Les grandes tendances en 2016

2015 est à peine terminé et déjà nous pensons à 2016! Que nous réserva cette future année? On n’en sait rien, évidemment. L’automobile est en perpétuelle mouvance mais on peut déceler des tendances. En voici trois qui, selon nous, influenceront le cours de son histoire.

La turbocompression

Dès les débuts de l’histoire de l’automobile, les inventeurs ont tenté par tous les moyens de faire entrer davantage d’air dans les moteurs pour en améliorer les performances. Recourir à une turbine était l’un de ces moyens. Au cours des dernières années, ce principe a été de plus en plus utilisé. Si autrefois le mot « turbo » était synonyme de performances (pensons à la Porsche 911 Turbo lancée au milieu des années 70), aujourd’hui, il est devenu commun. Même Honda en offre un dans sa nouvelle Civic! La majorité des nouveaux véhicules qui sortiront en 2016 sera dotée d’un moteur turbocompressé ou, à tout le moins, abriteront une telle mécanique dans une version, pas nécessairement la plus haut de gamme. D’ici quelques années, lorsqu’un constructeur dévoilera une voiture avec un moteur atmosphérique, nous serons tout étonnés!

Du cheval pour pas cher

Il y a à peine quelques décennies, pour avoir un véhicule mû par un moteur de plus de 500 chevaux, il fallait regarder du côté des sportives italiennes ou des mécaniques allemandes modifiées. Ces voitures étaient rarissimes et coûtaient une fortune.

Or, l’an dernier, Dodge dévoilait une Challenger (et une Charger) Hellcat de 707 chevaux. Dans les mêmes eaux, on retrouve la Chevrolet Corvette Z06, un peu moins puissante – 650 chevaux – la Dodge Viper – 645 chevaux – Cadillac CTS-V de 640 chevaux… Il y a aussi une pléthore de modèles dont la puissance se situe entre 500 et 600 chevaux, souvent sous les 100 000 $.

Cette tendance devrait s’accentuer en 2016. Quoiqu’en pensent les écologistes, la puissance vend, même si 99 % des gens n’utiliseront jamais le quart de cette puissance. La testostérone, vous savez… En plus, ces voitures suprapuissantes ne consomment pas plus qu’un gros Lincoln des années 70. Et même plus besoin d’être millionnaire pour faire galoper 600 chevaux!

Dans 5 ou 10 ans, moteurs électriques aidant, on pourrait très bien rouler dans une Toyota Camry de 500 chevaux faisant 6,0 l/100 km…

Marché à la hausse… le crédit aussi

C’est un fait connu. Le marché des sous-compactes bat de l’aile au profit des compactes et, surtout, des VUS compacts. Même les VUS sous-compacts prennent du galon. Depuis deux ans, cette tendance semble exponentielle et ce n’est pas en 2016 qu’elle s’arrêtera. Si vous aviez le choix entre une Honda Fit ou une Honda HR-V, que prendriez-vous? Pour « à peine » 4 000 $ de plus, le HR-V est plus logeable et plus haut de terre, ce qui amène chez plusieurs un (faux) sentiment de sécurité. Le rouage intégral, disponible moyennant un autre petit 3 000 dollars supplémentaires, achève de convaincre les plus réticents.

Si un 7 000 $ de plus par rapport à une Fit en inquiète quelques-uns, quand on les répartit sur 84 mois, ça ne paraît presque pas. Ah, tiens… Et si 2016 nous amenait du financement sur 96 mois? Ça existe déjà? 108 mois, alors. Dire qu’il y a des mariages qui durent moins longtemps que ça…

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Commentaires