Subaru WRX STI S207 : la subtilité, c’est pour les autres!

Juste au cas où vous regarderiez la Subaru WRX STI en vous demandant pourquoi on construit une voiture sportive aussi discrète et sobre, le manufacturier vient de sortir une version plus voyante : dites bonjour à la S207, qui vient d’être dévoilée au Salon de l’auto de Tokyo.

Qu’est-ce qui la différencie d’une STI ordinaire (à part la peinture TRÈS voyante)? Les ingénieurs  lui ont greffé un nouvel ordinateur, un échappement moins restrictif, un turbocompresseur différent, une barre antiroulis Bilstein, des freins Brembo, de nouvelles suspensions ainsi que quelques petites améliorations dans la cabine, comme des tapis et des protecteurs de seuil de porte. Puisque la S207 est basée sur la STI japonaise, elle est équipée du 2 litres BOXER (et non du 2,5 litres, comme ici); avec ces améliorations, elle développe 20 chevaux et 28 livres-pied de plus, pour un total de 328 chevaux et 318 livres-pied de couple.

L’extérieur se démarque par un ensemble de bas de caisse en fibre de carbone ainsi qu’un gigantesque aileron arrière fait de ce même matériel. Les roues proviennent de chez BBS et sont d’un diamètre de 19 pouces.

Seulement 400 unités seront produites; les 300 premières pourront être peintes en bleu, noir ou blanc, tandis que les 100 autres seront couvertes de ce jaune si… particulier.

J’ai finalement une mauvaise nouvelle pour vous; si vous habitez ailleurs qu’au Japon, il vous sera impossible d’en commander une.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ActualitéUne Subaru WRX STI prête pour le rallye
Pour bien des gens, la Subaru WRX STI assouvira aisément toutes leurs pulsions de rallye (même que, pour l’écrasante majorité, la WRX ordinaire sera suffisante!). Cependant, si vous êtes de ceux qui veulent faire du rallye à un niveau compétitif, ce modèle n’est tout simplement pas assez vigoureux. Vrai qu’il …
EssaisLP400 2016 : je n'aime plus la STI
Il y a à peine 1 mois, je me baladais au volant de la Subaru WRX STI, admiratif comme un gamin devant un gros pot de bonbons. Je trouvais la voiture superbe, amusante, et comme le témoigne mon essai , je donnais une évaluation finale essentiellement positive au bolide. Mais …
EssaisSubaru WRX STI 2017 : 210 km pour 6,7 km de frustration
J’ai eu la chance, ou le malheur, c’est selon, de passer cinq belles journées dans la région de Toronto. Cette ville est immense, vous n’en avez même pas idée. En 2011, on estimait que plus de six millions d’individus vivaient dans le Grand Toronto. Un Canadien sur cinq! Dans cet …
Commentaires