Honda HR-V 2016: Sportif ? Non Utilitaire ? Si !

Points forts
  • Fiabilité assurée
  • Bonne tenue de route
  • Habitacle polyvalent
  • Rouage intégral bienvenu
Points faibles
  • Silhouette couci-couça
  • Insonorisation perfectible
  • Utilisation hors route limitée
  • Visibilité arrière moyenne
Évaluation complète

Autant vous l’avouer tout de suite, lors du dévoilement du HR-V au Salon de l’auto de Los Angeles à l’automne 2014, ce modèle ne m’avait absolument pas impressionné. Mais pas du tout! Sa silhouette plus ou moins anonyme ne me disait rien et je me demandais quel serait l’accueil du public face à cette silhouette assez mal foutue. D’autant plus que je venais d’assister au dévoilement de la Mazda CX-3 dont l’allure sportive avait enchanté la majorité des personnes présentes.

Cependant, comme c’est souvent le cas, les véhicules dont la silhouette n’impressionne pas dans un salon automobile se rachètent une fois sur la route. C’est également vrai pour le HR-V. Certes, il ne gagnera pas de prix d’élégance, mais je me suis plus ou moins réconcilié avec ses lignes. Les stylistes ont réussi à lui octroyer un petit air sportif avec une ligne de toit fuyante, une fenestration décroissante donnant sur une poignée arrière dissimulée, une ligne de caractère montante sur les parois et un béquet sur la partie supérieure du hayon. Autant d’éléments qui s’harmonisent assez bien. En revanche, la calandre aurait avantage à être remaniée.

Vive le « Magic Seat »!

Le HR-V emprunte sa plate-forme à la sous-compacte Fit. Il possède donc une suspension avant à jambes de force et poutre déformante à l’arrière. Par contre, le HR-V est doté de freins arrière à disque tandis que la Fit se contente de freins à tambour. Le HR-V étant plutôt un VUS sous-compact, ses dimensions sont plus imposantes : plus long de 230 mm et plus large de 70 mm. Cette plate-forme permet d’installer le réservoir de carburant sous la voiture, ce qui permet de conserver le « Magic Seat » de la Fit, un accessoire drôlement utile. En effet, il suffit de relever le siège pour insérer une bicyclette par exemple ou tout autre objet encombrant. En plus, le coffre à bagages est vraiment très spacieux pour la catégorie.

Si l’on a préservé le caractère pratique de l’habitacle de la Fit, on a abandonné son tableau de bord tarabiscoté. Bien au contraire, c’est la sobriété même : grandes surfaces planes, écran d’affichage encadré par une buse de ventilation verticale à gauche et une buse horizontale à droite. Sous cet écran, un module de commande à touches par effleurement permet de gérer la climatisation. La console horizontale est de type flottant comme sur les Volvo et comprend dans la section inférieure des fiches USB, HDMI et 12 Volts. Celles-ci ne sont pas faciles d’accès. Néanmoins, l’irritant majeur est cette commande tactile pour régler le volume du système audio. Mieux vaut se servir du bouton de commande du volume placé sur l’un des rayons du volant. Celui-ci possède par ailleurs un boudin passablement gros et se prend bien en main. 

Les cadrans indicateurs sont eux aussi très sobres et leur consultation est aisée. Un gros indicateur de vitesse trône au centre, flanqué par le compte-tours à gauche et un cadran multifonctions à droite.

Essentiellement pratique

Les stylistes ont tenté de lui dessiner une silhouette sportive, mais c’est la sagesse de la planche de bord qui témoigne du vrai caractère du HR-V. Comme celle-ci, le véhicule est pratique, assemblé avec soin et devrait être d’une grande fiabilité. Toutefois, les 141 chevaux du moteur 1,8 litre emprunté à la Civic (au lieu du moteur 1,5 litre de 130 chevaux de la Fit) n’en font pas une sportive. Comme notre voiture d’essai était à rouage intégral, c’est la transmission CVT, la seule offerte, qui l’équipait. Comme toutes les transmissions du genre, le niveau sonore est plus élevé qu’avec la boîte manuelle à six rapports disponible sur les modèles à traction avant, mais elle permet d’obtenir une consommation de carburant inférieure. La consommation observée lors de notre essai a été de 7,9 litres suite à une conduite sur un parcours varié.

Comme l’insonorisation n’a jamais été l’un des points forts des petits véhicules Honda, le HR-V est moins bruyant que la Fit mais ça laisse à désirer, surtout avec la boîte à rapports continuellement variables. Si l’on se contente de suivre le flot du trafic, c’est plus qu’acceptable. Par exemple, si l’on appuie à fond sur l’accélérateur pour doubler, le niveau sonore risque d’en agacer certains. Quant aux performances, elles sont dans la moyenne de la catégorie alors qu’il faut un peu plus de 10 secondes pour boucler le 0-100 km/h. 

Rouage intégral pour du hors route léger

Sur la route, cette Honda est agile, stable dans les virages et offre même un certain agrément de conduite. Ce serait encore mieux si la direction était un peu moins assistée. Mais la plupart des gens vont s’en accommoder sans problème. Quant au rouage intégral, il est transparent et efficace bien que les excursions hors routes devraient se limiter à des routes secondaires en gravier. Il sera surtout apprécié en hiver sur les routes glacées et enneigées. 

Bref, cette semaine passée au volant du HR-V l’a réhabilité à mes yeux.

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

Premiers contactsHonda HR-V 2016 - Quand la Fit se transforme en VUS sous-compact
Avec le HR-V 2016, Honda propose essentiellement une Fit surdimensionnée et surélevée à laquelle on a greffé un moteur plus puissant ainsi qu’un rouage intégral, livrable sur certains modèles, afin de pallier aux rigueurs de notre climat. Une chose est certaine, cette recette devrait s’avérer gagnante pour Honda au Québec.
Nouveaux modèlesUne version du Honda HR-V pour Acura?
En Amérique du Nord, le succès de la marque Acura est assuré par ses deux modèles de VUS soit le RDX et le MDX, les berlines de la marque, tous modèles confondus, faisant figure de faire-valoir. Les chiffres parlent d’eux-mêmes. Au Canada en 2014, Acura a vendu 6557 RDX et …
MontréalHonda HR-V 2016: Petit VUS, gros succès?
Le marché des VUS sous-compacts a la cote. Après le duo Chevrolet Trax / Buick Encore, voilà que plusieurs constructeurs entrent dans la danse. Il y a Mazda avec son CX-3, Jeep avec son futur Renegade et, en grande première canadienne Honda avec son HR-V. On pourrait également ajouter le …
Matchs comparatifsLequel choisir? Honda HR-V 2016 vs Mazda CX-3 2016
Dans la catégorie des VUS sous-compacts, nous avons affaire à plusieurs véhicules assez différents les uns des autres, proposant leurs solutions au problème que représente la miniaturisation d’un VUS utilitaire. Parmi les meneurs de la catégorie, deux véhicules offrent des solutions à l’opposé l’une de l’autre : d’un côté, le …
Commentaires