Faraday Future présente sa première création avec panache : la FFZERO1

Quel meilleur moment que le Consumer Electronics Show 2016 à Las Vegas pour introduire une voiture-concept électrique digne de Batman? Faraday Future — qui a l’ambition de fabriquer des voitures pour concurrencer Tesla dès 2017 — a présenté hier soir son exercice de style qui influencera sa gamme de produits : la FFZERO1.

Construite sur ce qui sera une plate-forme de production hautement modulable, la FFZERO1 a tout de la voiture-concept classique : un design futuriste, des gadgets qui en promettent et des performances sur papier à couper le souffle. Quatre moteurs électriques pourraient la propulser à plus de 320 km/h et dévorer le 0-100 en moins de trois secondes.

La simplicité de l’architecture de la plate-forme de Faraday a permis de concevoir un bolide avec deux immenses tunnels dans la carrosserie, améliorant l’aérodynamique et pouvant pleinement refroidir les batteries. On sait que la Tesla Model S est limitée à une vitesse de pointe de 210 km/h pour éviter une surchauffe de ses batteries, ce qui ne serait pas le cas avec la FFZERO1.

Un iphone dans le volant

Pourquoi refaire ce qui existe déjà? Au cœur de la gestion du bolide, un iPhone et une application spéciale. Le iPhone prend littéralement place au cœur du volant. Cette monoplace qui semble faite pour des courses 24 heures du Mans virtuelles comprend également un casque spécialement dessiné incluant le système de sécurité HANS et un distributeur d’eau et d’oxygène pour le pilote.

Le designer en chef de Faraday qui a travaillé auparavant sur les BMW i3 et i8 expliquait lors de la présentation officielle que la FFZERO1 incorpore la ligne dite OVNI qui sera reprise dans les modèles de production de la compagnie dans les prochaines années. Comme la plate-forme technologique sur laquelle la FFZERO1 est conçue est facilement modifiable, on pourra s’attendre à des berlines, VUS et peut-être même une camionnette Faraday d’ici quelques années.

Pas pour la production sauf si...

Si la demande est sérieuse, le superbolide pourrait être produit à quelques exemplaires. Une usine de plus de 4 millions de pieds carrés sera construite dans les prochains mois au nord de Las Vegas et devrait faire travailler plus de 4 500 employés. La compagnie vise 2017 pour la sortie de sa première voiture électrique pour le public.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

BlogueDossier Tesla - Le Guide de l'auto visite l'usine Tesla
En même temps que se déroulait le Sommet sur le climat de Paris COP21, le Guide de l’auto a visité les installations de Tesla Motors à Fremont, en Californie qui vend les Modèles S (et bientôt X) tout électriques. Outre les quartiers généraux de la compagnie, le site abrite l’une …
BlogueLes grandes tendances en 2016
2015 est à peine terminé et déjà nous pensons à 2016! Que nous réserva cette future année? On n’en sait rien, évidemment. L’automobile est en perpétuelle mouvance mais on peut déceler des tendances. En voici trois qui, selon nous, influenceront le cours de son histoire. La turbocompression Dès les débuts …
TechnologieEntrevue exclusive: Faraday Future, la concurrence à Tesla fait son entrée
LAS VEGAS (Nevada) — C’est avec une voiture exotique de compétition que le constructeur Faraday Future fait son entrée. La FFZERO1 n’est là que pour attirer l’attention sur un constructeur qui s’apprête à concurrencer Tesla. Elle propose bien sûr quelques idées originales et novatrices, mais jusqu’à quel point seront-elles mises …
ÉlectriqueAtieva : un autre concurrent de Tesla!
Jusqu'à maintenant, Atieva était une entreprise californienne inconnue. Les plus férus de la motorisation électrique ont peut-être déjà vu ce nom sur une batterie de véhicule hybride, mais c'est à peu près tout. Aujourd'hui cependant, la petite firme vient d'avertir le monde de l'automobile de sa présence : dans la …
Commentaires