Le Québec doit aussi interdire le tabagisme dans les autos avec des enfants à bord

L'association pulmonaire du Québec a entrepris, mercredi, une campagne pour inciter le gouvernement du Québec à imiter l'Ontario et à interdire aux adultes de fumer dans leur voiture en présence d'enfants de moins de 16 ans.

Le ministère de la Santé ne prévoit pas ajouter d'autres mesures

à la Loi sur le tabac avant 2010, a fait savoir, mercredi, une porte-parole du ministère, Marie-Claude Gagnon.

L'Ontario a mis en oeuvre sa loi mercredi, comme l'a déjà fait la Nouvelle-Ecosse l'an dernier et plusieurs Etats américains. L'Association voudrait que le Québec en fasse autant.

La campagne de l'Association intitulée "Air pur pour les enfants", se poursuivra toute l'année. Une pétition, qui sera remise au ministre de la santé, Yves Bolduc, peut être signée en ligne.

Les automobilistes fautifs ontariens s'exposent à des amendes allant jusqu'à 250$. Les méfaits de la fumée secondaire de la cigarette est pire dans un espace réduit comme la voiture et plus néfaste encore pour les enfants.

Fumer dans une voiture, les fenêtres à moitié ouvertes, multiplie par 23 la quantité de particules fines à laquelle est exposé passagers et conducteur, selon la Direction de la santé publique d'Ottawa.

D'autres recherches ont démontré que les enfants exposés à la fumée secondaire sont plus à risque de développer des cancers du poumon et des maladies cardiaques à l'âge adulte. Leur tube bronchique est plus petit et leur système immunitaire moins développé. Comme ils respirent plus vite que les adultes, les enfants inhalent plus de produits chimiques toxiques.

Partager sur Facebook
Commentaires