Mercedes-Benz GLE Coupe 2016, le nouveau VUS macho

Points forts
  • Style dynamique et excentrique
  • Habitacle soigné
  • Bon choix de modèles
  • Moteur diesel économe
Points faibles
  • Pas d’essuie-glaces arrière
  • Visibilité arrière réduite
  • Prix plus corsé que celui du GLE régulier
  • Version diesel moins sportive
Évaluation complète

En 2003, Infiniti a littéralement créé une nouvelle race de VUS en introduisant le FX, un modèle mariant le style et les attributs d’un coupé sport à ceux d’un VUS. BMW est entré dans la danse il y a quelques années avec son X6, certainement le modèle le plus connu dans le genre. Mercedes-Benz réplique cette année en introduisant le GLE Coupe 2016, un modèle issu d'un croisement d'ADN de deux de ses icônes, le Classe G et la AMG GT.

Le BMW X6 est en fait un X5 doté d’une carrosserie plus sportive. Il en va de même pour le Mercedes-Benz GLE Coupe qui partage son intérieur, sa plate-forme et ses organes mécaniques avec le GLE régulier, l’ancien ML. Pourtant, son prix de base est supérieur de presque 10 000$ à celui du GLE régulier. Cette augmentation est justifiée en partie par un équipement plus cossu.

Le Coupe, qui est construit à l’usine Mercedes-Benz en Alabama, est plus large de 77 mm, plus long de 96 mm et son châssis a été abaissé de 28 mm par rapport au GLE régulier. Il se retrouve donc avec un style plus trapu et avec un centre de gravité plus bas, ce qui permet d’optimiser son comportement.

On aime ou pas

Le GLE Coupe recevra sans doute le même accueil que ses concurrents, certains l’aimeront, d’autres pas du tout, le trouvant un peu trop « m’as-tu-vu ». Afin de rehausser sa sportivité, les designers ont notamment incliné un peu plus le capot et réduit la fenestration et les porte-à-faux. L’élément le plus marquant est sans contredit le toit qui plonge vers l’arrière et qui se transforme en hayon, ce dernier est d'ailleurs pratiquement horizontal. Comme c’est le cas avec les modèles du genre, on gagne en style davantage tape-à-l’œil, mais on y perd en aspect pratique, surtout en ce qui a trait au volume de chargement. Ne vous laissez pas berner par son appellation « Coupe », ce modèle dispose tout de même de quatre portes. Ce qui l’affilie le plus à la marque Mercedes-Benz? Sa bande étroite à l’arrière qui joint les feux, un élément de style apparu initialement sur la Classe S.

L'habitacle est identique à celui du GLE classique avec une qualité de finition exemplaire et une bonne ergonomie. Les audiophiles aimeront certainement le système audio Bang & Olufsen qui offre une excellente qualité sonore. Le volant sport procure une bonne prise en main et les sièges enveloppants demeurent confortables lors de longues randonnées. Ce que l’on perd avec la version Coupe? Un peu d’espace à la tête pour les passagers arrière et une vision trois quarts arrière un peu plus difficile.

Diesel en version de base

Trois versions sont proposées avec autant de mécaniques et puisqu’elles portent toutes un écusson 4MATIC, cela signifie que le rouage intégral est de série, ce qui est aussi le cas de ses concurrents.

Le modèle plus abordable, le GLE 350d 4MATIC Coupe, est doté d’une mécanique diesel, une stratégie que Mercedes-Benz aime bien appliquer à ses VUS intermédiaires. Ce six cylindres de 3,0 litres développe 249 chevaux pour un couple de 457 lb-pi, rien de moins. Son avantage? Son couple généreux, mais surtout, sa consommation moyenne de 10,4 l/100 km. Une fois démarré, le moteur émet une sonorité propre à ce type de mécanique, mais elle devient moins marquante lorsque le moteur atteint sa température de fonctionnement. La puissance est intéressante et la transmission automatique à neuf rapports permet d’extirper tous les chevaux sans trop d’hésitation. Étant donné la vocation sportive du GLE Coupe, on se demande si ce moteur est le plus approprié.

Le moteur qui rend justice

On préfère la seconde version, soit le GLE 450 AMG 4MATIC Coupe, qui hérite d’un peu plus de vigueur grâce à un V6 de 3,0 litres, mais cette fois, à essence et avec une paire de turbos. La puissance passe ainsi à 362 chevaux, ce qui est tout de même inférieur aux 445 chevaux du BMW X6 50i. On apprécie la vigueur supérieure du GLE 450 AMG par rapport à la version diesel  et surtout, la riche sonorité du V6 à essence qui lui rend beaucoup plus justice. La mention AMG peut porter à confusion. En fait, il s’agit simplement d’un ensemble AMG qui est inclus de série. Ce dernier ajoute des composantes visuelles normalement réservées aux bolides AMG ce qui rehausse l’apparence du modèle.

Sur la route, on apprécie la conduite dynamique du GLE 450 AMG. Son système de régulation variable du comportement Dynamic Select permet d’adapter la conduite selon les cinq modes proposés faisant varier notamment la réaction de l’accélérateur et de la direction en passant par la sonorité du moteur. Grâce à ses gènes, ce GLE se comporte comme peu de VUS savent le faire. Malgré son poids assez important, ce « coupé » enfile les virages sans broncher et colle à la route tel un bolide sport. Le tout est rendu possible notamment en raison de ses pneus de bonne taille, mais aussi grâce à son système antiroulis actif.

Un véritable AMG

Au sommet de la gamme on retrouve un véritable modèle AMG, le 63 S qui propose un V8 biturbo de 5,5 litres développant une puissance de 577 chevaux et un couple de 560 lb-pi. Cette fois, Mercedes fait la barbe à BMW car le X6 M concède 10 chevaux et quelques livres-pieds au plus puissant des GLE Coupe. Cette mécanique procure une expérience sportive unique alors que toutes les composantes sont optimisées pour un plaisir supérieur. Dans ce cas-ci, le rouage intégral envoie la puissance aux roues avec rapport de 40 pourcent à l’avant et 60 pourcent à l’arrière au moyen d’une transmission automatique à sept rapports AMG, unique à cette livrée. Il n’y a rien de subtil dans le cas du Mercedes-AMG GLE 63 S 4MATIC, et c’est exactement ce à quoi on s’attend d’un tel modèle!

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

TorontoMercedes-Benz GLE Coupe: Beau. Utile, ça...
Les manufacturiers ne mentionnent jamais leurs compétiteurs directs, mais un rapide coup d’œil à ce véhicule suffit pour voir que le GLE Coupe courtisera les acheteurs de BMW X6. Pour ce faire, il reprend la même recette : il est basé sur le Classe M (qui se nomme maintenant GLE), …
EssaisMercedes-Benz GLE 450 AMG 4MATIC 2016 : logique germanique!
La gamme de produits signés Mercedes-Benz est tellement complète, que le constructeur a dû résoudre des problèmes d’identification, notamment concernant ses VUS. Il a alors décidé d’adopter une nomenclature plus logique en identifiant tous ses utilitaires sport par les lettres GL suivies d’une troisième lettre identifiant l’origine de la plate-forme.
Commentaires