Dossier Tesla - Elon Musk, un entrepreneur qui veut sauver le monde

Elon Musk naît en Afrique du Sud en 1970. Dans une société macho, l’intello qu’il est offre une cible de choix à l’intimidation. Il en gardera des séquelles physiques. À douze ans, il vend la programmation de son premier jeu vidéo pour 500 $ à un magazine.

De fil en aiguille, ce féru d’informatique et de science-fiction transitera par le Canada (sa mère a le passeport à la feuille d’érable) pour ses études afin d’atteindre la terre promise, la Silicon Valley.

L’homme que l’on compare désormais à Steve Jobs ou Henry Ford et qui a servi d’inspiration au personnage du milliardaire Tony Stark, alias Iron Man, se demandait à l’université ce qu’il voulait faire dans la vie en partant de la question suivante : qu’est-ce qui affectera le plus l’avenir de l’humanité? Il en arrive à une liste de cinq éléments : internet, les énergies renouvelables, la colonisation de l’espace, l’intelligence artificielle et la reprogrammation du génome humain. Rien de moins!

Au 1er octobre 2015, Forbes estimait sa fortune à 12,9 milliards US. Entre la réponse à sa question et maintenant, il y a eu la création et la vente de plusieurs compagnies comme Zip2, PayPal, puis SpaceX (fusées), Tesla, SolarCity (panneaux solaires), l'Hyperloop (un projet de transporteur révolutionnaire), sans compter le fait de passer à deux doigts de la faillite à plusieurs reprises.

La stratégie « muskienne »

Elon Musk veut faire les choses différemment et dans un souci environnemental. Remplacer l’essence par l’électricité fait partie de son plan pour changer le monde. L’Organisation mondiale de la santé estime qu’en 2012, un décès sur huit était causé par la pollution atmosphérique, soit 7 millions d’individus.

On pourrait résumer l’œuvre de Musk en deux phases : acheter du temps sur Terre contre le réchauffement climatique et la pollution pour avoir les moyens de coloniser Mars, son rêve ultime. Oui. Mars.

Will Nicholas, responsable des relations avec les gouvernements chez Tesla nous donne son impression, de l’intérieur : « Je ne suis pas encore impliqué dans ce programme mais j’aimerais ça. J’ai eu la chance unique de visiter notre compagnie SpaceX. Je lève mon chapeau à mes collègues de Tesla mais à côté de ces gens chez SpaceX, Tesla a l’air d’un jouet pour enfants! Ce qu’ils font dépasse les limites de la Terre. C’est gênant d’avoir abandonné l’exploration spatiale il y a plusieurs années. Les efforts qu’Elon (Musk) met dans ce projet et ses résultats prouvent que l’on devrait recommencer à s’y intéresser. Elon est un cheval gagnant. »

Sa plus grande crainte dans la vie : les dérapages possibles de l’intelligence artificielle. Son objectif le plus fou : coloniser Mars. Décidément, tout un personnage que ce Elon Musk!

Visite de l'usine Tesla

Les essais de Marc Lachapelle

Un dossier complet sur Tesla

Sur le même sujet

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Dossiers et conseilsDossier Tesla - Tesla, des débuts à aujourd'hui... et demain
En 2003, deux ingénieurs, Martin Eberhard et Marc Tarpenning, fondent une nouvelle compagnie, Tesla. Ce nom est sciemment choisi car il réfère à Nikola Tesla (1856 – 1943) un ingénieur ayant mis au point les premiers alternateurs. En 1960, son nom a même été donné à l’unité internationale d’induction magnétique.
DetroitL'opinion d'Elon Musk sur la Chevrolet Bolt
Lors d’une présentation pendant le Salon de l’auto de Detroit, Chevrolet a déclaré qu’un véhicule entièrement électrique serait bientôt mis en vente. Celui-ci coûterait environ 30 000 $, serait capable de parcourir 320 kilomètres sur une seule charge et serait disponible dès 2017. Nous avons aussi eu droit à un …
EssaisExclusif! Tesla Model S P90D : une fusée électrique à 5 ou 7 places
Quelle que soit la nouvelle, bonne ou mauvaise, le nom Tesla se retrouve constamment dans les médias petits et grands, sous les feux des projecteurs et au cœur de l’actualité. Le constructeur de Palo Alto, dans la mythique Silicon Valley californienne, entretient d’ailleurs soigneusement son image et sa publicité en …
Dossiers et conseilsDossier Tesla - Entrevue avec Jacques Duval
Le Guide de l'auto a choisi cet automne de consacrer un dossier spécial à un constructeur nouveau dans le domaine automobile qui fait beaucoup jaser à travers la planète: Tesla Motors. L'avenir de l'auto se cristallise dans ce projet fou d'un milliardaire excentrique: la voiture électrique, l'électronique, la manière de …
Dossiers et conseilsDossier Tesla - Le réseau de superchargeurs
En plus d’offrir la voiture électrique au plus long rayon d’action, le Model S, Tesla a aussi développé le réseau de bornes le plus sophistiqué et étendu qui soit. Un propriétaire de Tesla peut partir de Québec et se rendre en Floride ou en Californie en butinant d’une borne à …
BlogueDossier Tesla - Le Guide de l'auto visite l'usine Tesla
En même temps que se déroulait le Sommet sur le climat de Paris COP21, le Guide de l’auto a visité les installations de Tesla Motors à Fremont, en Californie qui vend les Modèles S (et bientôt X) tout électriques. Outre les quartiers généraux de la compagnie, le site abrite l’une …
Commentaires