Acura MDX Elite 2016 : entre ça et un X5 de base

Points forts
  • Bonne mécanique
  • Consommation raisonnable
  • Grand confort
  • Habitacle spacieux
Points faibles
  • Système multimédia complexe
  • Conduite qui manque d'âme
  • Design de l'habitacle à revoir
  • Un seul moteur disponible
Évaluation complète

Quand on parle de VUS intermédiaires de luxe, les véhicules souvent évoqués sont le BMX X5, l’Audi Q7, et le remplaçant du Mercedes-Benz ML, le GLE. 

Peu de gens pensent ainsi à l’Acura MDX, le gros balourd de la marque. Or, il se distingue de ses rivaux par un fait intéressant. Sa version tout équipée se détaille au même prix que les versions de base des véhicules précédemment énumérés. Autrement dit, Acura vous vend un MDX « full » au prix d’un X5 « plain ».

Est-ce que ce prix reflète la réalité? Le MDX est-il à ce point inférieur aux autres? 

Si l’on ne se fiait qu’aux apparences… 

On apprend rapidement, dans notre vie, qu’il ne faut pas se fier aux apparences, qu’il ne faut pas juger un livre à sa couverture. 

N’empêche que lorsque l’on parle de voitures, la première impression nous vient du design.

Le MDX n’a rien de spectaculaire, côté esthétique. Les lignes extérieures sont anonymes, mais la devanture gagne des points, notamment grâce à une jolie grille, et à des phares composés de petits « diamants », signature distinctive d’Acura. D’ailleurs, le MDX fut l’un des premiers véhicules de la marque à introduire ce style.

L’habitacle, quant à lui, souffre du même anonymat. Si tout est très bien disposé, à portée de main, le design global est dépassé, moins raffiné que ce que l’on voit dans les concurrents allemands, qui accordent beaucoup d’importance à cet aspect.

Au cœur de cet habitacle, on retrouve un système multimédia à deux écrans, qui nous permet de contrôle l’ensemble des paramètres de l’auto. Si les fonctionnalités sont complètes, leur exécution est grandement complexifiée par les deux écrans qui, dépendamment du menu dans lequel vous naviguez, changent de rôle.

Par exemple, si vous êtes en train d’utiliser le système de navigation, qui apparaît sur l’écran du haut, l’écran du bas contrôle la radio. Une bonne idée. Mais si vous utilisez l’écran du haut pour afficher les informations relatives à la radio, l’écran du bas devient inutilisé. 

Mais bon, des sièges confortables, une banquette centrale spacieuse, et une vraie troisième rangée font du MDX l’un des bons véhicules pouvant transporter six personnes pour pas trop cher. 

Une mécanique que l’on connaît bien

Une seule motorisation loge dans le MDX. Il s’agit d’un V6 de 3,5 litres, un moteur qui ronronne dans plusieurs produits Honda et Acura, dont l’autre VUS de la marque, le RDX.

Toutefois, c’est dans le MDX qu’il est le plus puissant. Il développe 290 chevaux et un couple de 267 livres-pied. Sa puissance est acheminée aux quatre roues par l’entremise d’une boîte automatique allemande, du fabricant ZF, qui comporte neuf rapports. C’est la même que l’on retrouve dans les Chrysler… 

Dans le MDX, elle fait un bon boulot, signe qu’elle est bien calibrée. Cependant, Honda travaillerait sur sa propre version, afin d’éventuellement la remplacer.

Cette boîte de vitesses est plus efficace que l’ancienne, rendant le véhicule plus économique, avec une consommation moyenne de 11 l/100 km, et plus rapide, avec un 0-100 km/h en près de six secondes. 

Le rouage intégral d’Acura, conçu pour être « dynamique », confère au MDX une conduite sportive, une tenue de route remarquable, mais également une bonne sécurité lorsque les conditions sont difficiles. 

Le palais mobile

Au volant du MDX, on apprécie, en premier lieu, le confort. L’habitacle particulièrement bien insonorisé et la suspension raffinée nous isolent dans notre confort, au point d’oublier que l’on roule sur les routes du Québec...

Si vous décidez de pousser le MDX dans ses derniers retranchements, la suspension tient, mais le poids du véhicule et l’absence de renforts se font sentir. Le MDX peut se prendre pour un VUS sportif à l’occasion, mais il n’en est pas un. 

Il faut voir le MDX comme un palais mobile. Il s’agit d’un remarquable véhicule de transport, mais il ne s’adresse pas aux gens qui recherchent une conduite plus dynamique.

En introduction, il était question de son bas prix. L’histoire s’éclaircit. Le MDX est moins dispendieux, sans doute, parce qu’au chapitre de la conduite, il n’a pas le raffinement des produits allemands. Toutefois, au chapitre de l’équipement disponible et du confort, il n’a rien à envier aux autres. De ce point de vue, il représente même une certaine aubaine! 

 Pour rendre le produit plus intéressant, il faudrait qu’Acura offre le même groupe motopropulseur que dans la RLX, soit le système hybride de 377 chevaux. Avec plus de puissance, et une meilleure autonomie, il pourrait sérieusement faire peur aux rivaux allemands. 

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

MécaniqueLa mécanique du MDX: Le luxe sans se ruiner
En collaboration avec Andy Elmaleh Mécanique , votre référence en mécanique dans la région de Vaudreuil-Soulange Le MDX, le VUS intermédiaire d’Acura fait partie des meilleurs vendeurs de la marque, et pour cause, puisqu’il offre beaucoup de luxe et d’équipement pour un prix « relativement » raisonnable. Or, qu’en est-il, …
2015Acura MDX 2015: Entre confort et anesthésie
Même si son dernier passage générationnel a un peu anesthésié sa conduite, on l'aimerait inconditionnellement, cet Acura MDX – s'il était plus « apprivoisable ». Ah, ces foutus pitons... Reste que cet utilitaire demeure l'un des plus confortables et des plus logeables de sa catégorie. L'Acura MDX s'est refait une …
New YorkAcura MDX 2017 : New York verra le nouveau VUS
Le prochain Salon de l’auto de New York verra en première mondiale le futur des utilitaires chez Acura. En effet, le constructeur japonais y exposera la nouvelle mouture de son plus gros VUS. On ne sait pas encore quelles nouveautés se cache sous cette nouvelle carrosserie, mais il y a …
Commentaires