Voici pourquoi tout le monde devrait rêver d’un Westfalia

De tous les modèles automobiles construits au cours du dernier siècle, aucun ne se compare à l’iconique Volkswagen Westfalia.

Unique en son genre, le bon vieux West continue de faire rêver tous les voyageurs, même plus de 20 ans après sa disparition. 

Mais pourquoi donc le Westfalia attire-t-il autant la sympathie?

Une maison sur quatre roues

Avec un évier, un frigo et un petit poêle à bord, le Westfalia remplace votre cuisine en un tour de main. Suffit d’abaisser vos standards un tout petit peu!

La banquette arrière se transforme en lit en quelques secondes, et le toit peut même s’ouvrir pour donner accès à un autre matelas au besoin.

Dans votre West, vous ne manquez de rien. Sauf peut-être d’un peu d’espace… et d’une toilette!

Un symbole de liberté

Peu importe où vous irez à bord de votre Westfalia, on vous regardera de la même façon. Le West a ce don d’accrocher un sourire au visage de tous ceux qui croisent sa route. 

Même s’il se fait vieux, le Westfalia se veut un symbole de tout ce que la liberté a de plus beau à nous offrir. Encore aujourd’hui, il transcende les valeurs de la fameuse époque du Flower Power, une époque où tout semblait possible. 

L’aventure à portée de main

Pas besoin de partir au bout du monde pour profiter de votre Westfalia. 

Le temps d’une fin de semaine, il vous emmènera où bon vous semble, faisant ressortir l’aventurier qui sommeille en vous. 

Il va lentement, et c’est tant mieux

Avec le Westfalia, oubliez les accélérations rapides et les vitesses de pointe. Le West est lent, et c’est tant mieux comme ça.

Avec sa mécanique refroidie à l’air (avant 1983), vous peinerez à dépasser les 90 km/h sans donner des chaleurs au moteur. 

Cela vous force à prendre votre temps, à oublier les autoroutes et à emprunter les petits chemins de campagne trop souvent négligés. 

Le West est fait pour profiter de la vie. Et à trop vouloir faire trop vite, on passe malheureusement souvent à côté de l’essentiel.

Une mécanique toute simple

Non, le Westfalia n’a pas une réputation de fiabilité en or. Si vous faites un long voyage en West, soyez assuré que quelque chose finira pas briser. C’est dans sa nature.

La beauté du Westfalia, toutefois, c’est que sa mécanique est si primitive que de simples connaissances de base en mécanique vous permettront de régler le problème sans même avoir à passer chez le mécanicien.

Et si vous n’êtes pas du tout mécano, c’est le moment rêvé pour le devenir!

Un groupe qui se soutient

Si vous achetez un West un jour, sachez que vous n’achetez pas simplement un véhicule ordinaire.

En devenant propriétaire d’un tel symbole, vous devenez aussi membre d’une grande communauté.

Les propriétaires de Westfalia sont solidaires. Une multitude de forums en ligne vous permettront de trouver les réponses à vos questions.

Et si, un beau jour, vous tombez en passe sur le bord de la route, sachez que si un autre proprio de West vous voit, il s’arrêtera sans hésiter.

C’est ça, la fraternité des Westfalia!

Un West, c’est un West

Vous aurez beau chercher, jamais vous ne trouverez un véhicule avec l’aura du Westfalia.

Parce qu’au-delà de son prix, de ses problèmes mécaniques et de ses performances archaïques, le West représente tout ce que l’automobile a de plus beau à proposer.

Le Westfalia, c’est l’expression mécanique de la liberté.

Plus sur autonet.ca

http://www.autonet.ca/fr/2013/06/15/nee-pour-voyager

http://www.autonet.ca/fr/2013/04/30/acheter-ou-louer-un-westfalia

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Premiers contactsWestfalia Columbus 2013 - La légende est de retour
Même si ses ventes étaient relativement faibles, le Volkswagen Westfalia était un objet de culte. Ce véhicule récréatif à la silhouette si particulière jouit encore de nos jours d'une vénération de la part des initiés, et les exemplaires qui subsistent sont vendus à prix d'or, même la version originale propulsée …
ActualitéVolkswagen: Das Fin
L’une des plus récentes victimes dans le scandale des moteurs diesel Volkswagen n’est pas une voiture, ni une marque; c’est carrément le slogan du constructeur, Das Auto (traduction libre: LA voiture), qui sera abandonné. Das Auto a eu une longue carrière; dès 2007, la pub était connue à travers le …
Voitures anciennesFord Hot Rod 1936: Quand la passion prend le dessus
Acheter une voiture demande souvent des semaines, voire des mois de réflexion. Pas pour Stéphane Dumaine. Il y a quatre ans, l’homme d’affaires de Granby visitait l’exposition annuelle des voitures anciennes de sa ville natale, le plus grand rassemblement du genre au Québec. Même s’il est propriétaire d’une collection qui …
Commentaires