Nissan Sentra 2016 : 20% nouvelle, 50% meilleure

Points forts
  • Conduite améliorée
  • Confort impressionnant
  • Bon espace à l'arrière
  • Habitacle silencieux
Points faibles
  • La consommation peut s'emballer
  • Motorisation qui manque de « punch »
  • Design de l'habitacle dépassé
Évaluation complète

D’entrée de jeu, il convient de parler du titre. Que signifie-t-il, au juste?

Eh bien, cette Nissan Sentra 2016, le rafraîchissement de migénération le plus ambitieux de l’histoire de Nissan, comporte 20 % de nouvelles pièces. Autrement dit, votre Sentra 2016 est différente à 20 % de la Sentra 2015 de votre voisin.

Après tout, on dit bien que notre ADN est identique à 99 % à celui des singes, et pourtant, il y a une bonne différence entre nous et les grands primates! 

L’ancienne Sentra 2015 était une voiture confortable, mais d’un ennui mortel, détrônant même la Toyota Corolla à ce chapitre! Vous serez heureux d’apprendre que Nissan a écouté les critiques, et s’est efforcé de corriger la situation. 

Alors, ça dit quoi?

Une carrosserie assez différente, un habitacle « bof » 

Rappelons-le, la Sentra 2016 n’est pas d’une nouvelle génération. Il est courant qu’un manufacturier, quand un modèle commence à dater un peu, décide d’apporter quelques modifications à la voiture pour que les deux ou trois prochaines années ne paraissent pas trop longues pour les concessionnaires. Habituellement, ces rafraîchissements comportent quelques légères modifications esthétiques. 

Or, la Sentra 2016 est très différente. Tant l’avant que l’arrière arborent dorénavant des accents sportifs, comme ceux que l’on retrouve sur la Maxima, dont la forme sert désormais d’inspiration à la plupart des produits Nissan.

Globalement, cette Sentra est plus découpée, plus précise, plus jolie, mais si un élément avait pu recevoir un rafraîchissement encore plus poussé, il s’agit de l’habitacle. Le volant plus sportif inspiré de la 370Z, qui ressemble pas mal à celui du Juke, ne suffit pas à faire oublier le style terne de l’ancien aménagement intérieur.

L’ajout d’un écran multimédia plus gros et de nouveaux contrôles pour la ventilation est plutôt raté, au sens où l’écran semble avoir été acheté chez un fournisseur et directement inséré au milieu de la planche de bord.

Cela dit, l’ergonomie de cet habitacle est sans reproche. Tous les boutons sont à la portée de main, et les places arrière, pour une voiture compacte, sont très accommodantes! 

N’empêche que si l’on compare l’intérieur de la Sentra 2016 avec celui de ses concurrentes, comme la Mazda3 et la Toyota Corolla, on est encore loin de la coupe aux lèvres. 

Le système multimédia fonctionne bien, mais certains utilisateurs d’iPhone pourraient avoir des difficultés à écouter de la musique à partir de leur téléphone par lien Bluetooth. Dans notre cas, l’écran principal nous a demandé « d’attendre » après le jumelage pendant plusieurs minutes. Ce problème ne s’est pas reproduit avec un téléphone doté du logiciel Android, toutefois, il est trop tôt pour parler d’un problème généralisé. 

Les habituées remarqueront un nouvel écran parmi les cadrans du tableau de bord, qui affiche plusieurs informations sur la voiture et la conduite. De bonne résolution, il est réussi. 

Même moteur, CVT retravaillée 

Il y a toujours le même moteur quatre cylindres d’une cylindrée de 1,8 litre sous le capot de la Sentra. Avec une puissance de 130 chevaux et un couple de 128 livres-pied, la Sentra n’est pas lente, mais pas vraiment rapide.

À la base, c’est une boîte manuelle à six rapports qui connecte le moteur aux roues avant, cependant, sur la plupart des modèles on retrouve une automatique de type CVT. 

Basée sur celle du Murano et de la Maxima de dernière génération, cette CVT fait un bon travail pour mouvoir la voiture, par contre, elle ne contribue pas à rendre la conduite dynamique. Pouvant être réglée en modes Eco, Normal et Sport, il est possible d’adapter son comportement en fonction de sa conduite.

Toutefois, si la consommation d’essence est bien en mode Normal, le mode Sport, qui améliore notamment la réponse de l’accélérateur, en consomme davantage. Sur un parcours variant entre ville et autoroute, nous avons maintenu une moyenne de 8 l/100 km, un chiffre supérieur aux prévisions avancées par la compagnie. Si vous faites attention, ce chiffre devrait baisser en bas de 7,5 l/100 km.

Le meilleur pour la fin

Parmi le 20 % de pièces nouvelles, on retrouve les ressorts de suspension, 10 % plus rigides que ceux de la Sentra 2015, et une colonne de direction modifiée pour être plus « précise ».

La direction est nettement plus communicative, et la suspension rend la conduite plus vivante, sans compromettre pour autant le confort de roulement, remarquable pour une voiture compacte. 

À toute vitesse, cette Sentra donne l’impression d’être en contrôle, ce qui représente une grande amélioration. Avec son habitacle spacieux, silencieux et confortable, la Sentra est dorénavant recommandable, la plupart de ses problèmes ayant été réglés.

Cette Sentra 2016 jette donc de bonnes bases pour l’arrivée d’une nouvelle génération dans quelques années. Nissan doit impérativement, pour continuer sur sa lancée, améliorer le design de l’habitacle, bien moins raffiné que celui des concurrentes, et conférer une personnalité propre à la petite bagnole. 

Si la voiture s’est améliorée de 50 % avec 20 % de nouvelles pièces, imaginez ce que la compagnie peut faire avec 100 % de nouvelles pièces!

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Pleins feux surLa Sentra subit quelques changements pour faire face à la musique
Le segment des voitures compactes regorge de véhicules exceptionnels, que l’on pense à la Mazda3 , la nouvelle Honda Civic , ou bien encore aux Volkswagen Golf et Jetta . Signe que ce segment est important dans bien des marchés, même les compagnies américaines s’efforcent de proposer des produits intéressants, …
Los AngelesNissan Sentra 2016: Une Sentra révisée... en surface
Au Salon de Los Angeles, Nissan vient de dévoiler la nouvelle Sentra 2016. Rafraîchie serait plus juste! Tout d’abord, les designers ont modernisé la partie avant en lui apportant un style qui n’est pas sans rappeler les plus grandes Altima et Maxima. Les changements à l’arrière, outre les feux, sont …
BlogueSentra 2016 : pourquoi vous parle-t-on du plaisir de conduire?
Pour ceux qui lisent régulièrement des textes automobiles, vous aurez remarqué une tendance assez lourde : on vous parle fréquemment du plaisir de conduire, du ressenti de la voiture, etc. Plusieurs considèrent ces facteurs comme étant futiles. La preuve? Chaque année, il se vend des voitures « ennuyeuses » par …
ActualitéDans les coulisses d’une publicité de la Nissan Sentra
Assister à un tournage de film est quelque chose d’impressionnant, mais assister au tournage d’une publicité d’un constructeur automobile est quelque chose d’encore plus extraordinaire. Tournée dans le centre-ville de Montréal, la publicité à grand budget de la Nissan Sentra 2016 a requis plus de 100 personnes. Il y en …
ActualitéLa Nissan Sentra obtient finalement le moteur turbo du JUKE
La plupart des journalistes automobiles ont décrié il y a bien des années que le moteur turbocompressé de 1,6 litre du JUKE était essentiellement gaspillé sur un seul produit. Ce n’est pas du tout une flèche à l’endroit du JUKE, mais simplement que le petit moteur survitaminé méritait une place …
Commentaires