Lexus LC 500 2017 : plus jamais « Lexus » et « ennuyeux » dans la même phrase

Les mots que vous voyez en titre ne sont pas de moi, mais de M. Akio Toyoda lui-même, le président de Toyota, et le responsable de la marque Lexus, une marque qu’il chérit.

« Si Toyota est mon nom de famille, Lexus est mon middle name  », a-t-il dit.

Passionné de l’automobile depuis sa tendre enfance, M. Toyoda s’était fait remarquer, en 2009, lorsqu’il fut promu président de la compagnie, en déclarant qu’il était temps que « Toyota refasse des voitures intéressantes ».

En 2011, lors d’une présentation à Pebble Beach, il fut marqué par l’un des commentaires qu’il a reçus d’un journaliste, comme quoi les « voitures Lexus étaient bien faites, mais [qu’elles] étaient ennuyeuses à conduire ». 

Pour un homme qui se veut également pilote d’essai pour sa propre compagnie, il n'y avait rien de plus triste.

C’est un esprit revanchard qui a animé la conception de la LF-LC, puis la réalisation du concept avec la LC 500, le nouveau coupé de luxe que la compagnie mettra sur le marché en 2017.

D’un style directement inspiré de la super voiture LFA, sortie il y a quelques années, la LC 500 se veut l’expression même de la « nouvelle » marque Lexus, marque dont elle sera le porte-étendard au cours des années à venir. 

Animée par un moteur V8 de 5,0 litres développant 467 chevaux et propulsée par une nouvelle boîte automatique à 10 rapports, la LC 500 se veut également une voiture de grand luxe, capable de rivaliser avec la Mercedes-Benz Classe S Coupé. 

Pour l’instant, aucun prix n’a été dévoilé, mais parions que ce ne sera pas à la portée de tous.

Toutefois, rendons à César ce qui revient à César, l’architecture de cette voiture devrait  suffire à donner au monde une Lexus excitante, digne de la LFA des années passées.

Une voiture à hydrogène d’ici 2020

Une berline électrique mue par l’hydrogène a été reléguée au second plan par le dévoilement de la LC 500. M. Toyoda a annoncé que la marque Lexus devrait la mettre en vente d’ici 2020, une date ambitieuse.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

DetroitLexus amène une machine à brûler des pneus pour Détroit
J’ai une petite énigme pour vous: qu’est-ce qui a quatre roues, provient de chez Lexus, peut brûler un jeu de pneus avec aisance et sera bientôt dévoilé lors du Salon de l’auto de Detroit? Il vous faudra malheureusement attendre encore quelques jours (le 11 janvier, plus précisément) pour avoir la …
GenèveLexus LC 500h : une super-hybride en route vers Genève
Il y a à peine quelques semaines, Lexus présentait son nouveau fer-de-lance, le coupé LC. Peaufiné par Akio Toyoda lui-même, la luxueuse voiture a pour mandat de donner à la marque un modèle phare attrayant et invitant qui pourra inspirer les acheteurs à se tourner vers sa marque plutôt que …
Dossiers et conseilsLexus : comprendre l'incroyable transformation
Mais que se passe-t-il chez Lexus? La marque que l’on surnommait affectueusement la « Mercedes-Benz japonaise » n’a aujourd’hui plus grand-chose à envier à ses rivales allemandes. Non pas que les Lexus étaient mauvaises avant, bien non, puisque le sobriquet dont on l’accablait était flatteur, mais disons qu’à défaut de …
Événements spéciauxLexus LC 500 2017, découvrez le nouveau bolide de Lexus !
Nul doute que Lexus a entrepris une refonte importante de ses modèles, mais surtout de son image. Le constructeur ne veut plus jamais être affligé du qualificatif « endormant » et comme nous l’avons récemment relaté , l’opération de transformation a été fort efficace. Après avoir frappé l’imaginaire avec son …
Pleins feux surLexus LC 2017 : à l'essai cette semaine
Le Guide de l’auto est en route pour Séville en Espagne afin de prendre contact avec le tout nouveau coupé Lexus LC 2017 sur les routes de la région ainsi que sur le circuit de Monteblanco. Appelé à reprendre le flambeau de la supervoiture LFA comme vitrine technologique de la …
Commentaires