Dossier Tesla - Le réseau de superchargeurs

En plus d’offrir la voiture électrique au plus long rayon d’action, le Model S, Tesla a aussi développé le réseau de bornes le plus sophistiqué et étendu qui soit. Un propriétaire de Tesla peut partir de Québec et se rendre en Floride ou en Californie en butinant d’une borne à l’autre. Imaginez faire Montréal-Los Angeles aller-retour sans payer un sou d’électricité. Ni un sou d’essence, évidemment!

Will Nicholas, responsable des relations gouvernementales chez Tesla, était l’invité spécial de la journée de conférence Momentum 2015 sur l’économie positive et engagée organisée par NOVAE, le média du développement durable au Québec. Il a donné les chiffres suivants sur l’impact du réseau de superchargeurs à travers le monde : « Notre réseau a offert jusqu’à présent 227 millions de kilomètres de déplacements, fait économiser 22,7 millions de litres d’essence et coupé 72,6 millions de kilos de CO2. »

La logique du corridor Québec-Windsor

Les premiers superchargeurs au Québec, outre ceux chez le concessionnaire à Montréal, ont été installés à mi-chemin entre Montréal et Québec, à Drummondville, aux abords de l’autoroute Jean-Lesage dans le stationnement du centre commercial Les Promenades.

Lors de son inauguration officielle, Cal Lankton, directeur de l’infrastructure globale des voitures électriques chez Tesla, nous expliquait qu’il était heureux de pouvoir enfin couvrir le corridor Québec-Windsor. Là où il n’y a pas de superchargeurs, le réseau de bornes Tesla vous aiguille également vers des destinations de recharge adaptées à ses voitures comme les hôtels du Groupe Germain ou, pour le trajet Montréal-Québec par la rive nord, à la Station Roulez électrique de Trois-Rivières, tout près de l’autoroute 40.

À la question si l’autre maillon manquant de son réseau nord-américain était à l’ouest de Saint-Louis,  Cal Lankton répondait : « Vous avez vu ça aussi? Oui, nous ajoutons rapidement un superchargeur entre Saint-Louis et Kansas City pour faciliter le trajet de Chicago à Los Angeles. » Tesla offre une station de recharge tous les 200 km sur les trajets qu’elle a choisis à travers le continent.

En Europe, il est possible de partir de Setermoen tout au nord de la Norvège et se rendre jusqu’à Istanbul, Barcelone ou Édimbourg. En 2016, on pourra partir de Sicile et se rendre à Moscou. Parlant de la Russie, un décret ministériel oblige toutes les stations-service du pays à offrir une borne de recharge électrique d’ici novembre 2016.

Prochaines stations au Québec : Québec, Rivière-du-loup et... les Cantons de l'est?

Et au Québec? Le directeur  répond alors : « Nous évaluons d’autres sites comme Québec et Rivière-du-Loup. » Quand on étudie la carte du réseau Tesla on peut voir qu’effectivement ces deux villes y apparaissent pour 2015. Sur la carte de 2016, une station apparaît à Ottawa et une autre à la frontière du Maine et du Nouveau-Brunswick.

Tesla comble également un « trou » entre le Québec et New York en installant des superchargeurs au Vermont. La carte pointe les régions de Plattsburgh et Burlington (Le superchargeur de Burlington a été inauguré la première semaine de décembre). L’autre corridor canadien de superchargeurs Tesla fait Edmonton-Vancouver en passant par Calgary. En 2016, le trajet du nord des États-Unis fera une pointe vers Winnipeg.

Quand on étudie les plans de Tesla pour 2016 on s'aperçoit que le corridor Montréal-Floride est complet et bientôt le corridor Est-du-Canada à travers le Maine. Logiquement, il ne manque plus qu'une station de superchargeurs dans les Cantons-de-l'est pour desservir correctement le corridor à partir de la ville de Québec vers les États-Unis. Les Cantons-de-l'est serait également un choix logique de par le nombre de touristes américains de la Nouvelle-Angleterre qui fréquente les auberges, bons restaurants et stations de ski de la région.

Bienvenue aux autres voitures

Quelques jours avant la sortie du Model X, Tesla a annoncé qu’elle songeait à donner accès à ses superchargeurs aux voitures électriques des autres constructeurs. Si en voiture à combustion le trajet Montréal-New York prend un peu plus de six heures, on peut lire sur la page Facebook du groupe de propriétaires de Leaf, Ma Leaf une passion, un récit de voyage qui a pris un peu plus du double de temps en Nissan.

L’accès aux bornes Tesla élargirait l’horizon des 7 000 propriétaires de voitures électriques au Québec. Ce chiffre de 7 000 voitures rechargeables en date de la fin août nous vient du président d’Hydro-Québec, Éric Martel, lors de l’annonce de l’ajout de dix bornes « rapides » à travers le réseau des restaurants Saint-Hubert en partenariat avec Nissan et le Circuit électrique.

Le Québec s’électrifie de plus en plus rapidement

Outre les superchargeurs Tesla de Drummondville et ceux du centre d’entretien de Montréal, le Québec ne comptait que 19 bornes « rapides » avant cette annonce. Les bornes de base se multiplient rapidement à travers le Circuit électrique et des initiatives privées comme Sun Country Highway qui équipe entre autres les magasins IKEA et le réseau Azra, lequel est également l’importateur de la petite Twizy de Renault présentement en période d’homologation canadienne. Ces bornes passeront de 500 à plus de 800 d’ici la fin 2016 à travers le Québec, selon Éric Martel, au nom des partenaires du Circuit électrique.

Visite de l'usine Tesla

Les essais de Marc Lachapelle

Un dossier complet sur Tesla

Sur le même sujet

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

BlogueDossier Tesla - Le Guide de l'auto visite l'usine Tesla
En même temps que se déroulait le Sommet sur le climat de Paris COP21, le Guide de l’auto a visité les installations de Tesla Motors à Fremont, en Californie qui vend les Modèles S (et bientôt X) tout électriques. Outre les quartiers généraux de la compagnie, le site abrite l’une …
EssaisExclusif! Tesla Model S P90D : une fusée électrique à 5 ou 7 places
Quelle que soit la nouvelle, bonne ou mauvaise, le nom Tesla se retrouve constamment dans les médias petits et grands, sous les feux des projecteurs et au cœur de l’actualité. Le constructeur de Palo Alto, dans la mythique Silicon Valley californienne, entretient d’ailleurs soigneusement son image et sa publicité en …
Dossiers et conseilsDossier Tesla - Entrevue avec Jacques Duval
Le Guide de l'auto a choisi cet automne de consacrer un dossier spécial à un constructeur nouveau dans le domaine automobile qui fait beaucoup jaser à travers la planète: Tesla Motors. L'avenir de l'auto se cristallise dans ce projet fou d'un milliardaire excentrique: la voiture électrique, l'électronique, la manière de …
Dossiers et conseilsDossier Tesla - Le VUS de Tesla de A à X
Plus de trois ans séparent la présentation du prototype du Model X de sa version de production lors du lancement officiel, le 29 septembre 2015. Ce véhicule utilitaire sport pige le plus possible la technologie et la plate-forme de la berline Model S à qui Consumer Reports a donné une …
Commentaires