IAA, la voiture de demain selon Mercedes-Benz

Francfort — C’est devant une salle comble dans le kiosque de Mercedes que le Dr Dieter Zetsche a dévoilé la voiture de demain selon les vues des dirigeants de cette marque de prestige. Cette voiture-concept appelée Intelligent Aerodynamic Automobile (IAA)est un exemple de la numérisation que l’industrie automobile s’apprête à connaître. 

La voiture est en mesure de communiquer avec le monde extérieur et les autres véhicules grâce à son système Car to X. La planche de bord entièrement numérisée arbore une présentation graphique que seul Hollywood avait pu offrir précédemment. De plus, le Dr Zetsche a invité les personnes présentes à observer de près ce tableau de bord puisque plusieurs éléments de ce design seront utilisés d’ici peu dans une nouvelle berline Mercedes-Benz.

L’utilisation de données numériques a permis le développement rapide de cette voiture-concept. Cela a même rendu possible le développement de deux versions en parallèle. La première mettait l’accent sur l’apparence et la seconde sur l’aérodynamique. Par la suite, ces deux éléments ont été combinés dans une seule voiture : l’IAA, la rendant du même coup élégante et efficace. 

À plus de 80 km/h, la voiture passe automatiquement en mode aérodynamique. Les ouvertures derrière le pare-chocs se déplacent vers l’arrière, les rétroviseurs extérieurs sont remplacés par des caméras, la surface des roues s’aplanit, tandis que la section arrière s’allonge de 40 cm. Avec pour résultat un coefficient de traînée de 0,19 au lieu de 0,25. Il s’agit d’un record mondial pour un coupé quatre portes. 

Selon le Dr Zetsche, l’automobile en 2015 est au même point que la téléphonie cellulaire à ses débuts, et nous sommes à l’aube d’une ère de développement extraordinaire; l’IAA est la voiture qui détermine les cibles à atteindre.

Par la même occasion, le patron de Mercedes-Benz a souligné que Daimler supportait l’intégration des migrants en Allemagne et donnait un million d’euros au projet « Nous aidons » instauré par le journal Bild. En plus de mettre sur pied une levée de fond parmi les employés de Mercedes-Benz et de soutenir les communautés de la région de Baden-Würtenberg dans son initiative de trouver des abris pour les arrivants.

Une preuve que la direction de ce géant de l’automobile a une vision sociétale qui dépasse la simple production automobile.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Commentaires