprend la même recette que son grand frère, le X6, c’est-à-dire allier l’aspect pratique d’un VUS au style exotique d’un coupé sport. Bien entendu, le X4 le fait dans un format plus compact, mais c’est surtout sa facture moins …
Commentaires