Chrysler, partenariat possible avec l'Italien Fiat

Tandis que les constructeurs Ford et General-Motors comptent sur leurs filiales européennes et asiatiques pour s’approvisionner en nouveaux véhicules, Chrysler de son côté, tente d’établir des alliances stratégiques avec d’autres manufacturiers automobiles.

Cette approche est déjà en branle, puisque ce dernier a déjà conclu des ententes avec les constructeurs Nissan et Volkswagen. Avec Nissan, il va se faire offrir une voiture sous-compacte, conçue sur la base du modèle Versa fabriqué au Mexique. De son côté, Nissan disposera d’une minifourgonnette et d’un camion pleine grandeur signés Chrysler. Plusieurs autres transferts de véhicules pourraient devenir réalité, dont la possibilité de voir les prochains Chrysler Sebring emprunter la plate-forme de la Nissan Altima.

Le partenariat conclu avec l’Allemand Volkswagen semble bien différent et plus modeste. De plus, les deux partenaires se font très discrets concernant leur approche. Toutefois, on sait que Volkswagen vient tout juste de commercialiser la Routan, une minifourgonnette Chrysler Town&Country, griffée Volkswagen, mais disposant de certains éléments propres à Volkswagen. Entre ces derniers, les échanges de produits me semblent limités par l’association Chrysler/Nissan.

L’Italien Fiat y voit une belle opportunité

La bible contemporaine de l’industrie automobile, le magazine Automotive News, édition Européenne, annonce dans sa plus récente édition que le géant Fiat négocie avec Chrysler la possibilité d’un partenariat dit stratégique, qui pourrait inclure une participation de l’Italien dans Chrysler.

Cette nouvelle ouverture permettrait à Chrysler de profiter des plateformes et des éléments mécaniques qui s’y rattachent, afin de concevoir et de commercialiser le plus rapidement possible des nouvelles gammes de voitures économiques, dont les besoins se font criants pour le manufacturier américain. De plus, ce dernier pourrait renforcir son approche Européenne, en profitant du réseau de concessionnaires Fiat.

Chez Fiat, on est pas fous bien au contraire, et on voit par cette approche avec Chrysler, l’avenue idéale pour commercialiser en Amérique, les produits Alfa-Roméo et peut être certains véhicules Fiat, dont certainement le petit modèle ‘500’. D’ailleurs, le retour de la marque Alfa-Roméo en Amérique est souhaitée par tous, et il y a de fortes chances que s’il y a entente entre ces deux manufacturiers, la venue de cette marque pourrait passer à la vitesse grand ‘V’…

Voilà un nouveau dossier à suivre, parmi tant d’autres…

Partager sur Facebook

Plus sur le sujet

ActualitéFiat et Chrysler vont conclure un partenariat stratégique
Fiat et Chrysler ont signé un accord préliminaire pour conclure un partenariat stratégique dans le cadre duquel l'Italien prendrait une part de 35 pour cent du constructeur automobile américain en difficulté. Les deux compagnies ont annoncé mardi dans un communiqué commun qu'elles allaient partager technologies et plateformes de production. Dans …
Commentaires