Android Auto : la pire interface automobile que j'aie jamais utilisée

Android Auto est une catastrophe monumentale. Voilà, c'est dit. J'ai fait l'essai de la nouvelle interface qui me permet de relier mon téléphone intelligent au système d'infodivertissement du véhicule (de plus en plus courant dans l'industrie) dans la Kia Optima 2016 et je dois admettre que le système laisse beaucoup à désirer.

En branchant mon téléphone Nexus 5 Android dans le port USB de l’Optima pour le recharger, mon appareil s'est mis à afficher une tonne de messages liés à Android Auto. Au départ, je comprenais mal ce qui se passait : sur mon écran de téléphone, un gros symbole d'arrêt s'affichait parfois, m'indiquant que je devais être garé et certains messages me suppliaient de télécharger Android Auto et de l'installer. Impossible de me débarrasser de ces notifications, elles ne disparaissaient tout simplement pas ou revenaient instantanément quelques secondes plus tard. Il s’agit d’une technique extrêmement agressive de la part de Google qui se permet de me harceler alors que je souhaite uniquement recharger la batterie de mon téléphone.

Au nom de la science, j'ai téléchargé l'application et deux choses se sont produites. D'abord, mon téléphone a été automatiquement couplé au système d'infodivertissement de l’Optima avec Bluetooth sans passer par les étapes habituelles d'autorisation et de mot de passe de la connexion avec Bluetooth. Mais le pire était à venir. Une fois l'application installée, le système d'infodivertissement de Kia a disparu de l'écran et a été remplacé par le menu de l'application Android Auto, qui me permettait d'écouter de la musique, d'utiliser Google Maps ou de faire des appels.

Nous n’avions encore rien vu…

Je dois souligner que mon passager et moi étions justement en train de suivre les indications routières affichées sur l'écran tactile de Kia lorsque le menu d'Android Auto est apparu. L'application nous a empêchés d'accéder aux indications dont nous avions besoin. Par courtoisie, la route aurait au moins pu être transférée dans Google Maps. D'autre part, nous n'avions plus accès au système de radio satellite de la voiture ni aux fonctions du système d'infodivertissement. Pire encore, mon téléphone était gelé, c'est-à-dire que je n'avais accès à AUCUNE des applications et des fonctions de mon téléphone, ce qui est tout à fait inacceptable.

L'application Android Auto est tout simplement horrible. Pourquoi échanger l'accès complet à mon téléphone et aux fonctions intégrées de la voiture contre un sous-ensemble limité d'applications Google et de modules de tierce partie qui font ce qu'ils veulent sans demander la permission d'abord? C'est l'une des pires expériences logicielles que j'ai vécues depuis longtemps en voiture et même ailleurs.

Partager sur Facebook
Commentaires